> > > > Red Bull force Mercedes à modifier sa monoplace

Red Bull force Mercedes à modifier sa monoplace

Si la saison 2020 n’a pas pu débuter sur la piste, elle a déjà commencé en coulisses, Mercedes va devoir modifier le système de refroidissement arrière de ses freins. Red Bull avait demandé à la FIA de se pencher sur le train arrière de la W11 EQ.

© Mercedes - l'écurie doit revoir sa monoplace© Mercedes - l'écurie doit revoir sa monoplace

A la demande de Red Bull, la FIA a étudié le système de refroidissement des freins installé sur le train arrière de la Mercedes. Avant même le début du weekend de course en Australie, la FIA a, dans sa directive technique 014/020, demandé à Mercedes de revoir la manière dont ils refroidissaient les freins arrière de leur monoplace.
Cette solution est utilisée par Mercedes depuis la saison dernière et l’écurie comptait bien l’intégrer à nouveau dans sa monoplace de 2020.

L’écurie Red Bull a voulu démontrer, à la lecture de l’article 5.1 du règlement technique, que les écopes de freins de la Mercedes ne sont pas réglementaires : « les écopes autour des freins arrière seront considérées comme une partie du système de freinage et ne doivent pas dépasser : 1 a) d’un plan parallèle au sol situé à distance de 160 mm au-dessus de la ligne d’horizon de la roue. »
La FIA a effectivement constaté que ce système de refroidissement était au-dessus de la limite des 160 mm.

Or Mercedes utilisait le montant supérieur de sa suspension arrière pour créer une entrée supplémentaire qui venait refroidir l’extérieur de l’écope de frein. Cette technique développée par Mercedes apportait un avantage conséquent dans la gestion des pneumatiques et de leurs températures. Le refroidissement ou l’aération de cet espace situé entre la jante et le pneu réduisait drastiquement le transfert de chaleur du frein vers le pneu et donc la surchauffe de la gomme Pirelli.

Cette notification va pousser Mercedes à modifier son système de refroidissement jugé illégal. Mais cela n’impactera pas seulement les flèches d’argent, la « flèche rose » ou la monoplace Racing Point de 2020 va elle aussi devoir revoir son train arrière, largement inspiré de la Mercedes de l’année dernière.

Une chose est certaine, la bataille entre écuries rivales ne se fait pas encore en piste mais elle est présente en coulisses. Mercedes va devoir se méfier de ses rivaux qui maintenant aimeraient bien pouvoir faire interdire le système DAS (Dual Axis Steering) de la monoplace de Brackley.


Mercedes, Red Bull et 2020 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.