> > > > Hongrie - Qualifications : Incroyable Verstappen

Hongrie - Qualifications : Incroyable Verstappen

Superbe bataille lors des qualifications au Hungaroring. Avec un record du tour amélioré d'une seconde et demie, Max Verstappen frappe un grand coup après un tour parfait.Le néerlandais s'offre sa première pole positions. Les deux Mercedes ferment le top 3 devant les Ferrari et Pierre Galsy. Romain Grosjean est 9è. Les Renault n'ont pas pu franchir les Q2.

© Red Bull-Verstappen sort un tour d'anthologie au Hungaroring© Red Bull-Verstappen sort un tour d'anthologie au Hungaroring

Un ciel lourd de nuages noirs entoure le Hungaroring pour l'entame de la session s'essais qualificatifs. Le température de l'air est de 24°C et celle de la piste de 43°C. Le soleil continue de chauffer la piste mais les gouttes ne semblent pas menaçantes pour le moment.

Q1: Leclerc dans les pneus, Verstappen intouchable
Les deux Williams et la Racing Point de Stroll sont les premières en piste. Dès l'entrée en piste de l'ensemble des protagonistes, Leclerc prend l'avantage sur son équipier de 2 dixièmes en 1:16:337 et établi un premier temps de référence puisque les 2 Mercedes viennent séparer les Ferrari. C'était sans compter sur Verstappen qui vient établir un nouveau record du circuit en 1:15:817, reléguant ainsi le Monégasque à plus d'une demi-seconde. Pierre Gasly reste bloqué à 9 dixièmes en 6è place.

Sortie de piste de Charles Leclerc qui part en survirage au dernier virage. Il vient s'échouer par l'arrière dans le mur de pneus et détruit son aileron. Nouvelle erreur du jeune pilote Ferrari qui confie à son équipe une course contre la montre pour réparer sa monoplace alors qu'il était en pleine amélioration au niveau du temps, devant Verstappen.


En fond de grille, impressionnante prestation de Russell qui place sa Williams en 14è position. Dans la zone d'élimination se trouvent Kubica, Kvyat, Stroll Giovinazzi et Grosjean qui dispose pourtant de la chaleur qu'il espérait.
Ce dernier se rattrape lors de sa nouvelle tentative avec un superbe dernier secteur. Son temps de 1:16:978 le place au 8è rang.
Les deux Toro Rosso sont pour le moment éliminées. Pendant ce temps, la FIA vient inspecter la manoeuvre de réparation chez Ferrari afin de s'assurer que tout est fait dans les règles.

Russell est toujours qualifié et continue d'améliorer son temps et arrive à atteindre la 9è position avec un temps exceptionnel de 1:17:031. La piste se gomme et s'améliore rapidement.
Le jeune Anglais est malheureusement sorti par le reste du plateau avec Hulkenberg qui prend le 12è temps.
Ricciardo est éliminé en 18è position après avoir été gêné par une Racing Point lors de sa prise de vitesse. Devant, Magnussen est 4è et son coéquipier passe de justesse avec une 15è place.

Pilotes éliminés de la Q1 : Kubica, Stroll, Ricciardo, Perez, Russell

Q2: Magnussen out, Grosjean in
Dès l'entame des Q2, les Mercedes s'empressent de reprendre la piste en gommes médiums. Ferrari fait de même et également Red Bull. Charles Leclerc entre en piste, son équipe a pu réparer sa monoplace et répondre aux exigences de la FIA.
Dès le premier tour lancé, Lewis Hamilton rabaisse le record de la piste en 1:15:548 et établi le meilleur temps provisoire devant son équipier Bottas. Verstappen vient s'interposer entre les deux pilotes Mercedes à 25 millièmes de l'Anglais. Les deux Ferrari restent derrière Bottas pendant que Gasly ferme le top 6, à près de 9 dixièmes de la référence. Le jeune Lando Norris vient se glisser devant le Français, à 5 dixièmes d'Hamilton.

Dans la lutte à la Q3, les deux Alfa Romeo sont dans la zone de danger ainsi que Magnussen et les deux Toro Rosso. Romain Grosjean améliore son temps et obtient le 8è temps en gommes soft. Son package aérodynamique de Melbourne est efficace sous la chaleur hongroise comme présente par le Franco-suisse.

Dernier essai pour les pilotes afin d'accrocher la Q3 et l'ensemble du plateau ressort en piste. Raikkonen fait son apparition dans le top 10 et sort la Renault d'Hulkenberg du passage en Q3. Magnussen n'arrive pas à établir le temps nécessaire et est éliminé tout comme Giovinazzi et les Toro Rosso. Pas d'amélioration en tête des temps, Gasly tombe au 9è temps mais est qualifié en Q3.

