> > > > Etats-Unis - les tops et les flops de la rédaction

Etats-Unis - les tops et les flops de la rédaction

Débattons des principales satisfactions et déceptions de ce rendez-vous américain de la saison 2019, disputé sur le tracé du circuit des Amériques, à Austin.

© Nicolas Delpierre/MotorsInside.com - Bonne série pour Ricciardo© Nicolas Delpierre/MotorsInside.com - Bonne série pour Ricciardo

Top 3


- Lewis Hamilton, Valterri Bottas et Mercedes, la toute puissance conjuguée à trois !

A l'issue de ce week-end passé en terres américaines, tous les honneurs reviennent à Mercedes. Un grand Valterri Bottas au sommet de son art lors des qualifications, puis en course avec une belle victoire, acquise à la régulière. Il a su se battre tout au long du week-end et construire sa victoire en utilisant une stratégie décalée et agressive. Aucun faux-pas cette fois-ci pour le pilote scandinave. Il lui manque cette constance tout au long de la saison pour prétendre au titre mondial.

Lewis Hamilton apporte quant à lui sa performance pour assurer un 9ème doublé cette saison. Et surtout un sixième titre mondial pour celui qui s’intercale maintenant entre Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher au sommet des légendes de ce sport. Un grand Top exceptionnel pour toute l'équipe Mercedes aujourd'hui.

- De nouveau, un week-end solide pour Daniel Ricciardo, la clé de la réussite pour le futur ?

A l'instar des pilotes qui se battent régulièrement pour la victoire cette saison, Daniel Ricciardo apporte ce petit plus qui lui permet d'ajouter de gros points au compteur pour Renault. Après un beau départ, il a su se montrer gestionnaire pour faire durer la performance de ses pneus tout au long de la course. Il n'a cependant pas perdu de son tempérament de guerrier, il a su provoquer quelques jolis dépassements opportuns en course qui lui ont valu d'être 5ème pendant un long moment. Il a certes dû s'effacer face à Alex Albon en fin de course mais sa performance américaine lui vaut d'être 6ème et surtout le meilleur des autres.

- Renault : Un sursaut d’orgueil ?

Après le scandale du Grand Prix du Japon et l'affaire liée à l'utilisation de la répartition automatique du freinage, l'équipe Renault a démontré qu'elle reste dans la course pour la 5ème place. Au Mexique, les deux pilotes sont arrivés dans les points à l'issue d'une belle stratégie pneumatique. Pour ce week-end aux USA, en plus d'une bonne utilisation des gommes mises à disposition par Pirelli, la monoplace française a également été performante, notamment aux mains de son pilote vedette, Daniel Ricciardo. Une nouvelle double entrée dans les points permet à Renault de prendre le large au championnat face à ses concurrents directs qui sont Toro Rosso et Racing Point mais l'écart reste stable (et important) vis-à-vis de McLaren.

Flop 3

- Une piste si récente, et déjà si abîmée ?

Le circuit d'Austin s'est révélé être très bosselé, notamment à l'amorce du premier virage. Tous les pilotes se sont plaints, notamment de maux de dos. Les monoplaces versions 2019 sont plus lourdes que leur devancières, notamment car les suspensions sont plus rigides. Malgré tout, Sebastian Vettel a du abandonner pour bris de suspension. Le pilote allemand a su éviter la catastrophe en contrôlant son auto en perdition avec maestria. Ces bosses sont-elles à l'origine de cette rupture ? C'est fortement possible. Le circuit doit être re-surfacé en fin d'année... Déjà !

- Rendez-vous à domicile manqué pour Haas

C'était annoncé, comme cela est annoncé depuis plusieurs week-end maintenant. La Haas est une voiture loupée et manque cruellement de performance. L'équipe espérait sûrement un peu mieux de cette à course à domicile. Romain Grosjean ne trouve pas la clé face à son équipier danois. De plus, la stratégie pneumatique était mauvaise, il termine donc 15ème et avant dernier parmi ceux qui ont bouclé la course. Kevin Magnussen s'en sortait un peu mieux, mais dut abandonner en toute fin de course sur soucis de freins. Un nouveau faux-pas pour l'écurie américaine qui a hâte que cette saison 2019 se termine.

