> > > > Abu Dhabi-Bilan des Francophones : Leclerc en peine, une déception pour nos 2 français

Abu Dhabi-Bilan des Francophones : Leclerc en peine, une déception pour nos 2 français

Alors que Leclerc termine troisième, il n'a jamais vraiment eu le rythme pour inquiéter Verstappen. Il passe la majeure partie de la course en troisième place avec un écart important face au pilote Néerlandais. Nos 2 pilotes français terminent la course hors des points.

© Ferrari- une course difficile pour Leclerc qui finit sur la troisième marche du podium© Ferrari- une course difficile pour Leclerc qui finit sur la troisième marche du podium

Charles Leclerc : 3ème (3ème sur la grille)

11 points séparent Verstappen de Leclerc pour la troisième place au championnat pilote avant l'extinction des feux. Le jeune monégasque voulait prendre plus de risques pour finir devant le néerlandais et glaner cette troisième place au championnat, en vain.

Bon départ du pilote Ferrari qui passe second en doublant Verstappen dans les premiers hectomètres de course. Il s’arrête à la fin du treizième tour pour chausser des pneus durs et repart quatrième. Alors que le pilote Red Bull rentre au stand Leclerc repasse second. Au 32ème tour, Verstappen repasse devant Leclerc avec le DRS et des pneus plus frais malgré un problème de puissance sur son moteur Honda. Leclerc repasse au stand au 39ème tour pour chausser des pneus tendres qu'il gardera jusqu'à la fin de la course. En lutte avec Bottas en fin de course, le monégasque conserve sa troisième place. Il termine à 43 secondes du vainqueur.

Avant le podium, Leclerc revient sur son année au micro de David Coulthard : « On doit être heureux de cette année, un énorme remerciement à Sebastian. J'ai réalisé mon rêve en rejoignant Ferrari. Etre aujourd'hui avec cette équipe c'est incroyable. C'est à moi de travailler pour être meilleur et leur offrir les succès qu'ils méritent  »

Une incohérence est apparue entre le volume d'essence communiqué par Ferrari et le volume d'essence réel mesuré par la FIA sur la voiture de Charles Leclerc avant le départ. Une enquête sera menée après de la course.


Pierre Gasly : 18ème (11ème sur la grille)

Gasly qui voulait terminer devant Carlos Sainz pour conserver sa sixième place au championnat pilote n'aura pas pu concrétiser son désir.

Un début de course mouvementé pour le jeune normand qui doit rentrer au stand à la fin du premier tour suite à un accrochage avec les deux Racing Point au premier virage. Lance Stroll qui partait derrière Gasly, a touché la Toro Rosso à l'arrière gauche qui a, en cascade, touché la monoplace de Perez devant lui. Le français a cassé son aileron avant lors du contact avec le mexicain. Il repart dernier et mène une course solitaire en fond de grille. Il réussi à rattraper son retard et passe la Williams de Kubica en fin de course. Il termine 18ème suite à l'abandon de Stroll.

Un Pierre Gasly très déçu et remonté commente sa course : « Avec Stroll derrière, il y a une chance sur deux pour que ça se passe mal. [...] On avait un bon rythme, on avait une bonne voiture, on avait bien travaillé tout le weekend. Quand on voit où Sainz finit et ce que fait Daniil, il y avait clairement le potentiel pour faire un bon résultat. [...]Je suis juste dégoutté pour ce qui s'est passé car on avait clairement le potentiel pour gagner la sixième place»


Romain Grosjean : 15ème (15ème sur la grille)

Alors qu'il perd 2 places au départ, Grosjean remonte doucement jusqu'à la quatorzième place avant de rentrer au stand au vingtième tour. Il ressort vingtième avec des pneus durs. Peu vu à l'écran, le français aura passé toute la course devancé par son coéquipier.

Le français commente sa course : « Il n'y a pas de miracles, on a une voiture très capricieuse, très compliquée. Je pense que de mon coté il faut qu'on travaille les départs. Avec les ingénieurs on va s'asseoir on va essayer de comprendre. A chaque fois je perds des places donc forcément ça nous aide pas. Je partais à coté de Kévin et il se retrouve dans le top 10 dès le premier virage alors que je me retrouve 17ème. On perd énormément de temps suite à la stratégie. On a fait du mieux que l'on pouvait, on aurait pu passer en [pneus] hard plus tôt mais ça n'aurait pas changé grand chose.»


Bilan, Yas Marina et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.