Pilotes éliminés de la Q2 : Magnussen, Giovinazzi, Kvyat, Albon, Hulkenberg


Q3: Verstappen au desa du lot
Les pilotes s'élancent dès l'ouverture du chrono du fait des nuages qui apparaissent et abaissent la température de la piste.
Hamilton signe d'entrée un exceptionnel temps de référence en 1:15:136 devant Pierre Gasly en 1:15:538. C'est alors que Bottas, invisible jusqu'à présent vient se placer à la tête des temps en 1:15:136. Nouveau record du tour de nouveau pour Max Verstappen qui passe sous la barre des 1:15 en étéblissant un temps de 1:14:58. Les deux Ferrari sont 4è et 5è, devant Gasly. Ce dernier précède de près d'une seconde les McLaren de Norris et Sainz. Raikkonen et Grosjean clôturent le top 10 provisoire.

Grosse bataille en piste lors de ce premier essai et tout va se jouer à la deuxième et dernière tentative. Incroyable record du tour cette année, alors que le précédent datant de l'année dernière était de 1:16:276.

A deux minutes de la fin de séance, les pilotes sont renvoyés en piste.
Grosjean améliore son temps et monte en 8è place. Devant, tous les pilotes améliorent en dehors de Pierre Gasly.
Leclerc vient déloger la 2è place de Bottas avant que celui-vienne reprendre son dû. Vettel reste derrière Leclerc. Hamilton vient se loger derrière le Finlandais pendant que Verstappen établi le tour parfait en 1:14:572 et met un terme aux débats sans discussions possibles. Première pole position du néerlandais, avec la manière.



De notre envoyé spécial en Hongrie


Hungaroring, Qualification et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
LH#44
LH#44 :
Il y'a surement quelque chose d'illégal dans la Red Bull, ça ne serait pas la première fois...
Il y a 21 jours
Supervroum
Supervroum :
C'est exactement ce que ne pense de Mercedes depuis l'ère hybride.....
Il y a 21 jours
Supervroum
Supervroum :
*je pense*
Il y a 21 jours
ClimJark
ClimJark :
Je crois que Verstappen est parfaitement légal
Il y a 21 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Il devient évident que les évolutions apportées à la RB15 dans dans la rapidité , la fiabilité , la performance , en font une voiture pour gagner des courses et des pole-positions . Il a suffit de quelques mois pour rattraper les 2 top-teams .

Le châssis d'Adrian Newey est à nouveau de l'orfèvrerie en la matière d'accueillir les évolutions aéro . Newey apporte à la F1 ce que Kelly Johnson ( créateur des F-104 starfighters , blackbirds , constellations etc.... ) a apporté à l'aéronautique , dans la recherche innovante et géniale .

Les progrès de Honda sont à couper le souffle . La puissance du PU les mène à des performances équivalentes au Mercedes et au Ferrari en pointe et en virages . Quand à presque chaque course depuis quelques GP , on ramène les 4 voitures à la maison , on a le droit de parler de fiabilité .

L'équipe RedBull a eu raison d'être patiente en choisissant Honda par paliers en 2018 et 2019 , en sachant qu'avec un géant industriel les résultats allaient venir , comme dans d'autres disciplines des sports mécaniques ( n'est-ce pas Monsieur Marc Marquès ?) . La symbiose s'est faite tout de suite avec Honda pour réunir les 2 pôles de l'équipe . Et que dire des mécanos qui vont bientôt changer les roues plus vite que leur ombre .

Alors , reste le principal , le facteur humain dans la réussite d'une équipe . Ce n'est pas pour rien qu'il y a 7 ou 8/10 de seconde entre les 2 pilotes . Max a été formaté par son entourage paternel et professionnel pour être Champion du Monde , complètement décomplexé , un peu mythomane et méprisant mais il s'améliore au fil des saisons . Son potentiel naturel est incroyable pour pouvoir être à fond du début à la fin d'une course . Je n'aime pas ceux qui le qualifient de " tête à claques " car il a la conviction d'avoir raison , comme était Ayrton Senna . Pas de chance pour Gasly d'avoir un coéquipier de cet acabit car la différence est flagrante . Mais laissons à Pierre le temps de s'affirmer .

Alors , pour cet après-midi , pour moi le vainqueur ne sera pas Verstappen , pas parce que le Hungaroring est typé Mercedes mais parce qu'habituellement , après quelques GP flamboyants , Max commet toujours une petite erreur .
Il y a 20 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.