> > > > Charles Leclerc et Ferrari déjà pénalisés au Brésil !

Charles Leclerc et Ferrari déjà pénalisés au Brésil !

Charles Leclerc va débuter le Grand Prix du Brésil avec un lourd handicap sur la grille de départ. En effet, la Scuderia Ferrari est obligé de changer le moteur du Monégasque ce qui lui vaudra de nombreuses places de pénalité au départ de la course dimanche.

© N.Delpierre/Motorsinside - Coup dur pour Leclerc au Brésil© N.Delpierre/Motorsinside - Coup dur pour Leclerc au Brésil

Le week-end du Grand Prix du Brésil n'a pas encore commencé qu'une mauvaise nouvelle vient déjà de tomber dans le garage Ferrari du côté de Charles Leclerc.

Le Monégasque, en délicatesse avec son moteur lors du dernier Grand Prix à Austin, va devoir changer son unité de puissance et se voir ainsi rétrogradé de plusieurs places sur la grille de départ de la manche brésilienne.

Revenu à une ancienne spécification de son moteur aux États-Unis suite à une fuite d'huile durant les essais, cette solution n'avait pas satisfait Leclerc qui manquait clairement de puissance en ralliant l'arrivé à une anonyme 4ème place. Pour régler ce problème, Ferrari a choisi le remplacement du moteur plutôt que la réparation, quitte à dépasser le quota d'unité de puissance alloué durant la saison.

Mattia Binotto explique ainsi le choix qui a été fait : « Charles obtiendra une nouvelle unité de puissance, car sa voiture a été endommagée samedi à Austin, ce qui l'a obligé à utiliser une version moins puissante et plus ancienne. Mettre en place un nouveau moteur signifie prendre une pénalité sur la grille à Sao Paulo, mais nous devrions revenir à notre niveau de performance normal et faire preuve d'un esprit de combat pour terminer la saison sur une note positive. Ce sera important pour confirmer que nous progressons avec notre voiture et que nous poursuivons cet élan pour l'hiver. Je sais que nos pilotes et toute l'équipe sont pleinement concentrés sur cela. »

Pour le moment, on ne sait pas encore quels éléments vont être changés sur l'unité de puissance du Monégasque et il est donc impossible de connaitre précisément le nombre de places de pénalités qu'il devra subir.


Leclerc, Interlagos et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Minimum 10 places... S'il faut dépasser le quota pour plusieurs éléments, ce sera le fond de grille.
Logiquement, la tactique voudrait qu'il ne cherche pas à sortir de la Q2 pour conserver toute latitude de choix de sa gomme de pneus au départ.
S'il choisit cette option, il préparera uniquement la course pendant les essais libres.
Il y a 29 jours
Aifaim
Aifaim :
a priori,selon les déclarations du pilote à Sao Paulo, seul le moteur thermique est remplacé. La pénalité serait donc de 10 places.
Dans ce cas, il peut tenter de limiter au mieux le nombre de places à remonter, ce qui implique de se battre pour la pole même s'il sera, au delà de la 10e place, contraint d'utiliser au départ le type de pneus qui l'aura qualifié pour la Q3.
Il y a 27 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.