> > > > Vettel reste perplexe face au DAS de Mercedes

Vettel reste perplexe face au DAS de Mercedes

Sebastian Vettel estime que le nouveau système de direction à deux axes utilisé par Mercedes lors des essais doit être compliqué à utiliser. L'allemand estime même que son utilisation serait dangereuse pour les pilotes.

© Ferrari - Vettel reste perplexe face au DAS de Mercedes© Ferrari - Vettel reste perplexe face au DAS de Mercedes

Après avoir manqué la première journée des essais hivernaux pour maladie, Sebastian Vettel a repris le volant de la SF1000 dès la deuxième journée. Comme tout le monde, que ce soit dans les paddocks ou sur les réseaux sociaux, le pilote n'a pas pu échappé à la nouveauté dévoilée par Mercedes, le DAS.

L'Allemand a déclaré que son équipe avait pris connaissance du système pour la première fois lors de la diffusion des images de la caméra embarquée à bord de la monoplace de Lewis Hamilton. Ces images montrent notamment comment le Britannique active le système durant les lignes droites.

« Je l'ai vu et nous en avons parlé au déjeuner. Cela semble évidemment intéressant. » a déclaré Vettel.

« Je suppose que si Mercedes l'utilise, cela signifie que c'est légal. Je ne sais pas si le système fonctionne, je pense qu'il y a pas mal de travail à effectuer afin de pouvoir l'utiliser. Ce n'est probablement pas aussi facile qu'il n'y paraît pour le pilote. Nous verrons, mais c'était une nouveauté que nous devons suivre attentivement. »

Vettel s'interroge sur la sécurité de ce nouveau système, il le compare au F-duct lancé par McLaren en 2010. Ce système obligé les conducteurs à utiliser une main ou un genou afin de boucher des trous dans le cockpit et ainsi profiter d'un avantage aérodynamique conséquent.

« Nous avions le F-duct il y a quelques années et nous roulions avec une seule main sur la plupart des circuits. Ce n'était pas sûr, mais nous étions plus rapide et dans ce cas, vous faites ce que vous êtes poussé à faire. C'est pour cela que la FIA est là, elle prend soin de notre sécurité et s'assure que les choses ont un sens. Mais surtout, elle s'assure que nous ayons bien les mains sur le volant et non pas ailleurs. » a ajouté l'Allemand.

« Imaginez que vous avez l'habitude de courir en chaussures de course, puis quelqu'un vous demande de courir avec vos tongs. Vous pouvez également le faire, mais cela sera complètement différent. Ce n'est pas tout à fait aussi extrême, mais c'est juste que si vous ajoutez quelque chose de nouveau vous procurant un avantage, vous allez l'utiliser même si cela vous parait bizarre. Tant que vous avez la capacité de le faire et que vous avez assez de pratique, alors pourquoi ne pas l'utiliser ? »


2020, Vettel et Ferrari




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.