> > > > Singapour - Course : Sebastian Vettel vainqueur, doublé Ferrari !

Singapour - Course : Sebastian Vettel vainqueur, doublé Ferrari !

Sebastian Vettel remporte le Grand Prix de Singapour devant son coéquipier Charles Leclerc et offre un doublé à Ferrari. L'allemand a profité d'un arrêt au stand un tour plus tôt que le monégasque pour s'emparer de la tête. Max Verstappen complète le podium d'une épreuve riche en rebondisement marquée par l'intervention de trois Safety Cars.

© Ferrari - Vettel remporte le Grand Prix de Singapour!© Ferrari - Vettel remporte le Grand Prix de Singapour!

A l'extinction des feux, Charles Leclerc parvient à garder la tête du Grand Prix tandis que Lewis Hamilton est mis sous pression par un Sebastien Vettel très en forme.
Max Verstappen parvient lui aussi à garder sa 4ème position devant Bottas et Albon.

À l'inverse, c'est un départ de Grand Prix cauchemardesque pour Renault. Carlos Sainz et Nico Hülkenberg se touchent, le pilote de Renault cherche un espace pour dépasser Sainz et provoque une crevaison, coûtant 13 places à l'espagnol. Cet incident est considéré comme un "incident de course" et ne fait pas l'objet de suite.
Daniel Ricciardo et George Russell sont aussi rentrés en contact, le pilote Williams a été touché cassant son aileron avant ce qui l'oblige à passer par les stands.

Malgré cela, il y a très peu d'incidents à signaler pour ces premiers tours, ce qui est plutôt rare sur ce circuit de Marina Bay. Le rythme de début de course est très lent, le groupe de tête roule lentement afin d'effectuer un seul arrêt aux stands. "Je ne peux vraiment pas aller plus lentement", dit même Lewis Hamilton à son ingénieur.

La fenêtre des arrêts aux stands s'ouvre au 12ème tour, ce qui permet d'animer un peu cette course.

Pendant ce temps là, Ricciardo effectue une folle remontée et se retrouve à la 12ème place devant Lance Stroll et Romain Grosjean. L'écart entre les pilotes est très serré: à la septième position, Norris n'est qu'à trois secondes de la Red Bull d'Albon, soit à environ 10 secondes de la tête de la course.

Après 15 tours, voici le classement: Leclerc, Hamilton, Vettel, Verstappen, Bottas, Albon, Norris, Giovinnazi, Magnussen, Gasly, Raïkkönen, Ricciardo, Stroll, Grosjean, Hulkenberg, Kubica, Pérez, Kvyat, Russell et Sainz.

Au 17ème tour, Charles Leclerc pousse sa monoplace et augmente son avance sur Hamilton à 2 secondes. Le pilote britannique dit ressentir la chute de la performance de ses pneus tendres, ce qui explique son retard sur la Ferrari.

La course s'anime enfin, Sebastian Vettel et Max Verstappen s'arrêtent au 20ème tour. 3'0 d'arrêt pour Vettel contre 2'3 pour Verstappen. Mauvaise nouvelle cependant pour Verstappen car Hülkenberg s'est intercalé entre les deux hommes.

Vettel s'empare de la tête

Magnifique stratégie de l'undercut de la part de Sebastian Vettel qui rentre un tour avant son coéquipier Charles Leclerc. Le pilote monégasque ressort derrière et met ainsi la pression à l'allemand.
Lewis Hamilton reste sur la piste tandis que Ferrari ordonne à Leclerc de "pousser autant que possible" afin de ne pas voir le britannique lui passer devant.

Valteri Bottas entre à son tour dans les stands au tour 23 pour ressortir loin derrière Verstappen et juste devant Hülkenberg.
C'est au tour de Lewis Hamilton d'entrer dans les stands au tour 26 avec 28 secondes d'avance sur Bottas, laissant la place de leader à Giovinazzi.

Vettel force son chemin sur Gasly pour récupérer la 2ème place et s'en va ensuite dépasser Giovinazzi pour prendre la tête du Grand Prix !

Encore un contact pour Ricciardo, cette fois-ci avec Giovinazzi. L'Australien, optimiste, a essayé de passer l'Italien et le pilote Renault crève un pneu, ce qui fait les affaires de Hülkenberg et Norris.

