> > > > Mexique - Les perspectives de la course

Mexique - Les perspectives de la course

Coup de théâtre au Mexique ! Verstappen destitué de sa pôle position, les Ferrari se retrouvent en tête ce qui annonce un Grand Prix riche en surprises et rebondissements.

© RedBull - Max Verstappen vise une remontée à Mexico© RedBull - Max Verstappen vise une remontée à Mexico

Une première ligne rouge
Deuxième et troisième, voici les positions des Ferrari avant que Max Verstappen ne soit destitué de sa pole position pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune. Ce dernier étant pénalisé de trois places, la première ligne devient rouge, Leclerc devant Vettel, une habitude cette saison. 800m séparent la pole position du premier virage, une distance suffisante pour donner une aspiration à leur adversaires. Avec leur moteurs Ferrari les performances sont au rendez-vous dans le premier secteur mais les SF90 restent en délicatesse sur la suite du circuit qui demande une bonne répartition du poids et un équilibre aérodynamique important. Des voitures qui ont du rythme mais qui devront rester vigilantes tout au long de la course.

L'incertitude Bottas
Le finlandais s'est crashé dans le dernier virage à la sortie du stadium alors qu'il tentait d'améliorer son chrono dans la fin de séance de qualifications. Un choc violent qui l'a fait glisser le long du mur en béton puis percuter de face les Tecpro. Annoncé sixième sur la feuille des temps, le dernier homme à pouvoir privé Hamilton d'un sixième titre mondial partira t-il de la piste ou des stands ? Sera t-il pénalisé pour un changement de pièces ?

Une valse stratégique
Les écuries auront le choix stratégiquement ce weekend sur une piste qui fait souffrir les pneumatiques tendres. Un, deux voir trois arrêts sont possibles bien que la stratégie préférentielle soit de deux arrêts avec un relais court en gommes rouges et des long relais en médium. Un départ en médium avec un seul arrêt pour passer des pneus durs semble très difficile compte tenu du niveau de performance et du grip des gommes blanches. Les faits de courses joueront sur un troisième arrêt potentiel. Un fin de course rapide est envisagée pour les leaders qui ont signés leur temps de Q2 en gommes médium mais certains pourraient tirer leurs épingles du jeu en passant les tendres en milieu de course.

Bataille du milieu de plateau
Le championnat constructeur connaît son vainqueur mais la suite du classement est loin d'être figé. Avec 43 points de retard sur McLaren et seulement 6 d'avance sur Toro Rosso, Renault peut payer cher la mauvaise performance de ses pilotes en qualifications. S’élançant 12ème et 13ème, il faudra un haut niveau de performance à l'écurie française pour maintenir sa cinquième place au championnat. L'écurie sœur de RedBull pourrait quant à elle marquer des gros points en occupant la cinquième ligne de la grille. Les Racing Point clairsemées au départ pourraient aussi se joindre à la partie. L'aspiration importante du circuit pourrait mener un suspense jusque dans les dernières boucles.

Hamilton sacré ?
Il suffit de 14 points d'avance sur son coéquipier pour qu'Hamilton devienne pour la 6ème fois champion du monde des pilotes. Déjà sacré au Mexique en 2017 et 2018, le britannique peut satisfaire ce dimanche le dicton "jamais deux sans trois". Troisième au départ du Grand Prix devant Bottas sixième, les malheurs de ce dernier en qualifications pourraient faire le bonheur du premier. Hamer Time ?


Course, Mexique et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Il me semble qu'on y verra plus clair après le premier tour voire le premier virage. Au vu des problèmes rencontrés au cours des essais, un seul pilote en difficulté peut provoquer un accident.

Si - ce que je ne suis pas - j'étais stratège, je partirai en pneus tendres en espérant passer des gommes plus résistantes pendant la période de safety-car...

Bon... Je vous laisse pour suivre en direct la finale ELMS...
Il y a 5 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.