> > > > Officiel : Antonio Giovinazzi conservé par Alfa Romeo en 2020

Officiel : Antonio Giovinazzi conservé par Alfa Romeo en 2020

Alfa Romeo a confirmé qu'Antonio Giovinazzi était reconduit pour 2020 aux côtés de Kimi Raïkkonen. Nico Hülkenberg devrait donc quitter la F1, faute de baquet disponible.

© Alfa Romeo - Giovinazzi confirmé pour 2020© Alfa Romeo - Giovinazzi confirmé pour 2020

Les rumeurs circulaient depuis quelques temps dans le paddock sur l'éventuelle reconduction d'Antonio Giovinazzi chez Alfa Romeo. Elles ont été officialisées aujourd'hui dans un communiqué de presse d'Alfa Romeo.

Après avoir passé deux ans sans rouler en compétition, les observateurs de la Formule 1 savait que ses débuts allaient être compliqués. Surtout que le dernier souvenir datait du Grand Prix de Chine 2017 où, en remplacement d'un Pascal Wehrlein blessé, celui-ci s'était fait piéger par la piste humide pour terminer sa course dans le mur à seulement trois tours du départ.

Et pour sa première saison en tant que titulaire, Antonio Giovinazzi faisait face à un champion du monde et pas n'importe lequel, Kimi Raïkkonen. Le Finlandais serait une bonne marque pour le rookie, couvé par la Scuderia Ferrari. Clairement le début de saison du pilote italien a été compliqué. Lors des huit premières courses, son voisin de garage est rentré cinq fois dans les points alors que Giovinazzi n'y était pas parvenu. Il a donc fallu attendre le Grand Prix d'Autriche pour voir la monoplace frappé du numéro 99 inscrire son premier point mais perdre une touffe de cheveux, coupé par Frédéric Vasseur, à la suite d'un pari au sein de la formation suisse.

Depuis, le natif de Martina Franca a souvent fait jeu égal en qualifications avec 'Iceman'. Faute à une C38 en manque de développements, les points ne sont plus dans la ligne de mire pour Alfa Romeo. Antonio Giovinazzi va donc sûrement terminer sa saison en demi-teinte avec seulement 4 points. C'est 27 de moins que son voisin de garage.

Pour Antonio Giovinazzi, les objectifs de l'année prochaine sont clairs, progresser et être performant dès le début de saison : « Je suis très heureux de rester avec l'équipe pour 2020. Je suis reconnaissant pour le niveau incroyable de soutien que j'ai reçu lors de ma première saison complète en Formule Un : tout le monde dans l'équipe est resté à mes côtés depuis que je lai rejointe et j’ai vraiment hâte de continuer notre chemin ensemble. Nous avons beaucoup appris cette année et je suis convaincu que nous pouvons faire un grand pas en avant la saison prochaine. Je ne serai plus un rookie, donc il n'y aura plus d'excuses pour moi: je veux être compétitif dès le début du championnat et rendre la confiance que l'équipe m'a témoignée. »

Comme souvent le bonheur des uns fait le malheur des autres : le baquet d'Alfa Romeo était le dernier que pouvait convoiter Nico Hülkenberg. L'Allemand devrait donc être contraint de s’exiler vers d'autres cieux. Il pourrait avoir la perspective de rebondir dans le championnat allemand de tourisme, le DTM, tout en gardant un pied en F1 avec un hypothétique rôle de troisième pilote.


Alfa Romeo Racing, Giovinazzi et Transferts Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Giovinazzi a probablement été le débutant le moins médiatisé cette saison. Norris a brillé d'emblée sur une McLaren en verve, Albon s'est épanoui chez Toro Rosso au point de gravir la marche RedBull en cours de saison. Quant à Russell, il a été l'unique élément positif dans l'équipe Williams.
D'une progression plus laborieuse parce que compliquée par deux saisons sans piloter en monoplace, Giovinazzi a montré de bonnes choses surtout dans la seconde partie de la saison. Son maintien est logique, surtout en comparaison de ce que tire Räikkönen de son Alfa Roméo...

Quant à Hülkenberg, on verra ce que l'avenir lui réserve, à savoir quelle orientation va prendre sa carrière. Il n'y a pas énormément de jeunes pilotes brillants qui se bousculent à l'entrée de la F1... Qu'une place se libère et il pourrait bien revenir...
Il y a 13 jours
Aifaim
Aifaim :
On a rarement connu les noms des pilotes qui courront l'année suivante aussi tôt.
Il reste le jeu de chaises musicales chez RedBull mais il n'y a quasiment aucune éventualité de voir apparaître un autre nom que les quatre actuellement en course.
Il ne reste donc que le baquet de Kubica dont il se murmure (très) fort qu'il est promis à Nicholas Latifi.

Evidemment, on n'est pas à l'abri d'un renoncement inattendu (à la Rosberg)pour un motif ou un autre dont le retrait de sponsors.

Il serait donc l'unique débutant en 2020. Après la grosse "fournée" de cette saison, ce n'est pas si étonnant que ça, surtout qu'aucun n'a démérité.

Le crû en Formule2 n'a non plus rien d'exceptionnel. Le vainqueur, Nick de Vries a directement pris le chemin de la Formule E, en principe couplée avec l'Endurance. Les re-re-redoublants ont monopolisé les places d'honneur pour leur chant du cygne, preuve que les nouveaux venus ont logiquement besoin d'une seconde saison d'apprentissage.
Il y a 12 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.