> > > > Hongrie : Les perspectives pour la course

Hongrie : Les perspectives pour la course

Après les intenses faits d'armes des qualifications, prenons un moment pour se pencher sur les prévisions pour la course. Les enjeux sont nombreux pour cette dernière étape avant la trêve estivale, tant pour les pilotes que les équipes. Passage en revue des perspectives pour cette course sur le Hungaroring.

© Alfa Romeo - La bataille sera féroce cet après-midi© Alfa Romeo - La bataille sera féroce cet après-midi

Verstappen vers la victoire ?
Impérial. Le jeune néerlandais a fait parler son talent pour la qualification passée. Sur un nuage après 3 courses réussies, le pilote Red Bull compte bien s'envoler vers la victoire. Sur un circuit difficile en dépassement et redoutable adversaire en course, Max Verstappen doit avant tout assurer le départ.
S'il arrive en tête au premier virage, il mettra de grandes chances de son côté pour filer vers la victoire. Doté d'une équipe gérant de manière optimale les stratégies et les arrêts aux stands, l'ancien pilote Toro Rosso peut croire en ses chances.
Reste à voir ce qu'il en sera avec les deux Mercedes dans ses échappements.


Les chasseurs allemands
Toujours se méfier d'un animal blessé, d'autant plus s'il sont deux. Avec un Valtteri Bottas qui sait devoir performer et un Lewis Hamilton frustré de ses dernières performances, tant à Hockenheim qu'en qualifications hier, Max Verstappen aura fort à faire pour maintenir les chasseurs allemands derrière.
La W10 EQ Power+ est taillée pour cette piste hongroise et comme l'a dit Lewis Hamilton, «Il y a un long chemin jusqu'au premier virage». Les opportunités pour les Flèches d'Argent seront présentes jusqu'au virage n°1 pour passer la Red Bull #33. L'équipe championne du monde est également redoutable au jeu des stratégies et tout laisse à croire que la bataille qui s'annonce en tête de la course sera mémorable.

Quitte ou double pour Ferrari
4è et 5è. La moisson des qualifications est décevante pour la Scuderia Ferrari, même s'ils savaient qu'ils ne seraient pas à la hauteur des Red Bull et Mercedes. Leur monoplace manque d'appui sur un circuit qui en nécessite. Leur vitesse de pointe n'est pas un atout précieux sur le Hungaroging. S'il semble peu probable qu'ils disposent du rythme pour revenir en tête de course, l'espoir d'un top 3 reste possible en comptant sur la bataille du front dès le départ. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, et à ce jeu des opportunités, chacun peu rebondir. Rien n'est perdu pour la Scuderia, juste légèrement compromis avant le départ. Tout en surveillant Pierre Gasly derrière, les Italiennes n'ont pas grand chose à perdre dans le Grand-Prix si ce n'est sauter sur les opportunités et les faits de courses.


Gasly vs Verstappen
Que la comparaison est difficile entre le Français et son équipier. Comment comparer un bon pilote à un pilote exceptionnel en ce moment. Ne minimisons pas les éloges à faire au néerlandais, ses talents de pilotes sont exceptionnels et nul doute que quiconque en ce moment en tant qu'équipier aurait du mal à suivre le rythme de Max Verstappen.
Pierre doit continuer de faire évoluer sa maîtrise sur la RB15 et assurer de bons points pour permettre à la firme autrichienne de continuer sa belle remontée sur la Scuderia Ferrari.

McLaren s'envole vers la 4è place constructeurs
Une fois de plus au rendez-vous, les deux pilotes McLaren sont les meilleurs des autres. Réguliers et costauds en course, les deux jeunes pilotes placent petit-à-petit un écart avec le reste du plateau. En confortable position de 4è au championnat, l'évolution est claire chez McLaren et les performances acquises grâce au bonnes prestations de leurs pilotes. De bon augure pour la suite de la saison. Aucun doute, McLaren répondra présent dans les points cet après-midi, sauf faits de course.

Grosjean opportuniste ?
Confiant sur ses chances en qualifications sous des conditions estivales, le Franco-suisse a confirmé avec une 9è place. Doté de l'efficace package aérodynamique de Melbourne, à l'aise sous la chaleur, Romain Grosjean dispose de nouveau ce dimanche des conditions idéales pour sa monoplace et peut espérer quelques précieux points.

La longue descente aux enfers de Renault
En constante perte de compétitivité, la firme française n'arrive pas à maintenir une dynamique constante. Piégé dans une litigieuse manoeuvre avec Perez en Q1, Ricciardo partira en fond de grille depuis la 18è position pendant que son équipier a fini aux portes de la Q3 et partira 11è.
Plongeant petit à petit au classement des constructeurs, espérons que Renault puisse limiter la casse cet après-midi afin d'éviter de se retrouver à une 9è place constructeur, dont l'écart n'est que de 5 petits points.

Les stratégies de course
Avec une répartition à peu près équitable dans les pneus restants par équipe, les stratégies de course oscilleront probablement sur des constantes parallèles entre pilotes. Les tendres alterneront avec les médiums voir des gommes dures.


De notre envoyé spécial en Hongrie


Hungaroring, 2019 et Course Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.