- Ferrari, un manque de performance sur fond de suspicion de tricherie

Depuis la reprise après la pause estivale Ferrari avait retrouvé de la puissance. En réussissant bon nombre de poles position, l'équipe était de nouveau crainte. Et lorsque la stratégie était réussie, ils empochaient quelques victoire. Cependant, ce regain de performance fit s'interroger les autres équipes, notamment Red Bull. La FIA a d'ailleurs clarifié la situation ce week-end, en publiant une note quant à l'utilisation du débitmètre. Étonnamment, dès cet instant la Scuderia Ferrari se montre sous un moins bon jour. Pas de pole position, et vraiment aucun rythme en course comme l'a démontré Charles Leclerc hier. Les deux dernières courses seront-elles du même acabit ?


Bilan, Austin et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




12 réactions sur cet article Donnez votre avis
V6 Turbo
V6 Turbo :
Mercedes et Hamilton ont scellé leurs destins.Qui aurait dit en 2013 que 6 ans plus tard on en serait là? Ils se comptaient sur les doigts de la main ceux qui ont encouragé Lewis à faire ce choix. Quitter Mc Laren en pleine gloire pour un futur incertain. Les critiques fusaient de toutes part qualifiant de caprice de gosse ce choix pourtant murement réfléchi. L'histoire est belle, elle n'est sûrement pas terminée. Ou comment écrire les plus belles pages du début du XXIe siècle dans notre sport.
Ce qui est intéressant c'est que cette saga s'est construite pendant plus de 5 saisons au milieu d'un torrent de critiques que l'on oublie trop vite aujourd'hui. Les plus odieuses ont été, il faut absolument le redire, les injures racistes en continu en passant par la mise en cause systématique de sa légitimité à cet endroit. Lewis aura tout subi. On ne va pas en faire la liste, mais franchement y-a-t-il beaucoup de pilotes qui ont entendu et lu autant de quolibets, de mensonges et d'à priori? Moi qui l'ai approché de très près, j'avais déjà ressenti à l'époque cette haine ambiante souvent contenue qui avait à mon sens pour origine une jalousie communicative."Et puis un petit black qui aligne tout le monde,d'où est-ce qu'il sort celui là, c'est pas possible enfin!!" En F3 on voyait les amis et parents de certains autres pilotes venir uriner sur les roues des véhicules du team en tenant ce genre de propos. Après en F1 les choses ont pris plus d'ampleur avec certains médias complètement hostiles au personnage. Il ne faut jamais oublier cette période. Je dirais que la pire, je ne l'ai pas vécue en live, mais c'était lors du duel avec Alonso lors de GP d'Espagne avec ces cris de haine et de singe à chaque passage de Lewis.Je crois que les gens l'auraient lynché et ce témoignage je le tiens de plus sieurs copains présents ce jour là. En live j'avais été témoin de la même chose en moins pire quelques temps plus tard à Spa dans une tribune pourtant bondée. J'étais écoeuré. La presse s'en était fait écho.Mais la presse à l'époque consacrait plus de place aux soit disant frasques extrasportives de Lewis qu'à ses exploits en piste. Dans notre petit milieu d'amis on en parle encore comme d'une injustice dont on se souviendra toute notre vie.
Ce qui depuis le temps m'a fait plaisir, c'est combien cette adversité (et je ne parle pas que de la connerie raciste)a rendu Lewis plus fort. Au point que ce garçon que j'ai connu hypersensible à mis toutes ses forces dans la bataille pour se prouver à lui même qu'il était le plus fort malgré tout. Et quel combat.Une incroyable détermination qui paradoxalement ne se voit presque pas à l'extérieur. Les médias se sont plu à l'époque à distiller de lui un portrait de junky people fainéant matiné d'une dose d'inconscience. Quand on connait lewis, ce n'est pas lui, même s'il faut reconnaitre qu'il adore cotoyer d'autres univers que la F1. Quelqu'un l'a t-il un jour vu prendre de la drogue? Jamais! C'est un truc inimaginable pour lui. Et c'est justement tout le paradoxe du personnage. Il laisse paraitre une image de bad boy qu'il n'est pas du tout, c'est tout le contraire. Je sais par exemple de Lewis qu'il est hyperjoyeux quand il voit des gosses s'amuser et ferait n'importe quoi pour les rendre heureux. Il veille toujours à rester très discret quand il retourne voir ses petits protégés à l'hôpital pour enfants pas loin de Londres ou quand il passe un après midi à l'école de kart. Et pourtant on ne voit pas d'images de lui se promenant avec maman et la poussette. Ca il faut l'accepter. Tout le monde n'a pas cette ouverture d'esprit.Des défauts il en a, mais je sais qu'il a passé toutes ces dernières années à travailler pour les gommer. Il aurait pu laisser faire le talent. Et bien non.
