> > > > Résumé de la finale des F1 Esports

Résumé de la finale des F1 Esports

Mercredi s'est déroulé la grande finale des F1 Esports Pro Series. Qui d'entre Frederik Rasmussen et David Tonizza a remporté le titre ?

© FOM - Le plateau où se déroule les simulations de courses© FOM - Le plateau où se déroule les simulations de courses

e-Grand Prix du Japon

C'est Alvo Carreton au volant de sa Williams qui inscrivait la pole position, devant les deux rivaux pour le sacre : Rasmussen et Tonizza.

Malgré tous ses efforts le pilote espagnol a craqué au 5ème tour face à Rasmussen. Le Danois s'est ensuite échappé pour venir récolter sa deuxième victoire de la saison. Il a directement creusé un gap de deux secondes avec ses poursuivants pour venir s'imposer avec brio. Il reprend ainsi des points sur David Tonizza qui a fini la course à une maigre 6ème place en comparaison de ses prestations précédentes.

Sur des stratégies inversées Blakaley et Holzmann ont su prendre les deux dernières places du podium. Après une saison relativement anonyme des deux pilotes, ils ont réussi à sortir la tête de l'eau sur ce Grand Prix du Japon.

e-Grand Prix des États-Unis

Frederik Rasmussen partait de la pole position. Suivait sur la grille Daniel Bereznay, Bono Huis et le leader du championnat, David Tonizza. Hélas pour le pilote hongrois, celui-ci prenait un très mauvais départ en perdant deux positions lors de son envol et deux autres au cinquième virage dû à un freinage raté.

Après avoir perdu 13 points sur Frederik Rasmussen au classement après le Grand Prix du Japon, le pilote de la Scuderia a connu une deuxième course encore plus compliquée. En plus d'être devancé par son rival, il a écopé de 3 secondes de pénalité pour avoir coupé trop de virages.

Au 10ème tour, Brendon Leigh a tenté un des plongeons le plus impressionnant de la saison sur Tonizza qui a cependant pas fonctionné et a plutôt résulté en un contact entre la roue avant du Britannique et le barge-board de l'Italien.

Sur une stratégie totalement différente des leaders, Jarno Opmeer a eu la bonne idée de recopier sa tactique qui lui a offerte la victoire en Allemagne. C'est à dire tenir ses pneus médiums le plus longtemps possible pour faire un deuxième relais en tendres tout simplement foudroyant. Cette fois-ci pas de victoire mais de très belles batailles avec Daniel Bereznay, Brendon Leigh et David Tonizza et une quatrième place.

C'est la première place pour Frederik Rasmussen qui ramène à Red Bull le titre et les 500 000$. Le Danois prend pour la première fois de la saison la tête du championnat avec seulement 4 points d'avance sur le pilote Ferrari.

e-Grand Prix du Brésil

Parti en pole position, David Tonizza est parvenu à défendre sa première place jusqu'à la fin du premier tour avant qu'un Daniel Bereznay affamé d'une troisième victoire cette saison vienne lui la prendre grâce à un très beau dépassement au premier virage par l'extérieur.

Stratégie surprenante pour Frederik Rasmussen et Jarno Opmeer qui se sont arrêtés dès le premier tour pour chausser une nouvelle paire de pneus tendres.

Au 7ème tour Tonizza a repris la tête de la course grâce à une attaque par l'intérieur au quatrième virage. Une victoire très importante pour l'Italien puisque celle-ci lui garantirait le titre. Une première que Bereznay lui a retiré un peu plus tard dans la course au 14ème tour.

Ce fut une course décevante pour Rasmussen et Opmeer qui n'ont pas réussi à faire fonctionner leurs stratégies et ont fini respectivement 10ème et 12ème.

Tonizza devient le deuxième champion du monde de l'histoire des F1 Esports Pro Series après Brendon Leigh. Ça a été une très bonne première saison pour Ferrari dans le monde virtuel qui a tout de suite su marquer son empreinte dans la discipline.


Pour regarder les trois dernières courses de la saison :


esport, 2019 et Jeux vidéo Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.