> > > > Forte baisse du prix de F1TV en France

Forte baisse du prix de F1TV en France

Après avoir renouvelé son contrat avec Canal+, Liberty Media a décidé de fortement baisser le prix de sa propre offre F1 TV.

© Canal+ - Concurrence accrue pour Canal+ en France© Canal+ - Concurrence accrue pour Canal+ en France

D'importants changements vont avoir lieu pour les téléspectateurs français de F1. Si le diffuseur officiel à la télévision reste avec Canal+, qui vient de signer un nouveau contrat jusqu'en 2022, désormais, les fans tricolores auront une autre option bien plus abordable.

En effet, Liberty Media a profité du début de saison pour annoncer une nouvelle stratégie tarifaire pour le territoire français. Alors que pour les deux premières saisons, il fallait s'acquitter de 189,99€ pour 12 mois d'abonnement, ce qui rendait cette seule chaîne bien plus chère à l'année qu'une plateforme de streaming de films comme Netflix. Les audiences par ce biais restent donc anecdotiques à l'échelle d'un sport qui rassemble près de 2 milliards de téléspectateurs sur une saison.

Pour la saison 2020, il en coûtera ainsi bien moins cher puisque l'abonnement annuel est ramené à 64,99€, soit cinq euros par mois. L'abonnement mensuel est lui redescendu à 7,99€. Pour ce prix, cela donne accès en direct à l'intégralité des séances de F1, F2, F3 et Porsche Supercup lors d'un week-end de course. La différence de traitement entre Canal+ et la chaîne Sky est ainsi flagrante : Au Royaume-Uni et en Italie, où Sky dispose des droits, il est désormais impossible de bénéficier de l'abonnement Pro et seule l'option Access qui propose des résumés est disponible.

On peut ainsi noter une véritable stratégie pour augmenter la valeur ajoutée de la plateforme comme l'a montré l'excellente initiative de faire une série sur la saison 2019 de F2, marquée au fer rouge par le drame de Spa-Francorchamps. Cette série y a ainsi toute sa place puisqu'elle s'adresse aux plus fans du public alors que Drive to survive, produite et diffusée par Netflix, permet au contraire d'élargir l'audience vers des publics qui ne viendraient pas naturellement vers le sport.

Avec cette stratégie, si la F1 espère rassembler les foules sur sa plateforme, elle se doit de répondre à des contraintes techniques majeures. A commencer par le fait qu'elle ne supporte pas la technologie Chromecast ou AirPlay qui permet de projeter une vidéo depuis son smartphone vers sa télévision.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Media, Canal+ Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Alynpier
Alynpier :
OK pour l'info, mais concrètement où trouve t'on cette offre ?
Sera t'elle uniquement en anglais ?
Doit-on disposer d'une connexion Internet rapide ? Merci de compléter...
Il y a 1 mois
AP01
AP01 :
Le niveau d'assistance demandé par certains est assez sidérant...
Il aurait été plus rapide de taper 2 ou 3 mots-clés sur ton moteur de recherche que d'écrire ton commentaire !
Je t'aide un peu quand même car je crains que tu fasses une crise de tétanie devant l'absence de lien direct vers l'offre... : les mots-clés ne sont ni "maison", ni "lapin", ni "coronavirus" et encore moins "benjamin Griveaux" !
Enfin, tu ne pourras pas regarder les GP avec ton minitel, ni un radiocom 2000 ! Il va falloir t'équiper. :-))
Il y a 1 mois
Alynpier
Alynpier :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 1 mois
AP01
AP01 :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.