> > > > Officiel : la FIA annonce l'annulation du Grand Prix de Monaco et le report des Grands Prix des Pays-Bas et d'Espagne

Officiel : la FIA annonce l'annulation du Grand Prix de Monaco et le report des Grands Prix des Pays-Bas et d'Espagne

C’est désormais officiel, le premier Grand Prix de la saison 2020 de Formule 1 ne sera pas avant le mois de juin. De son coté, le Grand Prix de Monaco est lui définitivement retiré du calendrier 2020.

© FIA - Report des Grands Prix de mai© FIA - Report des Grands Prix de mai

Pirelli avait annoncé ce matin les différents types de pneus alloués aux écuries pour le Grand Prix de Monaco et cette nouvelle avait paru pour certain comme étant très optimiste. La FIA a en effet pris la décision de reporter à plus tard les Grands Prix qui devaient se dérouler pendant le mois de mai.

« La Formule 1, la FIA et les trois promoteurs ont pris ces décisions afin de préserver la santé et la sécurité du personnel, des participants et du public, ce qui demeure notre préoccupation première.  » « La Formule 1 et la FIA continuent à travailler étroitement avec les promoteurs concernés et les autorités locales pour surveiller la situation et prendre le temps nécessaire afin d'étudier de possibles dates alternatives pour chaque Grand Prix plus tard dans l'année, si la situation s'améliore.  » A annoncé la FIA dans un communiqué officiel.

De par cette annonce, La FIA se laisse donc le temps de voir comment la situation due à l’épidémie de COVID-19 va évoluer. Cette annonce fait surement écho au loupé de Melbourne, cette fois-ci la Fédération internationale de l’Automobile a pris les devants. La saison 2020 se retrouve donc amputée pour le moment de 7 Grands Prix (Australie, Bahreïn, Vietnam, Chine, Pays-Bas, Espagne et Monaco). Le premier Grand Prix de la saison serait pour l’instant, celui de Bakou en Azerbaïdjan, le 7 juin prochain. Cependant il faudra garder à l’esprit que la tenue de ce Grand Prix sera en rapport avec une amélioration de la situation sanitaire que subit le monde entier.

Le casse-tête maintenant pour la FIA et les organisateurs va être de savoir s’il sera possible d’assurer la tenue de ces sept Grands Prix reportés. Monaco et Melbourne, qui sont des circuits urbains, pourront-ils remettre en place les infrastructures nécessaires à la venue des monoplaces dans leurs villes ? Mis à part ce soucis de dates, il faudra être également conscient que des coûts supplémentaires seront aussi un futur obstacle au report de ces Grands Prix.

Plus tard dans l'après midi, l'Automobile Club de Monaco annonçait sur son compte Twitter l'annulation de son 78ème Grand Prix National.

« La situation sanitaire dont on ne peut prévoir l’évolution, le manque de visibilité sur les modalités du Championnat du Monde FIA 2020 de Formule 1, l’incertitude de la participation de toutes les écuries, les conséquences des mesures prises par les différents Gouvernements, le confinement, les difficultés transfrontalières pour accéder en Principauté de Monaco, la crainte que les entreprises, à leur corps défendant, ne puissent faire face au montage des installations, la disponibilité des salariés, des bénévoles (plus de 1500), nécessaires à son déroulement, font que la situation n’est plus objectivement maitrisable. 
En conséquence, eu égard à cette grave situation, c’est avec la plus grande tristesse que le Comité Directeur de l’Automobile CLUB DE MONACO a pris la décision d’annuler le 12e GRAND PRIX DE MONACO HISTORIQUE (8-10 mai 2020) et le 78e GRAND PRIX DE MONACO DE FORMULE 1 du Championnat du Monde FIA (21-24 mai 2020). »

Rendez-vous incontournable de la F1, ce sera la première fois depuis 1955 que le Grand Prix de Monaco sera absent du calendrier.

Les écuries vont maintenant rentrer dans une période de 21 jours de trêve, période pendant laquelle les employés des différentes écuries vont mettre de côté leur travail sur la saison de Formule 1.


FIA, Monaco et Zandvoort Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Voilà déjà deux postulants pour le mois d'août! Mais sera-t-il possible d'organiser les week-ends avec tout le faste et le calendrier habituel ? De mon point de vue, des Grands Prix trois, quatre, cinq semaines à la suite, ce serait physiquement impossible à tenir. Si c'est l'opinion de la FIA, c'est un excellent prétexte pour réduire la voilure, dans le sens du débat de la fin 2019...
Il y a 14 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.