Des gens comme Lewis, heureusement sur le plan humain il y en plein dans le monde. Mais celui là doté d'un talent incroyable à pris son destin en main. Il en a fait un exemple. Cette saison est l'aboutissement de ce travail où l'équipe et la fidélité à ses amis est e premier pilier (Cf Bono). Je l'ai déjà écrit ici, Lewis est un énorme bosseur, jamais satisfait de lui même. Encore un truc que l'on imagine pas quand on le voit sur le podium avec ses tatouages et son look si différent. Et pourtant....
Il y a 13 jours
Tat
Tat :
@V6 Turbo
Merci pour ce témoignage.
Vrai qu'il en a vu et entendu des vertes et des pas mûres. Quel courage et quel mérite de s'être battu et d'avoir surmonté.
Je suppose que le mêmes qui ne pouvaient le sentir, pour les raisons que l'on connaît bien tous et que vous dénoncez, vont maintenant jouer les amnésiques et vous accuser d'affabulation.
Les petits jaloux de forum ou du café du coin sont sans importance ; mais le rôle de la presse a été consternant dans cet acharnement à vouloir fabriquer de lui une image qui n'était pas la sienne. La presse, franco-belge notamment, se reconnaîtra.
En début de saison 2019, Bottas disait "Fuck you!" à ceux "qui se sentent concernés". Hamilton le dit aujourd'hui, et demain, aux mêmes, à sa manière!
Il y a 13 jours
milano
milano :
Il ne faut pas faire de généralité sur une poignée de mauvaise personnes non plus , a vous entendre c'était la guerre à chaque grand prix et les médias n'en parlait que d'un clown .. le mec est arrivé en 2007 et a quasiment gagner le titre et a fait jeu également avec Alonso le GOAT de l'époque, biensur qu'il a eu l'éloge de la plus part des suiveurs n'abuson pas .
Il y a 13 jours
AP01
AP01 :
Bien d'accord avec milano ! A lire V6Turbo et Tat, le pauvre Hamilton a subi les pires outrages et les pires maltraitances ! Vous rigolez j'espère ?!
Bien sur que l'attitude de certains abrutis est stupide et qu'entendre des cris de singes n'est probablement pas agréable. Mais il ne faut pas exagérer ! Il y a sans doute plusieurs milliards de gens sur terre qui auraient echangé leurs places avec Hamilton, même à l'époque ! Nous sommes dans une époque terrible où on dit n'impoorte quoi et où on s'appitoie sur de pauvres petits gens riches et privilégiés tout en méprisant ceux qui crèvent de faim juste au pied de nos immeubles sans même leur jeter un regard (sans parler d'une pièce). Quel post incroyable de V6Turbo !
Dis-moi si une collecte est organisée pour soutenir prsychologiquement Hamilton, je verserai mon salaire annuel...
Il y a 13 jours
Patrenault77
Patrenault77 :
A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire.Les chiffres de Mercedes depuis le PU en 2014 à aujourd'hui sur 121 départs. 88 victoires soit 72% , 66 deuxièmes places soit 54% , 25 troisièmes places soit 20% . 179 podiums soit 50 % . ( en 6 ans et 2420 participants ) les miettes pour les autres et on dira , vive le sport . De qui se moque t'on.
Il y a 13 jours
AlainFortier
AlainFortier :
Bravo Tat. Hamilton est un exemple pour des millions de jeunes. Rien dire sur le racisme ou minimiser les faits relève de la complicité coupable.
Il y a 13 jours
dahou ouabou
dahou ouabou :
les saisons 2017, 2018, 2019, et selon toute vraisemblance 2020 sera de même. Hamilton a été sur la piste, un élément efficacité redoutable pour son équipe lors de ces divers championnats.
Pour le reste , à l'époque c'était tout de même un minimum que le journal puisse reconnaître qu'il a troubler profondément l'ordre établi , et notamment le plan de fernando alonso sur le fait que le fonctionnement au sein de l'équipe mc laren était autre chose qu'une création d'un service dédié.
Ce que rapporte @V6 Turbo se sont des faits, le parcours de quelqu'un qui a réussi une très belle carrière, et s'est vu par certains agissements en cours de route, faire écho sur la source de son origine ethnique. On s'en fout du nombre de ces personnes , aussi bien du meurt-de-faim, il n'y a aucun rapport.
Le post en question établit la chronologie d'une réussite. Il faut bien le préciser plus que tout , Lewis Hamilton possède un talent phénoménal.
On retient ça !


