> > > > Angleterre : Qualifications - Bottas en pole, six petits millièmes devant Hamilton !

Angleterre : Qualifications - Bottas en pole, six petits millièmes devant Hamilton !

Valtteri Bottas réalise le meilleur temps de la Q3 6 millièmes seulement devant Lewis Hamilton ! Egalement dans le même dixième, Charles Leclerc, troisième, devant Max Verstappen, pour ce qui sera une deuxième ligne explosive ! Pierre Gasly obtient la cinquième place, devant un Sebastian Vettel transparent.

© Mercedes - Bottas bat Hamilton pour 6 millièmes !© Mercedes - Bottas bat Hamilton pour 6 millièmes !

L'humidité anglaise présente lors des EL3 s'est estompée et c'est sous un temps partiellement couvert que débute la séance de qualifications à Silverstone.


Q1 - Perez sort Magnussen sur le fil !

En dehors des 3 top teams, l'ensemble des monoplaces sort en piste dés les premières minutes. Carlos Sainz établit le meilleurs temps provisoire avant l'arrivée des six pilotes dotés des meilleures monoplaces.

Equipé des gommes tendres, Charles Leclerc prend facilement prendre la tête des temps, sur son premier essai, en 1:25:628. Il bat temporairement le record du circuit, avant d’être détroné par Lewis Hamilton en 1:25:513, des performances évidemment facilitées par le resurfacage du circuit, radicalement différent par rapport à l’édition 2018.
A l’aise depuis le début du week-end, Pierre Gasly commence en douceur sa séance, en pointant au 8è temps provisoire, derrière les deux McLaren. Son équipier, Max Verstappen s'accapare le 3è temps, à moins de 2 dixièmes de Lewis Hamilton.

En fond de grille, nous retrouvons bien évidemment les Williams, accompagnées des Racing Point qui terminent la feuille des temps. La 15è place synonyme de passage en Q2 est disputée entre les Alfa Romeo et les Toro Rosso.

A la fin du dernier tour, c'est finalement Kevin Magnussen, qui se fait éliminer, à la surprise générale, le Danois ayant gâché son ultime essai avec un passage dans l’herbe au niveau du septième virage. Le pilote Haas se fait sortir sur le gong par Pérez, qui améliore son temps. De son côté, l’autre pilote Racing Point, Lance Stroll est éliminé, pour la 13e fois consécutive !



Q2 - Norris et Albon au top !
Pour l'entame des Q2, quatre pilotes sont en médiums : Hamilton, Bottas, Leclerc et Ricciardo. Le reste du plateau est équipé des gommes tendres, à flanc rouge. Ce choix détermine les gommes de départ pour la course et Sebastian Vettel fait donc le choix du départ en tendre pour dimanche.
Charles Leclerc prend provisoirement le meilleurs temps en 1:25:646 devant Valtteri Bottas, Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Dans la lutte au passage en Q3, nous retrouvons les Alfa Romeo, la Toro Rosso de Albon, la Haas de Romain Grosjean et la Racing Point de Sergio Perez. Les deux Renault semblent capables d'accrocher le top 10. Pour sa part, Grosjean se plaint d'avoir perdu les bonnes sensations de ses pneumatiques et n'arrive plus à performer, une seconde moins vite qu’en Q1 sur sa première tentative.

Le Français parvient tout de même à améliorer sur son dernier tour, sans atteindre la Q3, comme depuis 5 week-ends. Malgré une autre belle performance, Antonio Giovinazzi (11e) échoue de justesse, sorti par Vettel, qui s’est fait une frayeur en se retrouvant dans la zone rouge à quelques secondes de la fin ! De l’autre côté de la barrière, Alexander Albon, l’un des deux rookies qualifiés en Q3 avec Lando Norris, brillant 8e, et qui domine pour la troisième fois consécutive Carlos Sainz, seulement 13e !


Q3 : Le premier essai est le bon pour Bottas !

Premier gros bras en piste, Hamilton est agressif mais glisse dans le sixième virage, délesté du train avant et piégé par cette fameuse nouvelle surface. Le quintuple champion du monde perd quelques dixièmes, Bottas en profite pour le devancer à l’issue du premier essai, avec un chrono de 1:25.093, nouveau record de la piste ! Après les premiers passages, Verstappen est provisoirement le troisième homme, devant Leclerc, Gasly, et Vettel, seulement sixième, à six dixièmes de la marque de Bottas.
Pendant le retour au stand de ces protagonistes, Lando Norris en profite pour faire sa seule tentative sur cette Q3. Le Britannique signe le huitième temps provisoire, en s’intercalant entre les deux Renault.

Les neuf autres voitures reprennent la piste à deux minutes de la fin. Moins vite sur sa dernière tentative, Bottas garde la main face à Hamilton et face à Leclerc, de justesse, pour un dixième. Et pour cause : Hamilton est à six millièmes, Leclerc à soixante-dix neuf millièmes ! Verstappen termine la séance quatrième, à moins de deux dixièmes du Finlandais, et devant Gasly, satisfaisant cinquième. Il aura à ses côtés Vettel, sixième, qui n’a pas existé sur cette séance. L'Allemand partira sixième, devant Daniel Ricciardo, le meilleur des autres, et Lando Norris.

Mercedes confirme en tout cas sa domination à Silverstone, avec six poles consécutives. Mais cette fois, c’est bien Valtteri Bottas qui partira en pole demain !



Qualification, Silverstone et Bottas Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Marc Diskus
Marc Diskus :
Les qualifications de Slverstone confirment une chose ; Mercedes a beaucoup travaillé sa performance en ligne droite et en passages rapides , Ferrari a beaucoup travaillé ses performances en courbes et parties sinueuses et RedBull , a beaucoup travaillé dans les 2 domaines . Résultat : La W10 et la SF90 ont un niveau de performance pure quasiment identique , la Redbull n'étant pas loin derrière ( je précise sans généraliser , qu'il s'agit de Silverstone , typé circuit très rapide ) . Un regroupement des forces en présence ne peut être que réjouissant et présager de la bagarre ( comme il est de bon ton de le faire maintenant dans une atmosphère règlementaire vaporeuse ) .

Par curiosité , les 79 millièmes qui séparent Bottas de Leclerc aujourd'hui , représentent 5,46m à 248,4 km/h de moyenne sur 1 tour . Les 6 millièmes de Bottas sur Hamilton représentent 41 cm .

Bien sûr le départ va être déterminant , ainsi que les stratégies pneumatiques différentes pour les top-teams . Avec des moyennes pareilles et des voitures très proches en performances , je ne pense pas que les pilotes joueront l'économie . Ce sera " Godasso " comme disait Jean-Pierre Jarrier . Bien malin celui qui aura donné le podium dans l'ordre car sa claire-voyance sera en plus récompensée ( J'ai une petite chance avec Norris qui m'épate énorme ) .
Il y a 4 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.