> > > > La RB16 est là !

La RB16 est là !

Après Haas, Mercedes et Ferrari c'est au tour de Red Bull de dévoiler sa monoplace de 2020 ! Mais à quoi ressemble cette RB16 ?

© Red Bull - Pas de changement de livrée chez Red Bull© Red Bull - Pas de changement de livrée chez Red Bull

Honnêtement les différences entre la RB15 et la RB16 sont minimes. Que ce soit au niveau de la livrée ou même du design aérodynamique de la monoplace. Red Bull a fait le choix de rester sur le même concept de voiture qu'en 2019. Un choix tout à fait logique quand on voit les performances encourageantes qu'a réalisé l'écurie autrichienne l'année dernière.

Les seules nouveautés notables sont les stickers Honda sur le capot qui sont plus larges qu'auparavant et le fond plat qui est un peu plus travaillé. Probablement que le gros du travail a été fait à l'intérieur de la voiture et spécifiquement sur le moteur nippon.

La RB16 prendra la piste dès aujourd'hui sur le mythique circuit de Silverstone afin de tourner plusieurs images publicitaires.

Avec 3 victoires en 2019, le partenariat Red Bull-Honda a montré de très belles choses que ce soit au niveau de la performance ou de la fiabilité qui a été bien meilleure que prévu. Max Verstappen a même réussi à décrocher la troisième position au classement pilote. C'était la première fois depuis 2016 avec Daniel Ricciardo qu'un pilote de la marque autrichienne terminait dans le top 3 du championnat.


Red Bull, 2020 et Lancement Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Une saison étrange, c'est peut-être le scénario qui nous attend cette année. Chaque équipe a conçu sa monoplace sur la base de la précédente, elle-même héritière de l'expérience acquise. Mais 2021 est déjà bien installée qui monopolise beaucoup de moyens humains, logistiques et financiers. Le piment, c'est la liberté des budgets qui vit ses derniers mois.

Les orientations seront différentes même s'il s'agit de figurer le mieux possible au delà des espoirs, promesses, rêves et esbrouffe de rigueur avant les premiers essais.

Mercedes la joue modeste. Son seul piège serait d'avoir négligé ses adversaires. Heureusement, ce n'est pas le genre de la maison et la réussite de 2019, bien aidée par les bourdes de Ferrari,n'est pas assurée. La scuderia, justement,a surtout une réorganisation à mettre en place au service d'une évolution de sa monoplace intrinsèquement performante. RedBull va peaufiner, avec Honda, une voiture prometteuse en 2019.

Derrière, ce sera encore plus chaud parce que le niveau de performance est très concurrentiel et les moyens consacrés assez similaires. Renault ? Il faut séparer dans ce domaine Viry et Enstone. l'antenne britannique n'aura pas d'avantages face à McLaren, Alpha Tauri (aidé par RedBull), Alfa Roméo (par Ferrari)et les clients de plus en plus adeptes du catalogue des motoristes Mercedes et Ferrari.
Les handicaps viendront de l'héritage 2019, particulièrement pour Williams, Haas et Renault. En espérant que les tares des châssis auront été identifiées et corrigées, ces équipes devront apprendre une nouvelle monoplace quand les autres travailleront en terrain connu.
Il y a 8 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.