> > > > Brésil - les tops et les flops de la rédaction

Brésil - les tops et les flops de la rédaction

A deux courses de la clôture de cette saison 2019, les pilotes étaient libres de se battre car tous les titres ont été décernés. Ce rendez-vous brésilien aura été animé, il y a matière à débattre sur de nombreux sujets.

© G. Perez/Motorsinside - Pierre Gasly de retour au parc fermé avec la 2ème place du GP© G. Perez/Motorsinside - Pierre Gasly de retour au parc fermé avec la 2ème place du GP

TOP 3

Max Verstappen, une course maîtrisée !

Le pilote hollandais a fait preuve de maîtrise à tout point de vue ce week-end. Il a décroché une superbe pole position et a su rester calme en course pour la concrétiser en victoire. Grace à un beau départ, il conserve le bénéfice de sa pole et oblige Mercedes à élaborer une stratégie différente pour le dépasser. Red Bull n'a eu qu'à se caler sur cette stratégie pour couvrir les arrêts de Lewis Hamilton. Étonnamment il a su garder son sang froid lorsque la Williams de Robert Kubica lui est ressortie sous le nez dans la voie des stands après son premier stop. Il a également brillamment dépassé le nouveau sextuple champion du monde pour récupérer sa place de leader du Grand Prix. Il a fait preuve de maîtrise lors des deux interruptions sous voiture de sécurité, que ce soit pour changer de pneus au moment opportun ou pour gérer le deuxième restart. Vitesse, intelligence, maîtrise et sang froid sont les éléments caractéristiques de cette victoire bien construite. Du grand Max comme on aimerait en voir plus souvent.

Un nouveau week-end solide pour Pierre Gasly, ponctué d'un superbe podium

Solide est encore le qualificatif de Pierre Gasly pour sa course au Brésil. Le Français a été le meilleur des autres au volant de sa Toro Rosso qu'il a réussi à exploiter à merveille. Mais cette fois, meilleur des autres a été synonyme de deuxième place. Ainsi, il réussi l'exploit d'être le plus jeune Français à être monté sur un podium, et met fin à une série de disette pour les Français. En effet, depuis 2015 et Romain Grojsean aucun pilote tricolore n'a réussi à terminer parmi les trois premiers d'une course. Il aura su pousser sa monoplace dans ses derniers retranchements pour résister à la Mercedes de Lewis Hamilton pour les deux derniers tours. Certes inespérée, sa défense fut magistrale et le moteur Honda a pu lui permettre, pour quelques centièmes, de contenir le dernier assaut du pilote britannique. La joie dans le clan Toro Rosso a fait plaisir à voir, cette superbe coupe de second est amplement méritée. Espérons que ce podium en appelle d'autres alors que Daniil Kvyat avait réussi telle performance lors du Grand Prix d'Allemagne, également complètement fou. Par ailleurs, avec ce gros paquet de points glanés hier, l'écurie de Faenza se repositionne face à Renault pour espérer terminer à une très belle cinquième place au championnat des écuries cette année.

Un beau tir groupé des Alfa boys

Ce week-end marque le retour en grâce des Alfa Romeo. Il reste un gros gap de performance à combler, mais que ce soit du côté de l’expérimenté Kimi Räikkönen, ou d'Antonio Giovinazzi la course a été bien gérée. Ils ont su tirer le meilleur de l'auto et de la stratégie. Grâce aux multiples incidents qui ont marqué la fin de course, ils échouent aux portes du podium. Le pilote finlandais confirme qu'il est toujours présent et a plus que jamais sa place au sein de l'écurie. Quant au pilote italien, il vient d'être reconduit et prouve que les dirigeants d'Alfa Romeo ont fait le bon choix.

FLOP 3

Énième erreur de Sébastian Vettel

Nouveau scandale au sein de la Scuderia Ferrari pour ce week-end brésilien. L'un ou l'autre pouvait espérer glaner cette troisième place au championnat des pilotes. Au final, après avoir offert à Mercedes une année 2019 relativement tranquille, Ferrari se retrouve à servir sur un plateau la troisième marche du podium à Max Verstappen. Et une nouvelle fois, Sebastian Vettel a perdu son sang froid et a laissé échapper un coup de roue dévastateur. La première manœuvre de dépassement de Charles Leclerc était propre et bien géré aux "S" de Senna. Sebastian Vettel avait tout loisir de tenter de récupérer son bien proprement à la fin de la ligne droite qui suit, grâce notamment au DRS. Il était à deux doigts de réussir... Bien évidemment Charles Leclerc n'avait aucune envie de lui faciliter le travail. Mais Vettel n'avait pas à le serrer à l’amorce de ce virage. Une nouvelle catastrophe pour Ferrari cette année, un énième fait divers désastreux à l'actif du pilote allemand. Il est temps pour les rouges que la saison 2019 se termine et que l'intersaison soit mise à profit pour créer des bases saines pour 2020.