La parade de la Safety Car

C'est au tour de George Russell de faire un accident, le premier de Williams depuis le début de la saison. La Williams est immobilisée en piste après un contact avec Romain Grosjean ce qui oblige la voiture de sécurité à sortir.
"Je ne devrais pas être surpris", soupire Russell dans la radio en référence au pilote français. Ce crash va être investigué par les commissaires.

Du côté de Ferrari, Charles Leclerc n'est pas content de la stratégie et le fait comprendre à radio: "Surveille tes pneus et garde la tête froide" dit son ingénieur à Leclerc.
"Oui, oui, ma tête est froide jusqu'à l'arrivée mais je voulais juste vous dire quels sont mes sentiments", répond-il. "Pour être totalement franc avec vous, je ne comprends pas du tout l'undercut, mais nous en discuterons après la course..."

Tour 38 et la Safety Car est toujours en piste pour finir par sortir au tour 41. Vettel relance et garde la tête alors que le DRS n'est pas encore autorisé .

Nouvelle Safety Car déployée après l'abandon de Sergio Pérez suite à un problème mécanique. Au 46ème tour, la voiture de Sécurité est toujours en piste, emmenant Vettel, Leclerc, Verstappen, Hamilton, Bottas, Albon, Norris, Magnussen, Räikkönen et Gasly. Les deux Renault de Hülkenberg, 11ème et Ricciardo, 14ème sont en dehors des points.

"Je veux tout" demande Leclerc en parlant de la puissance moteur. "Je ne ferai rien de stupide, ce n'est pas mon but. Ne vous inquiétez pas. Je veux un 1-2, mais pas dans cet ordre". Le pilote Monégasque est vraiment déterminé à récupérer la tête et enchainer une troisième victoire consécutive.

Il reste 13 tours quand la Safety Car rentre et Vettel conserve la première place pendant que Leclerc se rapproche. Les mercedes restent proche de Max Verstappen. Il y aussi beaucoup d'action à l'arrière avec Ricciardo, Gasly, Grosjean et Magnussen et Kvyat qui font le show en se dépassant.

À peine rentrer, la Safety Car est obligé d'intervenir à nouveau. En effet, Daniil Kvyat entre en contact avec Kimi Räikkönen.
Sur un freinage, la Torro Rosso emmène l'Alfa Romeo en dehors de la piste et le Finlandais est contraint à l'abandon.

La course est relancée au tour 52 et Sebastian Vettel, encore une fois, garde la tête de la course.
Pendant ce temps là, les problèmes de Renault continuent. Hülkenberg qui pointe à la 9ème place annonce "Quelque chose de bizarre avec la boite de vitesses". Malgré ce problème, le pilote allemand parvient à conserver sa place pour finir 9ème et ainsi marquer les seuls points de Renault.

Dans les derniers tours, Lewis Hamilton met la pression sur Verstappen afin d'obtenir la troisième place du podium. Cependant, le pilote hollandais ne cède pas et conserve sa place. Hamilton finit donc 4ème devant Valteri Bottas.
Vettel ne commet pas d'erreur lors de son dernier tour et s'empare de la victoire, sa cinquième à Singapour et sa première de la saison. Ferrari réalise un doublé avec Charles Leclerc en 2ème position. C'est la première fois que Ferrari gagne 3 fois de suite depuis 2008 !

Romain Grosjean, lui, termine sa course au 11ème rang, à la porte des points, tandis que Pierre Gasly gagne de précieux points en finissant à la 8ème place.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
VettelScuderia Ferrari1:58:33.667
61
2
LeclercScuderia Ferrari+2.641
61
3
VerstappenAston Martin Red Bull Racing Tag Heuer+3.821
61
4
HamiltonMercedes AMG Petronas Motorsport+4.608
61
5
BottasMercedes AMG Petronas Motorsport+6.119
61
6
AlbonAston Martin Red Bull Racing Tag Heuer+11.663
61
7
NorrisMcLaren Renault F1 Team+14.769
61
8
GaslyScuderia Toro Rosso+15.547
61
9
HulkenbergRenault F1 Team+16.718
61
10
GiovinazziAlfa Romeo Sauber Ferrari+17.855
61
11
GrosjeanHaas F1 Team+35.436
61
12
Sainz Jr.McLaren Renault F1 Team+35.974
61
13
StrollRacing Point Force India Mercedes+36.419
61
14
RicciardoRenault F1 Team+37.660
61
15
KvyatScuderia Toro Rosso+38.178
61
16
KubicaWilliams Racing+47.024
61
17
MagnussenHaas F1 Team+86.522
61


Course, Singapour City Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.