> > > > Lando Norris, pilote malheureux du jour

Lando Norris, pilote malheureux du jour

Alors qu'il filait vers une probante 5ème place finale, Lando Norris a vu sa McLaren le lâcher dans le dernier tour de course, le faisait échouer à une anecdotique 11ème position. Le Britannique a tout de même été élu "Pilote du jour" par les fans.

© N.Delpierre/Motorsinside - La malchance tenace de Lando Norris© N.Delpierre/Motorsinside - La malchance tenace de Lando Norris

Grand bénéficiaire de l'accrochage au premier virage entre Kimi Raikkonen et Mx Verstappen, Lando Norris a su se frayer un chemin en évitant les embuches pour sécuriser la 5ème place durant 43 tours de course.

Malheureusement, à l'entame de la dernière boucle, la McLaren du pilote britannique a perdu soudainement toute sa puissance, forçant l'infortuné pilote à mettre pied à terre et à abandonner de gros points « : Je n'ai plus eu de puissance d'un coup. Je me dirigeais vers mon meilleur résultat personnel et j'allais égaler celui de l'équipe. Je ne sais pas d'où le problème vient. J'ai parlé à la radio dès que j'ai senti que ça arrivait, mes ingénieurs ont analysé tout ça mais il n'y avait rien à faire. » déplore Norris.

Pourtant, le pilote McLaren avait signé un sans faute durant cette course et notamment au départ : « J'avais bien analysé les précédents départs ici et la ligne intérieure semblait être la meilleure option. On ne savait pas trop à quoi s'attendre en rythme de course mais finalement il a été plutôt bon. » explique le pilote McLaren en essayant de trouver du positif dans cette situation.

Malgré tout et comme maigre récompense, le public a désigné Lando Norris comme « Pilote du jour », sûrement aussi déçu que lui par cette malchance qui semble tenace pour le jeune britannique qui a déjà connu 5 abandons depuis le début de la saison.

Encore plus malheureux que lui, Carlos Sainz a vécu la même mésaventure que son équipier mais dès la fin du tour de formation, forçant l’Espagnol a un abandon rapide : « J'ai perdu toute la puissance de ma batterie dans le dernier secteur du tour de formation, j'ai bien essayé de continuer mais c'était impossible. La fiabilité nous fait vraiment défaut, ce qui est dommage car nous avons du rythme. »


Bilan, Norris et Suzuka Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.