Kimi Raikkonen

Kimi Raikkonen est un pilote finlandais né le 17 Octobre 1979 à Espoo.

Carte d'identité de Kimi Raikkonen

Date de naissance : 17/10/1979 - 38 ans
Lieu de naissance : Espoo
Nationalité : fi
Site internet : Cliquez ici
Situation amoureuse : Marié
Taille : 175 cm
Poids : 62 kg

Equipe :

Premier Grand Prix :
Meilleure place en Grand Prix : 1
Meilleure place sur la grille de départ : 1
Meilleure place en Qualification : 1


Ses résultats en brefs


Saison Equipe Grand Prix Pole position Victoire Podium Arrivés dans les points Points marqués Meilleurs tours Abandon
2013 Lotus F1 Team 17 0 1 8 14 183 2 2
2012 Lotus F1 Team 20 0 1 7 19 207 2
2009 Scuderia Ferrari Marlboro 17 0 1 5 9 48 0 3
2008 Scuderia Ferrari Marlboro 18 2 2 9 11 74 10 5
2007 Scuderia Ferrari Marlboro 17 3 6 12 15 110 6 2
2006 McLaren International 17 2 0 6 12 65 3 5
0


Tous les résultats de Kimi Raikkonen en Grands Prix



Lors de la saison 2013 de F1 :


Grand Prix Date Equipe Position départ Position arrivée Tours Points
01 Australie 15/03/2013 Lotus F1 Team 7 1 58 25 pts
02 Malaisie 22/03/2013 Lotus F1 Team 10 7 56 06 pts
03 Chine 12/04/2013 Lotus F1 Team 2 2 56 18 pts
04 Bahreïn 19/04/2013 Lotus F1 Team 8 2 57 18 pts
05 Espagne 10/05/2013 Lotus F1 Team 4 2 66 18 pts
06 Monaco 23/05/2013 Lotus F1 Team 5 10 78 01 pt
07 Canada 07/06/2013 Lotus F1 Team 10 9 69 02 pts
08 Grande-Bretagne 28/06/2013 Lotus F1 Team 8 5 52 10 pts
09 Allemagne 05/07/2013 Lotus F1 Team 4 2 60 18 pts
10 Hongrie 26/07/2013 Lotus F1 Team 6 2 70 18 pts
11 Belgique 23/08/2013 Lotus F1 Team 8 Ab. 25 -
12 Italie 06/09/2013 Lotus F1 Team 11 11 53 -
13 Singapour 20/09/2013 Lotus F1 Team 13 3 61 15 pts
14 Corée du Sud 04/10/2013 Lotus F1 Team 9 2 55 18 pts
15 Japon 11/10/2013 Lotus F1 Team 9 5 53 10 pts
16 Inde 25/10/2013 Lotus F1 Team 6 7 60 06 pts
17 Abu Dhabi 01/11/2013 Lotus F1 Team 22 Ab. 0 -

Lors de la saison 2012 de F1 :


Grand Prix Date Equipe Position départ Position arrivée Tours Points
01 Australie 16/03/2012 Lotus F1 Team 17 7 58 06 pts
02 Malaisie 23/03/2012 Lotus F1 Team 10 5 56 10 pts
03 Chine 13/04/2012 Lotus F1 Team 4 14 56 -
04 Bahreïn 20/04/2012 Lotus F1 Team 11 2 57 18 pts
05 Espagne 11/05/2012 Lotus F1 Team 4 3 66 15 pts
06 Monaco 24/05/2012 Lotus F1 Team 8 9 78 02 pts
07 Canada 08/06/2012 Lotus F1 Team 12 8 70 04 pts
08 Europe 22/06/2012 Lotus F1 Team 5 2 57 18 pts
09 Grande-Bretagne 06/07/2012 Lotus F1 Team 6 5 52 10 pts
10 Allemagne 20/07/2012 Lotus F1 Team 10 3 67 15 pts
11 Hongrie 27/07/2012 Lotus F1 Team 5 2 69 18 pts
12 Belgique 31/08/2012 Lotus F1 Team 3 3 44 15 pts
13 Italie 07/09/2012 Lotus F1 Team 7 5 53 10 pts
14 Singapour 21/09/2012 Lotus F1 Team 12 6 59 08 pts
15 Japon 05/10/2012 Lotus F1 Team 7 6 53 08 pts
16 Corée du Sud 12/10/2012 Lotus F1 Team 5 5 55 10 pts
17 Inde 26/10/2012 Lotus F1 Team 7 7 60 06 pts
18 Abu Dhabi 02/11/2012 Lotus F1 Team 4 1 55 25 pts
19 Etats-Unis 16/11/2012 Lotus F1 Team 4 6 56 08 pts
20 Brésil 23/11/2012 Lotus F1 Team 8 10 70 01 pt

