> > > > La fin d'un gentleman : Sir Stirling Moss est mort

La fin d'un gentleman : Sir Stirling Moss est mort

Âgé de 90 ans, l'ancien pilote de Formule 1 Stirling Moss est décédé ce dimanche matin, au terme d'une maladie qui le suivait depuis des années. Retour sur un épisode spécial de sa carrière.

© Mercedes - Sir Stirling Moss et Lewis Hamilton en 2013© Mercedes - Sir Stirling Moss et Lewis Hamilton en 2013

Né en 1929 en Grande-Bretagne, auteur de 66 départs pour 16 victoires en F1, Stirling Moss s'est éteint aujourd'hui des suite d'une longue maladie. Légende du sport-auto, le Britannique a la particularité d'avoir régulièrement flirté avec le titre de champion du monde, sans jamais l'atteindre. Il en a hérité un surnom : "Le champion sans couronne".

Rapidement révélé comme pilote talentueux durant les années 50, il participa au sursaut patriotique des Anglais suite aux lourdes séquelles de la seconde guerre mondiale.
Avec de nombreuses victoires en F1 mais également dans diverses catégories du sport-auto, Stirling Moss n'a jamais pu atteindre le titre de champion au monde, qu'il a même laissé filé durant l'année 1958, en vrai gentleman.

Digne d'un film Hollywoodien, la fin de saison 1958 illustre pleinement les valeurs de l'Homme dont Mercedes à rendu hommage en nommant certains de ses modèles limités.
Fin 1958, la saison de F1 se voit quasiment bouclée et rien de semble en mesure de venir empêcher Stirling Moss d'empocher son premier titre mondial, leader du championnat. Mais au fil du Grand-Prix du Maroc, il prit la défense de Mike Hawthorn considérant qu'il était victime d'une sanction injuste, et préfère lui laisser le titre plutôt que de gagner dans ces conditions.

Régulièrement aux avants postes, il mit fin à sa carrière en 1962 lors d'une épreuve de F1 hors Championnat à Goodwood, dans le cadre du Glover Trophy. Alors âgé de 32 ans, l'Anglais avait perdu un temps précieux aux stands; du fait des désagréments de la boîte Colotti de sa Lotus. Rageant et décidé à attaquer, il tentait de reprendre un tour sur Graham Hill lorsqu'il sortit de piste pour percuter un talus. Après de graves blessures à la tête, il stoppa son activité en F1.

Il fut ensuite commentateur et revint même au volant pour quelques courses de championnat britannique et de voitures anciennes.

Rendons hommage à ce pilote qui, malgré son absence de titre, a laissé une trace indélébile dans l'histoire du sport automobile, avec 212 victoires sur 529 courses disputées, toutes catégories confondues.


Décès, 2020 et Moss




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.