La FIA prive Carlos Sainz de son premier podium

L'incident Hamilton/Albon ne paraissait pas si compliqué à arbitrer. La cérémonie du podium a été longue à se mettre en route. Nous pensions que la FIA était sur le point de trancher et de faire monter sur le podium le pilote qui méritait réellement cette troisième place. Il n'en fut rien, une nouvelle fois la FIA vient gâcher le spectacle et pour le coup la joie d'un premier podium pour Carlos Sainz.

Renault, nulle part en terre brésilienne

Après le tumulte de l'affaire japonaise Renault a su se montrer sous un meilleur jour et laisser exprimer la performance de son auto et de ses pilotes. Tant et si bien que l'option prise pour finir cinquième du championnat pouvait se renforcer en terre brésilienne. Il n'en fut rien, la petite bévue de Daniel Ricciardo et le manque de performance de Nico Hulkenberg ont profité à Toro Rosso. Tout sera donc à refaire pour la dernière manche à Abu Dhabi dans deux semaines. En espérant qu'ils n'aient pas perdu leur chance ce week-end, car le moteur Toro Rosso à l'air d'avoir fait de gros progrès et l'équipe italienne sera galvanisée par cette performance en ce week-end brésilien.


Sondage : Evènement marquant du grand-prix du Brésil 2019




Top 10 de la rédaction, Interlagos Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Pas compliqué à arbitrer, oui mais avant de "punir", la procédure exige de donner la parole aux protagonistes pour qu'ils donnent leur version des faits. Le temps que les pilotes se libèrent...
Le vrai problème, c'est que le podium est conditionné à un horaire médiatique et à l'affluence des spectateurs dont le point commun est ... l'impatience.
Il y a 26 jours
Aifaim
Aifaim :
Il faut également rappeler que Sainz était l'objet d'une enquête pour un problème de DRS ouvert sous drapeau jaune. Au moment où le podium a été présenté, sa 3e place n'était pas certaine non plus...
Il y a 26 jours
LH#44
LH#44 :
Hamilton méritait le podium, Albon a causé la collision.
Il y a 25 jours
AP01
AP01 :
Hamilton lui-même a reconnu son erreur juste après l'arrivée...
Il y a 25 jours
AP01
AP01 :
"cette superbe coupe de second est amplement méritée." Je me demande comment quelqu'un qui est censé suivre la F1 peut écrire une telle ânerie ?! La deuxième place de Gasly, aussi sympathique soit-elle, ne tient qu'à des faits de course et le "mérite" n'en revient pas à Gasly mais à la chance et aux faits de course exceptionnels : abandon des 2 Ferrari, de Bottas et harponnage d'Albon qui, à la régulière, auraient largement terminé devant la STR. Sans parler d'Hamilton qui, sans son erreur, aurait terminé devant le français !
Les seuls "mérites" de Gasly sont d'avoir parfaitement piloté et maitrisé ses nerfs. Sa course aurait été tout aussi abouti en se classant 5 ou 6ème.
L'auteur de cet article devrait jeter un oeil sur le dernier GP qui a vu 2 Ferrari et 1 Mercedes abandonner et une RB et une Mercedes touchées par un fait de course... Si on retranche des classements à chaque GP : 5 des meilleurs voitures, on va avoir un paquet de seconds couteaux sur des "superbes podiums"...

Et je ne parle même pas des 2 voitures de sécurité, dont ne qui relache les pilotes à 2 ou 3 tours du terme...
Il y a 24 jours
Aifaim
Aifaim :
AP01@, vous avez écrit :"les seuls "mérites" de Gasly sont d'avoir parfaitement piloté et maitrisé ses nerfs."
C'est tout à fait dans l'esprit de cette définition du "mérite": Ce qui rend quelqu'un (ou sa conduite) digne d'estime, de récompense, eu égard aux difficultés surmontées...