Lors de la saison 2009 de F1 :


Grand Prix Date Equipe Position départ Position arrivée Tours Points
01 Australie 27/03/2009 Scuderia Ferrari 7 Ab. 55 -
02 Malaisie 03/04/2009 Scuderia Ferrari Marlboro 7 14 31 -
03 Chine 17/04/2009 Scuderia Ferrari 8 10 56 -
04 Bahreïn 24/04/2009 Scuderia Ferrari 10 6 57 03 pts
05 Espagne 08/05/2009 Scuderia Ferrari 16 Ab. 17 -
06 Monaco 21/05/2009 Scuderia Ferrari 2 3 78 06 pts
07 Turquie 05/06/2009 Scuderia Ferrari 6 9 58 -
08 Grande-Bretagne 19/06/2009 Scuderia Ferrari 9 8 60 01 pt
09 Allemagne 10/07/2009 Scuderia Ferrari 9 Ab. 34 -
10 Hongrie 24/07/2009 Scuderia Ferrari 7 2 70 08 pts
11 Europe 21/08/2009 Scuderia Ferrari 6 3 57 06 pts
12 Belgique 28/08/2009 Scuderia Ferrari 6 1 44 10 pts
13 Italie 11/09/2009 Scuderia Ferrari 3 3 53 06 pts
14 Singapour 25/09/2009 Scuderia Ferrari 12 10 61 -
15 Japon 02/10/2009 Scuderia Ferrari 5 4 53 05 pts
16 Brésil 16/10/2009 Scuderia Ferrari 5 6 71 03 pts
17 Abu Dhabi 30/10/2009 Scuderia Ferrari 11 12 55 -

Lors de la saison 2008 de F1 :


Grand Prix Date Equipe Position départ Position arrivée Tours Points
01 Australie 14/03/2008 Scuderia Ferrari 15 Ab. 53 -
02 Malaisie 21/03/2008 Scuderia Ferrari 2 1 56 10 pts
03 Bahreïn 04/04/2008 Scuderia Ferrari 4 2 57 08 pts
04 Espagne 25/04/2008 Scuderia Ferrari 1 1 66 10 pts
05 Turquie 09/05/2008 Scuderia Ferrari 4 3 58 06 pts
06 Monaco 22/05/2008 Scuderia Ferrari 2 9 76 -
07 Canada 06/06/2008 Scuderia Ferrari 3 Ab. 19 -
08 France 20/06/2008 Scuderia Ferrari 1 2 70 08 pts
09 Grande-Bretagne 04/07/2008 Scuderia Ferrari 3 4 59 05 pts
10 Allemagne 18/07/2008 Scuderia Ferrari 6 6 67 03 pts
11 Hongrie 01/08/2008 Scuderia Ferrari 6 3 70 06 pts
12 Europe 22/08/2008 Scuderia Ferrari 4 Ab. 45 -
13 Belgique 05/09/2008 Scuderia Ferrari 4 Ab. 42 -
14 Italie 12/09/2008 Scuderia Ferrari 14 9 53 -
15 Singapour 26/09/2008 Scuderia Ferrari 3 Ab. 57 -
16 Japon 10/10/2008 Scuderia Ferrari 2 3 67 06 pts
17 Chine 17/10/2008 Scuderia Ferrari 2 3 56 06 pts
18 Brésil 31/10/2008 Scuderia Ferrari 3 3 71 06 pts

Lors de la saison 2007 de F1 :


