> > > > Angleterre - bilan des francophones : Leclerc brillant 3ème, Gasly enfin au rendez-vous

Angleterre - bilan des francophones : Leclerc brillant 3ème, Gasly enfin au rendez-vous

Charles Leclerc a encore épaté, en résistant notamment aux assauts de Max Verstappen. Le Monégasque empoche un quatrième podium consécutif. Non loin de lui, Pierre Gasly, quatrième, qui a enfin montré les muscles ! Abandon en revanche pour Romain Grosjean, qui s'est accroché au départ avec la voiture soeur de Kévin Magnussen.

© Red Bull - Pierre Gasly s'est enfin battu avec les meilleurs !© Red Bull - Pierre Gasly s'est enfin battu avec les meilleurs !

Charles Leclerc : 3ème (3ème sur la grille)

Le Monégasque faisait encore parler de lui en qualifications grâce à une troisième position, à seulement 79 millièmes du poleman, Valtteri Bottas. Parti en pneumatiques tendres, Leclerc espérait prendre un meilleur départ que les Mercedes mais il n'y parvenait pas et se retrouvait plutôt sous la menace de Max Verstappen. Au fil des tours, à force de se battre avec le Néerlandais, il prenait du retard sur les Flèches d'Argent, relégué à 6 secondes au 12ème tour. Couvrant la stratégie de Verstappen, le pilote numéro 16 a plongé au stand au 13ème tour pour chausser des pneus durs et finir la course avec. Même dans la voie des stands ,les deux champions en devenir se tiraient la bourre pour continuer cette lutte jusqu'à ce que la voiture de sécurité sorte, après la sortie de piste d'Antonio Giovinazzi.

Cette neutralisation a pénalisé Charles Leclerc, qui s'est arrêté un tour trop tard pour changer ses gommes. Résultat des courses, un retour en piste en sixième place, derrière les deux Red Bull. Longtemps bloqué dans les échappements de Gasly, le Monégasque s'est enfin débarrassé du Normand au 36ème tour.

Leclerc a finalement profité de l'accrochage entre Sebastian Vettel et Max Verstappen pour décrocher son quatrième podium consécutif, le cinquième cette saison.

« C'est probablement la course que j'ai le plus apprécié dans ma carrière. C'est bien d'être troisième mais c'était compliqué d'obtenir ce résultat. Le premier relais ne s'est pas déroulé comme nous le voulions puis j'ai perdu des places à cause de la Safety Car. Mais je suis très heureux de monter sur le podium et d'avoir eu de belles batailles. »

Alors que son coéquipier termine hors des points, Charles Leclerc gagne 15 points ce qui lui permet de combler son retard. Il ne lui manque que trois unités pour dépasser l'Allemand au classement général. Le leadership va peut-être bientôt changer de côté chez Ferrari...

Pierre Gasly : 4ème (5ème sur la grille)

Avec le même setup que son coéquipier, Pierre Gasly pouvait enfin montrer son plein potentiel et jouer dans la cour des grands ! Systématiquement devant Max Verstappen en essais libres, le Français montrait tout le week-end un rythme très satisfaisant. 5ème en qualifications, il devançait le quintuple champion du monde, Sebastian Vettel pour quelques millièmes mais était derrière trois dixièmes derrière son voisin de garage.

Malgré un mauvais envol, Gasly parvenait à garder sa 6ème place et restait au contact de Vettel. Dépassant finalement le pilote allemand au 12ème tour, Gasly plongeait directement dans les stands pour tenter l'undercut. Une stratégie qui n'a pas payée vu qu'il a été bloqué par la McLaren de Carlos Sainz. Lorsque la Safety Car est sortie, l'équipe n'a pas préféré l'arrêter une seconde fois, le laissant ainsi avec des pneus usés pour la fin de course.

Il a par la suite opposé une forte résistance à Charles Leclerc, afin de protéger un petit peu Max Verstappen. Finalement passé par le Monégasque, le pilote Red Bull était laissé agonisant, sans pouvoir être un candidat pour le podium. Un bon résultat pour Pierre Gasly qui montre à l'écurie autrichienne qu'elle doit lui faire confiance.

« Je suis content, on avait la performance pour se battre devant. Après on a décidé de s'arrêter plus tôt que les autres mais je suis ressorti derrière Sainz ce qui a abîmé mes pneus. J'aurais préféré être sur le podium mais on a fait des bons progrès et il va falloir continuer dans cette direction. »

Cette quatrième place permet à Gasly de s'échapper des pilotes du milieu de peloton au classement général, pour ce qui constitue son meilleur résultat au volant de la RB15.

Romain Grosjean : Abandon (14ème sur la grille)

Équipé du package aérodynamique utilisé en Australie, les attentes de Haas n'étaient pas très élevées pour Grosjean. Devant son coéquipier en qualifications, qui disposait lui de la monoplace la plus récente, le Français faisait tout de même une belle performance, en parvenant à s'extraire de la Q1, pour se placer 14ème sur la grille.

Son départ était très mouvementé puisque dès le 5ème virage les deux équipiers de l'écurie américaine se touchaient en causant de gros dégâts sur leurs voitures. Les conséquences étaient désastreuses. Dès le 3ème tour, Kevin Magnussen se prenait un tour et il ne fallait pas attendre bien plus longtemps pour voir le même phénomène avec Grosjean.

« C'est difficile de dire quoi que ce soit » a jugé après coup Grosjean sur cet incident. « Je prenais mon virage, en restant sur la ligne de course et Kévin m'a touché à l'arrière, ce qui a provoqué une crevaison. Il était dans un angle mort. »

Comme le Danois, le Franco-Suisse abandonnait aux stands un peu plus tard dans la course, au 10e tour, à cause de dégâts trop importants sur son fond plat, causés par son pneu crevé. Avec ce constat : « quand le pneumatique s'est délaminé, nous avons aussi eu des dégâts sur le plancher, et sur le système de freinage. La perte d'appuis était trop importante. De mon point de vue, je n'ai rien fais de mauvais ! »

En plein dans la tourmente avec son équipe, les week-ends se ressemblent malheureusement pour Grosjean, qui n'a inscrit que 2 points en 10 courses.


Leclerc, Gasly et Grosjean Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.