Personne ne remet en cause l'existence des faits de course ni, surtout, que d'autres pilotes auraient pu faire valoir leurs propres "mérites", ceux que vous avez cités, par exemple...

Mon opinion est celle-ci : dans un sport mécanique, trop d'éléments externes à l'adresse, à la réflexion, au courage, à la motivation (liste non limitative) du pilote entrent en ligne de compte dans l'obtention d'un résultat. Tous ont, un jour ou l'autre, accumulé un lot de coups de chance ou d'infortune et, le bonheur éclatant sur les photos de Gasly se nourrit de son "histoire" de pilote en Formule 1.

Clairement, Albon à sa place aurait eu un classement tout aussi "mérité" mais cela n'ôte rien à celui de Gasly.
Il y a 24 jours
AP01
AP01 :
Le podium de Gasly ne tient clairement qu'aux abandons et circonstances exceptionnels de fin de course. Point. Arrêtons donc de faire comme s'il avait mérité sa place grâce à des qualités exceptionnelles. S'il les avaient, il serait toujours dans la RBH... Cela n'enlève rien à son résultat, à sa très belle course, mais rien non plus aux 2 principale raison de ce résultat : la chance de voir les autres devant lui s'éliminer en fin de course et à la voiture de sécurité !

Doit-on le féliciter de ne pas s'être sorti lui-même, de ne pas avoir abandonné ou de ne pas s'être fait harponné par un autre pilotes où d'en avoir harponné un ? Je ne le crois pas. Et je ne vois aucun mérite dans ces dernières énumérations.

Il est vrai que sa joie et celle de son écurie faisaient plaisir à voir. Mais une fois l'émotion passée, la raison doit l'emporter ainsi qu'une étude objective de ce résultat, non ?
Il y a 24 jours
AP01
AP01 :
J'ajoute une question : Gasly "mérite" t-il sa deuxième place par le nombre de pilotes qu'il a doublé à la régulière ? Parce que, sauf erreur de ma part, il n'en a doublé aucun...
Il y a 23 jours
Aifaim
Aifaim :
AP01@, ce championnat - et les qualifications pour ce GP l'illustrent pleinement - sépare les écuries en deux catégories, le trio Mercedes/Ferrari/RedBull et les autres.
L'écart de performance est tel que, à la régulière, il n'est pas possible de s'infiltrer parmi le top six.
Gasly n'a eu à dépasser personne pour la simple raison que tous ses adversaires habituels étaient derrière lui, tant en qualifications qu'en course, avant, pendant et après l'intervention des safety-cars.

Si on reprend la "destinée" du top six, Verstappen a réalisé un sans faute, les Ferrari ont commis une erreur, les Mercedes aussi (pilotage pour l'un, technique pour l'autre par le choix des pneus puis la casse moteur). Albon méritait aussi la seconde place mais son tête-à-queue n'est pas de la responsabilité de Gasly. Ce que ce dernier a réalisé d'étonnant, c'est de résister à Hamilton sans avoir eu besoin de la pénalité de la Mercedes pour asseoir son classement.
Il y a 23 jours
 AP01
AP01 :
Il a résisté à Hamilton parce que ce dernier a été ralenti par son accrochage avec Albon. Je rappelle quand même qu'il l'avait laissé sur place juste après le restart...
J'ajoute enfin que Gasly venait de se faire prnedre un tour par Verstappen, juste avant la première neutralisation ! Hamilton était donc dans ses roues et ce n'est que grâce à la règle la plus débile qui existe en F1 depuis la création du CDM = les pilotes qui se trouvent à un tour reviennent dans le même tour que le leader en cas de voiture de sécurité ?!!!!!! Il faut vraiment enfermer ceux qui pondent de tels stupidités. Bref, Gasly n'a doublé personne, était à un tour du leader et presque autant d'Hamilton et il termine devant lui ! Parler de "mérite" (l'objet de la discussion) est donc un non-sens total.Il a seulement gagné à l'euromillion et a autant de "mérite" que celui qui valide un ticket avec des numéros au hasard...

"son tête-à-queue n'est pas de la responsabilité de Gasly." Pourquoi écrire cela ??? Quelqu'un a-t-il prétendu le contraire ici ?!
Il y a 23 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.