Grand Prix Date Equipe Position départ Position arrivée Tours Points
01 Australie 16/03/2007 Scuderia Ferrari 1 1 58 10 pts
02 Malaisie 06/04/2007 Scuderia Ferrari 3 3 56 06 pts
03 Bahreïn 13/04/2007 Scuderia Ferrari 3 3 57 06 pts
04 Espagne 11/05/2007 Scuderia Ferrari 3 Ab. 9 -
05 Monaco 24/05/2007 Scuderia Ferrari 16 8 77 01 pt
06 Canada 08/06/2007 Scuderia Ferrari 4 5 70 04 pts
07 Etats-Unis 15/06/2007 Scuderia Ferrari 4 4 73 05 pts
08 France 29/06/2007 Scuderia Ferrari 3 1 70 10 pts
09 Grande-Bretagne 06/07/2007 Scuderia Ferrari 2 1 59 10 pts
10 Allemagne 20/07/2007 Scuderia Ferrari 1 Ab. 34 -
11 Hongrie 03/08/2007 Scuderia Ferrari 3 2 70 08 pts
12 Turquie 24/08/2007 Scuderia Ferrari 3 2 58 08 pts
13 Italie 07/09/2007 Scuderia Ferrari 5 3 53 06 pts
14 Belgique 14/09/2007 Scuderia Ferrari 1 1 44 10 pts
15 Japon 28/09/2007 Scuderia Ferrari 3 3 67 06 pts
16 Chine 05/10/2007 Scuderia Ferrari 2 1 56 10 pts
17 Brésil 19/10/2007 Scuderia Ferrari Marlboro 3 1 71 10 pts

Lors de la saison 2006 de F1 :


Grand Prix Date Equipe Position départ Position arrivée Tours Points
01 Bahreïn 10/03/2006 McLaren International 22 3 57 06 pts
02 Malaisie 17/03/2006 McLaren International 6 Ab. 0 -
03 Australie 31/03/2006 McLaren International 4 2 57 08 pts
04 Saint-Marin 21/04/2006 McLaren International 8 5 62 04 pts
05 Europe 05/05/2006 McLaren International 5 4 60 05 pts
06 Espagne 12/05/2006 McLaren International 9 5 66 04 pts
07 Monaco 26/05/2006 McLaren International 3 Ab. 50 -
08 Grande-Bretagne 09/06/2006 McLaren International 2 3 60 06 pts
09 Canada 23/06/2006 McLaren International 3 3 70 06 pts
10 France 14/07/2006 McLaren International 9 Ab. 0 -
11 Allemagne 28/07/2006 McLaren International 6 5 70 04 pts
12 Hongrie 04/08/2006 McLaren International 1 3 67 06 pts
13 Turquie 25/08/2006 McLaren International 7 Ab. 1 -
14 Italie 08/09/2006 McLaren International 1 2 53 08 pts
15 Chine 29/09/2006 McLaren International 5 Ab. 18 -
16 Japon 06/10/2006 McLaren International 11 5 53 04 pts
17 Brésil 20/10/2006 McLaren International 2 5 71 04 pts

La Biographie de Kimi Raikkonen :

Les débuts de Kimi en F1 furent jugés précipités et l’attribution de sa super licence avait fait débat au sein du paddock. Mais après seulement quelques mois, les plus réfractaires avaient revus leur position et étaient convaincus de voir à l’œuvre un champion en puissance ! Face à la démonstration de Jenson Button en 2000, la jeune génération des pilotes impressionne le paddock et semble être un pari gagnant. Peter Sauber tentera de recruter le jeune britannique mais son nouveau contrat avec Benetton est verrouillé : le manager de Button orientera Sauber vers un autre jeune pilote qu’il a sous le coude : un certain Kimi Raikkonen. Il n’aura fait que 23 courses en monoplaces avant un premier test F1 en Italie -où son cou le fera souffrir- mais il convainc Sauber de le titulariser pour la saison 2001 !

Dès son premier Grand Prix, il est très régulier, sans erreur, et finit à une bonne 7ème position… avant que le déclassement de Panis le fasse monter à la 6ème place, lui donnant déjà ainsi son premier point ! La Sauber C20 fait des merveilles avec Heidfeld et Raikkonen. Le finlandais fera preuve d’une grande maturité, avec déjà un style de détachement, presque froid, et impressionne le paddock avec notamment 2 quatrième places. Avec la confirmation du départ de Hakkinen, il est pressenti pour être le nouveau « finlandais volant » de McLaren : la rumeur est confirmée à Monza. Raikkonen finit l’année en 8ème position au championnat et passe chez les gris « dans la cour des grands ».

En 2002, pour sa première course chez McLaren, il accroche son premier podium mais connaîtra par la suite une série noire avec de nombreux abandons, surtout sur casse moteur. « Iceman » comme le paddock commence à l’appeler, marquera régulièrement des points et présentera déjà des affinités avec la Belgique en accrochant la 2e place sur la grille, avant un abandon mécanique. Un dernier podium au Japon conclut sa saison décevante qu’il termine en 6ème position finale au classement.

