> > > > F1 Esports 2019 : Résumé du deuxième round !

F1 Esports 2019 : Résumé du deuxième round !

Après 1 mois d'absence, les F1 Esports Pro Series étaient de retour ce mercredi soir avec encore une fois du spectacle au rendez-vous. Trois courses, trois vainqueurs différents !

© Formula 1 Game - Frederik Rasmussen, David Tonizza et Marcel Kiefer ont assuré le show !© Formula 1 Game - Frederik Rasmussen, David Tonizza et Marcel Kiefer ont assuré le show !

Canada :

Qualifiés deuxième et troisième, les deux Renault ont pris un bon départ pour prendre la tête de la course dès le premier virage à l'avantage de Jarno Opmeer. De son côté, le poleman Naukkarinen, s'est retrouvé relégué à la troisième place. Une situation prévisible lors d'un début de course en pneumatiques médiums, qui offrent de fait peu d'adhérence.

La course a pris un tournant inattendu au troisième virage quand le Finlandais a eu un accrochage avec les deux monoplaces jaunes. Tentant de dépasser deux pilotes à la fois dans la dernière chicane, le pilote de la Williams n'a pas réussi son dépassement et a heurté Opmeer. Ce qui lui a valu trois secondes de pénalités.

Pour la première fois de la jeune histoire de la compétition, la pluie a fait son apparition. C'était un tour seulement après le crash entre les leaders.

Grâce aux pénalités appliquées à Tino Naukkarinen et à Frederik Rasmussen ( pour avoir coupé la sortie des stands), Cedric Thome remporte la première course de Renault cette saison. Mais c'est également un double podium pour l'écurie française car Jarno Opmeer a fini 3ème. Le champion du monde en titre, Brendon Leigh a réussi à décrocher son premier podium après 3 premières courses relativement compliquées.

Autriche :

Premier sur la grille, David Tonizza s'est transformé en véritable muraille dès le début de la course. Malgré tous ses efforts, Rasmussen n'a pas réussi lors de son premier relais à dépasser l'Italien. La Ferrari s'arrêtant au cinquième tour, le pilote de la Red Bull décidait de tenter l'overcut. Même stratégiquement parlant, Tonizza a su garder le commandement de la course.

La course a ensuite été un long fleuve tranquille. Quasiment chaque tour, Rasmussen essayait de doubler son rival par l'extérieur à l'abord du troisième virage mais cette technique n'a jamais fonctionné.

Cette course autrichienne a toute fois connu la revanche des 'Renault Boys' sur Naukkarinen. Prenant l'aspiration de la Williams, Opmeer se décale à l'intérieur pour plonger au virage 3. Le Finlandais, sous pression, a raté son freinage et a même percuté l'Alfa Romeo de Daniel Bereznay. Cedric Thome a suivi son coéquipier dans cette cohue pour se placer quatrième et cinquième à ce moment de la course

La victoire revint donc à David Tonizza qui a su remporter son troisième succès. Un résultat qui lui permet d'augmenter son avance au championnat pilote. Frederik Rasmussen termine 2ème, suivi par Opmeer qui a profité de la pénalité de trois secondes d'Enzo Bonito pour grimper sur le podium devant son coéquipier. C'est une belle opération pour Renault qui, grâce à cette performance, a glané de gros points dans la course au championnat.

Angleterre :

Les deux leaders du championnat occupaient les deux premières places de la grille avec une nouvelle pole position de David Tonizza. Le troisième des qualifications n'était qu'autre que Marcel Kiefer, qui s'était fait remarquer cette saison pour son podium en Chine.

Au troisième tour, Rasmussen prenait la tête de la course grâce à un très beau dépassement par l'extérieur à Brooklands. Un mouvement quasi-imparable car l'Autrichien a pu emmagasiner bien plus de vitesse que son concurrent.

Deux boucles plus tard, David Tonizza s'arrêtait pour tenter l'undercut sur Rasmussen. Hélas pour l'Italien, ceci n'a pas du tout marché et il a même perdu le podium au profit de Daniel Bereznay qui a enroulé la Ferrari par l'extérieur à l'abord du cinquième virage. Doublé à Luffiel dans le même tour, le pilote de l'Alfa Romeo a finalement pris la troisième place quelques virages plus tard.

Trois tours avant la fin de la course, Marcel Kiefer a profité de ses pneus plus frais que ceux de Rasmussen pour arracher la première place avec un plongeon très opportuniste à Stowe. L'autre bonne performance à souligner est celle de Simon Weingang. L'Allemand est remonté du fond de la grille pour terminer 10ème pour sa première course en F1 Esport Pro Series !


Jeux vidéo, 2019 et esport Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.