> > > > Russie - Bilan des francophones : Leclerc seulement 3ème et Grosjean dans le mur !

Russie - Bilan des francophones : Leclerc seulement 3ème et Grosjean dans le mur !

Ce fut une course très compliquée pour nos francophones. Charles Leclerc n'a pas réussi à s'imposer, Romain Grosjean s'est sorti et Pierre Gasly a souffert d'une Toro Rosso très médiocre.

© Ferrari - Charles Leclerc n'a pas réussi à rattraper les Mercedes© Ferrari - Charles Leclerc n'a pas réussi à rattraper les Mercedes

Charles Leclerc : 3ème (1er sur la grille)

Samedi, Charles Leclerc inscrivait la 6ème pole de sa carrière, mais surtout sa quatrième consécutive. Hélas pour le Monégasque, celui-ci perdait la tête de la course dès le départ au profit de son coéquipier. Une situation imprévue par Ferrari qui aura tentée tant bien que mal de faire passer des consignes d'équipe qui ne seront pas acceptées par le quadruple champion du monde allemand, créant ainsi une grosse tension chez les Rouges.

Au bout du 20ème tour, Leclerc concédait plus de 4 secondes de retard sur Sebastian Vettel. Décidant de privilégier le petit Prince de la Scuderia à la stratégie, l'écurie italienne le faisait s'arrêter à la 23ème boucle. Cela lui permettait de passer devant son coéquipier et de reprendre le commandement de la course.

Déclenché par l'abandon de Vettel, la Voiture de Sécurité portera un gros coup aux chances de victoire du deuxième pilote Ferrari. S'arrêtant pour chausser des pneus tendres, l'équipe de Maranello fit un mauvais choix en faisant chausser à Leclerc des pneus tendres. Ressortant derrière les deux Mercedes, celui-ci sera dans l'incapacité de les dépasser pour finalement terminer 3ème.

« Je devais juste essayer d'aider Sebastian et rester devant lui pour donner l'aspiration et qu'il passe et ensuite on aurait du échanger nos positions. Mais je sais pas quelle est la raison pour laquelle on ne l'a pas fait. C'est dommage que les deux voitures ne soient pas sur le podium. L'abandon de Sebastian est surtout dommage pour l'équipe. Malheureusement après la Voiture de Sécurité je sais pas si on aurait du rester en piste ou s'arrêter mais avec les médiums ça aurait été quand même compliqué. Aujourd'hui on a pas été très chanceux. »


Pierre Gasly : 14ème (16ème sur la grille)

Comme tous les pilotes Honda, le Normand commençait la course avec une pénalité de cinq places. Préférant choisir ses pneus pour le départ plutôt qu'atteindre le Top 10 en qualifications, Pierre Gasly réussissait à se qualifier 11ème, lui garantissant ainsi une meilleure place sur la grille et une stratégie avantageuse.

Le Français effectuait un départ en trombe en gagnant 4 places dès le départ. Il a connu quelques belles batailles avec ses deux grands rivaux de cette saison que sont Kvyat et Albon. Gasly a montré au docteur Marko que celui-ci savait se battre. Même si les points ne sont pas au rendez-vous, la Toro Rosso ne le permettait sûrement pas aujourd'hui.

« C'était assez compliqué aujourd'hui. On a eu beaucoup de soucis avec la surchauffe, les freins, le moteur ce qui a rendu la course un petit peu compliquée. On n'avait pas la vitesse pour aller se bagarrer pour les points donc il va falloir travailler et revenir avec plus de vitesse à Suzuka. J'ai essayé de faire ce que je pouvais au volant mais on n'avait pas assez de vitesse pour décrocher un Top 10 en partant 16ème. »

Romain Grosjean : Abandon (8ème sur la grille)

Le renouvellement de son contrat a donné des ailes à Romain Grosjean, qui au volant de sa Haas, parvenait à s'extraire de la Q2. Qualifié 9ème, la pénalité de cinq places de Max Verstappen lui faisait gagner une position sur la grille de départ.

Les réjouissances furent courtes pour le Français. S'accrochant avec Antonio Giovinazzi et Daniel Ricciardo dès le troisième virage. Celui-ci voyait toutes ses chances de point partir en fumée.

« Je n'ai pas grand chose à dire, les images parlent d'elles-mêmes. Je veux bien qu'on laisse plus de permissions dans le premier tour mais je trouve qu'en ce les premiers tours sont très agressifs. » conclut le pilote Haas au terme d'un nouveau week-end en dent de scie.


Bilan, Sotchi et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.