> > > > Sainz, Stroll et Hülkenberg réprimandés par la FIA suite à l'incident en Q3

Sainz, Stroll et Hülkenberg réprimandés par la FIA suite à l'incident en Q3

Un évènement inhabituel s'est produit lors de la dernière phase des qualifications du Grand Prix d'Italie, hier. Les 9 pilotes en piste ont joué à un drôle de jeu qui les a mené à réaliser un tour particulièrement lent. La FIA n'a sactionné personne, mais a réprimandé certains pilotes.

© Renault -  Les pilotes sont sortis en même temps pour le dernier run de la Q3 hier en Italie© Renault - Les pilotes sont sortis en même temps pour le dernier run de la Q3 hier en Italie

Les commissaires de piste ont analysé les temps des pilotes lors des qualifications et étudié le cas de trois pilotes en particulier pour conduite plus lente que nécessaire.

L'article 27.4 du règlement sportif de la F1 stipule : « A aucun moment une voiture ne doit conduire plus lentement que nécessaire qui pourrait être reconnu comme dangereux pour les autres pilotes ou une autre personne. »

Les commissaires ont donc constaté que les pilotes Lance Stroll (Racing Point), Carlos Sainz (McLaren) et Nico Hülkenberg (Renault) ont enfreins cette règle.

« Les commissaires ont revu les preuves vidéo, les données GPS, les données télémétriques et les communications radio. » précise le communiqué.

Carlos Sainz s'est justifié en expliquant : « avoir conduit lentement pour bénéficier de l'aspiration des autres pilotes » et qu'il n'avait pas été le seul dans ce cas. Les commissaires ont cependant jugé bon de préciser à la FIA de trouver « une solution pour ce genre de situation ».

Aucune sanction n'a donc été infligée mais une réprimande a été officiellement donnée (la première de la saison pour ces trois pilotes).

Nico Hülkenberg et Lance Stroll se sont justifiés de la même manière. Durant le dernier tour des qualifications, ces trois pilotes étaient devant les autres qualifiés en Q3. Ils ont donc joué un rôle important pour définir le rythme du tour mais les autres pilotes n'ont pas réellement cherché à les dépasser et finalement ont tous contribué à ce scenario rocambolesque.


FIA, Qualification et Monza Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.