> > > > Bilan 2019 - Daniil Kvyat : Une saison en demi-teinte

Bilan 2019 - Daniil Kvyat : Une saison en demi-teinte

La fin d'année approche et il est temps d'analyser les performances des pilotes en 2019. Motors Inside vous propose donc un regard en arrière sur la saison de Danill Kvyat qui après s'être fait expulser de la filière Red Bull en 2017 a eu la chance de faire un retour inespéré en 2019.

© Toro Rosso - Des belles prestations le long de la saison entachées par quelques bévues© Toro Rosso - Des belles prestations le long de la saison entachées par quelques bévues

Éxpulsé par Red Bull en 2017 avant même la fin de la saison, Daniil Kvyat a occupé un rôle de pilote de développement chez Ferrari en 2018. Bien que relégué au second plan, cette expérience a permis au Russe de se remettre en question et ainsi de revenir sur la grille plus fort que jamais.

Dès la première course de la saison, Kvyat, comme à chaque Grand Prix d'Australie auquel il participe, termine dans les points grâce à une dixième place. Par la suite le natif de Ufah rentrera dans les points à 6 autres occasions.

Sa troisième place en Allemagne est une revanche sur la vie qui ne lui a jamais fait de cadeau et également un signe pour Red Bull qu'il a gardé sa pointe de vitesse et qu'il est un réel potentiel candidat pour le baquet 2020 dans la RB16.

Après le Grand Prix de Hongrie, Kvyat est 9ème au championnat pilote avec 27 points en poche. En soit une très bonne première partie de saison pour le pilote Toro Rosso.

Hélas sa deuxième partie de saison sera bien moins glorieuse. Ne rentrant que 3 fois dans les points avec pour meilleure performance une 7ème place en Belgique, Kvyat semble bien moins déterminé à bien faire depuis que son ancien coéquipier, Alexander Albon a été promu dans l'écurie mère.

Celui-ci retombe même dans ses vieux travers à Singapour, aux États-Unis et au Mexique lorsque des manoeuvres de dépassements très osées se transforment en accrochage avec des conséquences plus ou moins lourdes.

Si Kvyat a réussi à battre Alexander Albon en première partie de saison il n'a pas réussi à renouveler cet exploit avec un Pierre Gasly qui l'a dominé sur presque tous les plans en seconde partie de saison.

Mais ce retour est quand-même très positif pour un pilote en qui plus personne ne croyait et qui arrive tout de même à bien performer. 13ème au championnat pilotes, Toro Rosso peut compter sur un pilote d'expérience qui sait ramener des points et développer une voiture.


Sondage : Donnez une note sur 10 à la saison 2019 de Daniil Kvyat




Kvyat, Bilan et 2019




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Revenu "plus fort que jamais", Kvyat ? Sur ses déclarations de début d'année, certainement : il allait tout casser, n'en finissait pas de se gausser des résultats de Gasly pour clamer haut et fort que le second volant RB lui reviendrait au mérite et au talent. Sur ce dernier point, Je n'en suis pas sûr du tout. Albon, légitimement, se cherchait sur les premiers Grands Prix mais le Russe n'a pas été transcendant, le temps nécessaire à retrouver le rythme de la compétition...NB : On verra ce que sera capable de réaliser Ocon dans les premières courses de 2020.
Ensuite, il a atteint son rythme non pas de croisière mais son maximum : Albon a rivalisé avec lui malgré son déficit d'expérience en course. Lorsqu'il s'est retrouvé opposé à Gasly, c'est devenu flagrant. En 2020, une saison dans les bras, il devra être au niveau de son équipier sachant que ses propres malheurs révolus viennent d'être compensés par un sacré coup de veine : la pénurie de recrues RedBull !
Il y a 5 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.