Il y a 13 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Je me réjouie de lire sur ce site les posts de V6 Turbo@ , qui apportent tant d'éclaircissements sur les questions techniques que l'on peut se poser sur la F1 . Mais encore , notre ingé " maison " est également un témoin visuel et auditif dans le continuum de la vie de la F1 , notamment chez Mercedes . Tes lignes , V6 Turbo@ , expriment tes connaissances techniques mais aussi tes réflexions sur le côté humain de la F1 . Je suis gratifié en tant qu'admirateur du sport automobile de tes témoignages , toi qui connaît Hamilton depuis qu'il court en F3 . Merci .

Pour en revenir au flop de Ferrari à Austin , je tiens d'abord à dire que depuis l'affaire d'illégalité du système électronique de freinage des Renault dénoncé par Racing Point , à juste raison , le virus de la suspicion gagne du terrain dans les équipes pour infester RedBull , qui demande à la FIA des éclaircissements sur l'utilisation du débitmètre d'essence utilisé par la Scuderia , dont la voiture devenait de plus en plus performante ! Je ne vois pas comment on pourrait bidouiller un dispositif fourni par la FIA , qui est fixé dans le réservoir pour mesurer par ultrasons le poids de carburant utilisé par le moteur limité à 100 kg/h et qui envoie 2000 infos électroniques par seconde que l'on retrouve sur les datas . S'il y avait tricherie , ce serait carrément du flagrant délit .

Cela dit , Ferrari a disputé une de ses plus récalcitrantes courses de la saison , évènement prévu par Leclerc . Pour les 2 dernières courses , maintenant que les lauriers ont été attribués , la Scuderia comme les autres équipes cherchera à faire " un truc " .
Il y a 13 jours
AP01
AP01 :
Vouloir faire croire que quelques insultes (quelles qu'elles soient) constituent le crime des crimes et qu'Hamilton en a été meutri à jamais est une preuve d'une manipulation coupable et d'une profonde malhonnêteté intellectuelle,. Pour peu qu'on puisse parler d'intellect chez certains...
Il y a 12 jours
AP01
AP01 :
@AlainFortier,
et donc ?
Il y a 12 jours
V6 Turbo
V6 Turbo :
On oublie aussi Niki. Il était le premier fan de Lewis. Ce sixième titre est un hommage à ce champion disparu il y a juste quelques mois. Le duo Niki/Toto a beaucoup compté dans la réussite de l'équipe. Sur le plan moral où c'est la première fois dans l'histoire de la F1 où globalement les deux coéquipiers étaient traités sur un même plan (certains trouveront bien sûr des exceptions mais comme toujours....). Cette dimension donne d'autant plus de valeur à cette histoire car combien de titres ont été acquis dans d'autres équipes avec une manière bien différente en interne. Au point que Ferrari tente d'adopter aujourd'hui( non sans difficultés) la même stratégie entre ses pilotes. Mais c'est vrai que sans Lewis il n'y aurait probablement jamais eu une telle saga Mercedes en raison de l'exceptionnel talent du garçon. Un talent qui s'est en plus bonifié au cours des saisons. 2019 a été une sorte d'apothéose surtout par l'intelligence de course et le zéro faute. D'autant plus marquant que les adversaires les accumulaient. Son coéquipier n'a pas non plus été aussi constant. En fait Lewis n'a jamais rien lâché même quand la monoplace n'était pas au top. Mais attention, Hamilton n'est jamais aussi bon que quand il est poussé dans ses derniers retranchements. La balle est dans le camp des prétendants pour 2020.
Il y a 11 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.