> > > > Italie : Les tops et les flops de la rédaction

Italie : Les tops et les flops de la rédaction

Vous connaissez la formule : débattons des principales satisfactions et déceptions de ce rendez-vous Italien de la saison 2019, disputé sur le tracé de Monza.

© Une course une nouvelle fois intéressante à Monza© Une course une nouvelle fois intéressante à Monza

Le Top 3

Charles Leclerc : Une brillante victoire à domicile
Quel weekend pour le Monégasque! Après avoir mené la danse chez Ferrari depuis les essais et après une belle pole position, Charles Leclerc nous a montré l'étendu de son talent et sa force mentale au long de cette course. Subissant pendant de nombreux tours la pression des Mercedes, l'ex-pilote Sauber a su résister, plus ou moins agressivement, aux différentes attaques allemandes, aidé par la puissance de son moteur en ligne droite. S'appuyant sur une bonne stratégie de Ferrari, l'ayant équipé des gommes dures lors de son unique arrêt, le Monégasque a enflammé les tribunes rouges du circuit de Monza qui attendaient cela depuis 2010 et la dernière victoire de la Scuderia avec Alonso.

Le double Top 5 de Renault
Performance inespérée pour la marque Française. Avec des superbes 4è et 5è places, la moisson de points est salvatrice dans le clan de la marque au losange. Après un bon départ et après avoir devancé un moment la Ferrari de Vettel, les deux pilotes Renault ont su se mettre à l'abri de toute concurrence et ont gérés la course en retrait de la tête de course. Profitant directement de la bévue de Sebastian Vettel, il est clair que les monoplaces françaises ont surpassées les attentes de leur équipe, pour la plus grande satisfaction de Cyril Abitboul. Le bon au classement est fulgurant avec 22 précieux points.

Les décisions FIA
Sans juger la légitimité de la décisions vis-à-vis de Charles Leclerc et de sa défense agressive, il est tout de même à noter que pénaliser le Monégasque aurait clairement ôté tout suspense à la course. En ayant laissé les pilotes se battre, il est clair que cela nous à permis de voir un beau spectacle et son joli final.
A féliciter également, les décisions annexes à la tête de course. En effet, les pénalités infligées à Sebastian Vettel, Lance Stroll ou encore Alexander Albon sont justes et ne sont pas venues à contre courant de la dynamique de course.
On peut se demander si la décision de ne pas pénaliser Leclerc par rapport à Hamilton aurait réellement changé le déroulé du Grand-Prix, néanmoins la réflexion et la retenue quant aux pénalités sont une bonne voie à suivre pour le spectacle en piste.

Le Flop 3

Sebastian Vettel a prit l'eau
Après un début de weekend en deça par rapport à son équipier en terme de performance, l'Allemand a continué de se mettre en difficulté après une énième erreur en piste. Parti en tête à queue et pénalisé pour avoir reprit la course dangereusement, Sebastian Vettel s'est vu rejoindre les bas fonds du classement sans pouvoir regagner la zone des points en course. Souvent critiqué pour ses petites erreurs aux fortes conséquences, l'ancien pilote Red Bull se met clairement en difficulté pour la suite de la saison en endossant au passage et au delà de la difficile situation mentale, le statut de numéro 2 de l'équipe.

Nouveau désastre chez Haas
Nouvel échec pour l'écurie américaine. Au delà du mauvais départ de Grosjean, les deux monoplaces n'ont rien pu faire en course. Pas de rythme pour les deux équipiers et un abandon en fin de course pour Magnussen. Le résultat n'est pas plus brillant pour le Franco-suisse qui finit 16è. Les difficultés semblent de pire en pire chez Haas, et rien ne semble pouvoir arrêter cette mauvaise passe.

Le loupé McLaren
Après le brutal arrêt dans la performance de Sainz à Spa, l'équipe McLaren ne peut à présent que s'en prendre à elle-même. Après avoir mal géré l'arrêt l'arrêt aux stands du jeune Espagnol, la firme Anglaise se prive d'une belle 6è place et des 8 points qui l'accompagnent. Renault vient talonner la 4è position constructeurs des Anglais.


Sondage : Quel est VOTRE événement marquant de ce rendez-vous italien ?




Tops/Flops, Monza et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Rocktau
Rocktau :
Je trouve sidérant votre article sur la décision des commissaires à propos de l?agressivité de Leclerc.

Je ne doute pas que sur un autre circuit que celui de Monza aurait occasionné une pénalité à Leclerc, notamment après un drapeau noir et blanc pour avertissement.

Je m?interroge sur le fait de savoir quel aurait été la nature de vos propos au cas où les rôles avaient été inversés, et que Hamilton serait comporté ainsi en défense à deux reprises devant Leclerc?

Monza, Ferrari etc... on a compris, mais parler de « spectacle », ne saurait tromper tout le monde.
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.