> > > > Singapour - Bilan des francophones : déconvenue pour Leclerc, Gasly chaud bouillant

Singapour - Bilan des francophones : déconvenue pour Leclerc, Gasly chaud bouillant

Les francophones ont réalisé une belle course ce week-end. 2ème à l'arrivée, Charles Leclerc a perdu la victoire sur la stratégie. Pierre Gasly a fait une très belle course et a enchaîné les dépassements. Bilan moins positif pour Romain Grosjean qui s'est accroché.

© Ferrari - La déception est grande pour Charles Leclerc© Ferrari - La déception est grande pour Charles Leclerc

Charles Leclerc : 2ème (1er sur la grille)

Le Monégasque ne cesse de surprendre cette saison. Le samedi, il signait sa cinquième pole position, soit plus que Hamilton et Bottas avec chacun 4 premières places sur la grille. Il devançait le quintuple champion du monde britannique et son coéquipier, prouvant que les améliorations apportées par Ferrari fonctionnaient.

Leclerc conservait la tête de la course durant plus de 20 boucles, toujours menacé plus ou moins par la Mercedes de Lewis Hamilton qui n'arrivait pas à trouver de failles sur la voiture devant lui. S'arrêtant au 21ème tour, un tour après Sebastian Vettel, le pilote numéro 16 se faisait doubler.

Les retardataires, la triple sortie de la voiture de sécurité, amenuisait chaque tour les chances du Monégasque de s'imposer. Il faut dire que le champion du monde allemand gérait parfaitement ses relances et savait maintenir un écart le plaçant hors de portée.

Charles Leclerc se sent peut-être trahi par son équipe mais il a joué le jeu et n'a pas essayé de doubler Vettel en fin de course. Il garantit ainsi le premier doublé de Ferrari cette saison. Il prend même la troisième place au championnat à Max Verstappen.

« J'ai respecté tout ce qu'on m'a dit. J'ai ralenti au début pour pousser ensuite mais je m'attendais pas à l'undercut, surtout de Sebastian. Je sais pas comment ça c'est passé. En regardant le positif, on fait 1 et 2 pour l'équipe ce qui est hyper important. Après c'est évident que je sois déçu pour moi. »

Pierre Gasly : 8ème (11ème sur la grille)

Contrairement à Daniil Kvyat, le Français parvenait à se hisser en Q2. Initialement 13ème, les pénalités exercées sur Daniel Ricciardo et Sergio Perez le plaçait 11ème sur la grille. Toro Rosso tentait le pari de commencer la course en pneus durs afin de prolonger le plus longtemps possible son premier relais.

Il gagnait une place dès le départ mais bloquait sur la Haas de Kevin Magnussen, qui bénéficiait de pneus plus tendres. Au 23ème tour, Le Normand occupait la deuxième place, grâce aux arrêts des pilotes qui avaient commencé la course en pneumatiques tendres. Toujours dans le DRS d'Antonio Giovinazzi, le pilote de la Toro Rosso ne trouvait pas le moyen de dépasser L'Italien. Gasly se faisait dépasser au 30ème tour par Sebastian Vettel où les deux ont failli entre en contact.

S'arrêtant au 32ème tour pour des pneus à bandes jaunes, il profitait pleinement de cet avantage pour dépasser trois voitures par l'extérieur. Dont un particulièrement serré avec Lance Stroll où les pneus des deux monoplaces se sont éraflés. Finalement le pilote français termine à la 8ème place et ramène 4 précieux points à la structure de Faenza.

« Ça a été un Grand Prix fou. On a essayé d'économiser les pneus au début pour attaquer sur la fin mais avec le Safety Car on a perdu 2-3 positions. Après j'ai attaqué avec les pneus médiums et j'ai eu quelques belles batailles à la fin. Je suis content de ma course et du travail qu'on fait avec Toro Rosso. »

Romain Grosjean : 11ème (17ème sur la grille)

Tout juste reconduit pour 2020, Romain Grosjean a connu un Grand Prix de Singapour relativement compliqué. Qualifié 17ème, le Français se faisait piéger en Q1, à l'inverse de son voisin de garage qui a décroché la quatorzième place.

Jusqu'au 36ème tour, la course du pilote de la Haas était très calme. Il stagnait en fin de peloton, pris en sandwich entre les deux Williams. Au 6ème virage, le pilote numéro 8 et George Russell se sont accrochés. Alors qu'il tentait de dépasser par l'extérieur, le Britannique a laissé trop peu de places à Grosjean qui n'a pas pu éviter le contact. Obligé de changer son aileron, sa course était fichue. Quel dommage quand on sait que les points étaient clairement possibles ce week-end.


Singapour City, Leclerc et Gasly Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, le souci chez Vettel et Leclerc, c'est que, médicalement, ils sont tous deux - ils ne sont pas les seuls ! - accrocs à la victoire. Sans leur dose, ils ont du mal à contrôler leurs dires sinon leurs actes...
Vettel, ce n'est pas d'aujourd'hui mais Leclerc, après deux victoires consécutives, a peut-être frisé l'overdose en cherchant l'accoutumance...
Il y a 26 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.