> > > > Ricciardo exclu des qualifications à Singapour, départ en fond de grille

Ricciardo exclu des qualifications à Singapour, départ en fond de grille

Du fait d'une infraction technique constatée sur le MGU-K de la R.S.19 de Daniel Ricciardo, ce dernier a été disqualifié de la séance et partira de ce fait en fond de grille pour la course.

© Renault - Désillusion pour Daniel Ricciardo qui partira en fond de grille© Renault - Désillusion pour Daniel Ricciardo qui partira en fond de grille

Les habituelles vérifications post-qualifications ont constatées une anomalie dans la limite de puissance utilisée par le système de récupération d'énergie du freinage, le MGU-K.
Convoquée par les commissaires, l'équipe n'a néanmoins pu se justifier favorablement dans l'espoir de maintenir la belle 8è place au départ de la course du GP de Singapour. Pénalisé, l'Australien partira de ce fait en fond de grille. Le rapport de la FIA se justifie selon les dires suivants:

« Il a été établi lors de l'audience, au-delà de tout doute selon les commissaires, que le concurrent a dépassé la limite de flux de puissance du MGU-K autorisée sous l'Annexe 3, par l'Article 5.2.2 du Règlement Technique de la Formule 1. La méthode par laquelle cette limite est régulée est bien connue et comprise par les écuries. Ni le fait que la voiture ait excédé la limite, ni la méthodologie par laquelle elle a été contrôlée n'ont été contestés par l'équipe. »

« La défense de l'équipe reposait sur deux points. En premier lieu, que l'excès était très faible et n'offrait pas de bénéfice mesurable. En second lieu, que l'excès est intervenu pendant le second tour le plus rapide de Q1. L'équipe a expliqué aux commissaires la façon dont elle pense que ce dépassement est survenu, cependant les commissaires considèrent que cette information est confidentielle à l'équipe et pas pertinente pour cette décision. »

« Nonobstant les arguments de l'équipe, les commissaires ont pris note de la rédaction très claire de l'Article 1.2.2 [1.3.3, en réalité] du Code Sportif International qui dispose que 'Si une automobile est reconnue non conforme au règlement technique applicable, l'absence d'avantage de performance ne sera jamais considérée comme un élément de défense'. Pour en arriver à cette décision, les commissaires se sont référés à des précédents de longue date concernant les infractions techniques et la sanction infligée régulièrement est la disqualification, et ne tient pas compte du moment ou de l'existence d'un avantage. Ce principe a été très clairement affirmé par la Cour d'appel internationale. »

« Les commissaires ont en conséquence ordonné la disqualification de la voiture 3 des résultats des qualifications. »


Qualification, Ricciardo et Singapour City Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Dura lex, sed lex.

Ce n'est pas une première et la mésaventure d'Hamilton aux Essais Libres 1 lui aurait valu la même punition dans les circonstances similaires...
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.