> > > > Robert Kubica chez Alfa Romeo avec Orlen

Robert Kubica chez Alfa Romeo avec Orlen

Robert Kubica est bien décidé à rester dans le paddock de F1. Il devient ainsi pilote de réserve d'Alfa Romeo, qui va également accueillir dans son nom officiel Orlen, le sponsor du pilote polonais.

© Williams Racing - Orlen continue de soutenir Robert Kubica© Williams Racing - Orlen continue de soutenir Robert Kubica

On l'annonçait comme troisième pilote chez Haas. Finalement, Robert Kubica a opté pour un retour aux sources chez Alfa Romeo. C'est au sein de la structure d'Hinwil, alors sous le nom de BMW Sauber, qu'il a inscrit sa seule victoire en Grand Prix.

Mais le principal impact de cette arrivée est à voir du côté des finances de l'équipe. En effet, grâce à sa popularité intacte en Pologne, Robert Kubica est très généreusement soutenu par la marque pétrolière locale PKN Orlen. Celle-ci a ainsi décidé de s'offrir une large présence puisqu'elle devient tout simplement le co-sponsor titre de l'équipe, désormais connue sous le nom d'Alfa Romeo Racing Orlen.

Sa présence sur les monoplaces et combinaisons de Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi s'annonce donc massive. Si la marque a consenti cet effort, c'est qu'elle a pu s'appuyer sur les retombées de son association avec le pilote lorsqu'il opérait chez Williams et qu'Orlen bénéficiait d'une présence à l'arrière de l'aileron arrière et sur les rétroviseurs.

Ainsi Daniel Obajtek, son PDG, a donné des chiffres précis sur ce retour sur investissements : « Dans le sport, comme dans la vie, la régularité est cruciale. Lorsque l'an dernier nous avons soutenu le retour de Robert Kubica en Formule 1, nous savions que nous écrivions l'histoire du sport mais aussi que nous ouvrions un nouveau chapitre dans l'histoire de la marque Orlen. La saison dernière a dépassé nos attentes. La valeur de notre logo après 16 courses dépassée 110 million de zlotys (25 millions d'euros). Nous avons également largement augmenté les profits de notre réseau de distribution. »

Il a ainsi été décidé de passer l'ensemble de stations-services du réseau de passer sous une seule et unique marque afin de bénéficier à plein de l'effet de levier de sa présence en F1. Cela montre donc que la stratégie de la marque va bien au-delà du soutien à un seul pilote mais que cela s'inscrit dans une stratégie de développement commercial.


Alfa Roméo, Kubica Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
IL reste important de souligner que les monoplaces n'utiliseront pas les produits PKN Orlen mais, assez logiquement, ceux qu'on retrouve dans le propulseur Ferrari.

Quant à la stratégie commerciale, elle rappelle - avec plus de modestie - l'opération ELF pour se faire connaître à la fin des années 60...
Il y a 25 jours
AP01
AP01 :
Kubica chez AR ? J'en aurais mis ma main à couper... Heureusement pour la F1, il ne courra pas en GP.
Plus sérieusement, cela va dans le sens d'un retrait du sponsoring d'Alfa Roméo en 2021.
Il y a 25 jours
Aifaim
Aifaim :
Pour 2020, toutes les équipes sont confrontées à une course aux investissements qui seront plus difficiles à programmer dans une règlementation aux budgets encadrés.

Il faut de l'argent, tout de suite et un sponsor solide, c'est-à-dire économiquement sérieux, c'est aussi rare que précieux. Il faudrait connaître les montants des dotations des uns et des autres pour mesurer l'attrait et l'importance stratégique des protagonistes. C'est valable pour Orlen comme pour Alfa-Roméo dont l'influence technologique est infini...tésimale, surtout si elle est confrontée à celle de Ferrari.
Marchione voulait redorer l'image d'Alfa Roméo contre la fourniture du propulseur et un baquet. Sauber y trouvait son compte mais pas d'argent frais. Le décès de l'ancien patron de Ferrari a remis, à moyen terme, l'accord sur la sellette des stratégies : poursuite de l'affichage d'Alfa Roméo ? Autre marque ? Rien ? Sauber comme toutes les équipes, les motoristes, les pilotes travaillent sur l'avènement de la Formule 1 de 2021 sans savoir qui restera, qui grandira, qui se restreindra et qui évoluera, par choix ou par défaut. Le voile se lèvera ou se déchirera petit à petit au fil de la saisn qui va débuter.
Il y a 25 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.