> > > > Lewis : "Je me suis demandé comment ça pouvait marcher", les déclarations du top 3 à Budapest

Lewis : "Je me suis demandé comment ça pouvait marcher", les déclarations du top 3 à Budapest

A l'issu d'une rude bataille tout au long de la course, Lewis Hamilton livre ses sentiments sur la stratégie décidée par Mercedes. Max Verstappen de son côté avoue que sa position n'était pas idéale pour tenter un coup similaire. Enfin, Sebastian Vettel, nous parle d'une course difficile

© Mercedes - Hamilton de nouveau victorieux© Mercedes - Hamilton de nouveau victorieux

Lewis Hamilton 1er:
Chasseur pendant la quasi-totalité de la course, le Champion du monde en titre ne s'attendait pas à se faire appeler pour un 2è arrêt. Il nous fait part d'une course d'équipe dont la victoire s'est décidée sur la stratégie décidée par son écurie.
Bon gagnant, il salue la prestation de Max Verstappen.
« Sensationnelle course de Max aujourd'hui comme depuis ses dernières courses. Une fois muni des pneus durs je m'attendais à aller jusqu'au bout mais je n'avais pas assez de grip. L'équipe m'a dit qu'on allait tenter un 2è arrêt et je me suis demandé comment ça pouvait marcher. Mais depuis la voiture j'ai un point de vue différent de l'équipe. J'avais l'impression de devoir gravir un mur depuis ma monoplace, mais l'équipe était relax et c'était la bonne décision. »

Max Verstappen 2ème :
Après un solide départ, le Néérlandais a parfaitement géré sa course. Les facteurs qui ont engendré sa 2è positions n'ont pas été de son ressort et il a vite compris qu'il manquerait de grip en fin de course. Réaliste, il sait que la situation en course facilite parfois certaines décisions:
« Quand vous êtes 2ème, vous pouvez jouer le coup d'un autre arrêt, pour moi c'était plus compliqué il fallait que je couvre mon avance. Dans son cas[à Lewis] le deal était simple, au pire des cas il reste 2ème et au mieux il me double. Je suis content d'avoir fait le meilleur tour, le point peut compter à la fin de la saison»

Sebastian Vettel 3ème:
Course difficile pour l'Allemand qui savait dès le début qu'ils ne seraient pas au niveau. Tentant une stratégie décalée en espérant un safety-car, ce dernier n'est jamais arrivé, lessivant ainsi ses possibilité d'entrevoir Max Verstappen et Lewis Hamilton de nouveau:
« C'était très dur pour nous avec des conditions défavorables jusqu'à la fin. Bien sûr on a essayé de faire quelque chose de différent après l'arrêt de Charles en restant en piste 15 tours de plus, espérant un safety-car. J'ai essayé tout ce que j'ai pu et au final, 3è ou 4è ne change pas grand chose pour l'équipe. Nous n'étions juste pas assez rapide pour suivre le rythme de devant.»

De notre envoyé spécial en Hongrie


Hungaroring, Déclaration et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.