L’année 2003 sera bien meilleure pour le finlandais qui sera la révélation de la saison et jouera le titre face à Schumacher. McLaren ayant pris du retard dans la conception de la nouvelle voiture, les pilotes feront l’année avec la MP4/17D, la dernière version de l’auto 2002. Après un podium dès la première course, il remporte de manière autoritaire sa première victoire lors de la seconde manche, et prend la tête du championnat du monde ! Un belle série de podium le maintient en tête jusqu’à la moitié de saison, où il doit s’incliner face à la remontée de Ferrari. Mais la fin de l’été est plus favorable à Raikkonen qui revient à un point de Schumacher après la Hongrie. Après des courses difficiles en Italie et aux Etats Unis, toutes les deux remportées par l’allemand, Raikkonen est encore en mesure d’être titré avant la dernière manche, il a 9 points de retard sur le pilote Ferrari. Bien que l’espace d’un instant, il fut virtuellement titré (Kimi était en tête et Michael hors des points), il termine 2e de la course et finit l’année en tant que vice champion à 2 points de Schumacher, au terme d’une saison très disputée, où, malgré une seule victoire, Raikkonen a confirmé son statut de grand talent de la F1.

La saison 2004 est en revanche catastrophique, la MP4/18 est enfin en piste mais peu performante et peu fiable. Raikkonen abandonne au 2 premières courses et marque 1 point à Saint Marin. Mais McLaren sortira une version B très améliorée qui permettra à Kimi de signer la pole à Silverstone et décrocher la seule victoire de l’année en Belgique. Il finira à une lointaine 7ème position au championnat en étant plus régulièrement dans les points en fin d’année.

Nouveau changement de décor en 2005 avec l’arrivée de Montoya dans l’équipe et la nouvelle MP4/20 qui se révélera extrêmement rapide, mais souffrant de fiabilité. Après deux premières courses en demi-teinte, Raikkonen signe la pole à Saint Marin mais doit abandonner sur bris de boite. Mais le ton est donné et Kimi enchaînera 2 victoires consécutives en Espagne et Monaco qui le place comme seul rival potentiel de Alonso, en tête du classement. Toute l’année le finlandais coura derrière l’espagnol qui prend plus régulièrement des points, malgré 7 victoires, Raikkonen ne parviendra pas à remonter et Alonso est titré au Brésil. Vice champion du monde pour la seconde fois, Kimi a impressionné tout au long de l’année par son attaque fulgurante et sa résistance à la pression.

En 2006, Raikkonen est l’un des favoris mais si la McLaren a énormément gagné en fiabilité, elle n’est plus au niveau des meilleurs... Si le finlandais arrive a accrocher quelques podiums, il ne parviendra pas à remporter de victoires, malgré quelques pôles positions et belles opportunités ratées. C’est une nouvelle saison décevante pour le finlandais qui fut tout au long de la saison lié à des rumeurs de transfert vers la Scuderia et la nouvelle est confirmée après Monza : Raikkonen sera le remplaçant de Schumacher chez Ferrari ! Il ne sera pas parvenu à ramener un titre à McLaren et quitte l’équipe après plus de 80 courses mais nourrit de grands espoirs pour sa carrière en rouge.

Le déroulement de la saison 2007 lui donnera raison. Ironie du sort, c’est McLaren qui a la voiture plus performante et les pilotes Hamilton et Alonso caracolent en tête à mi-championnat. Après un début en fanfare pour Ferrari avec pole et victoire en Australie, le finlandais marque le pas en début d’année. Mais le début de l’été et sa double victoire en France et Angleterre le remettent en selle pour la couronne. La fin de saison du finlandais sera très bonne et, en parallèle, la concurrence féroce que se livrent les pilotes McLaren réduit leur performance et se neutralisent mutuellement. Avant la dernière manche, il accuse 7 points de retard sur Hamilton et 3 sur Alonso mais parviendra à réaliser l’impensable. Qualifié troisième, il se met d’emblée dans le sillage de son coéquipier en tête quand Hamilton connaît un souçi de boite qui le relègue en queue de peloton. En récupérant la première place de Massa à l’issu des derniers ravitaillements et avec Alonso troisième et Hamilton septième, Raikkonen passe en tête du championnat pour un seul point ! 110 points contre 109 aux deux pilotes McLaren, Kimi aura parfaitement réussi son intégration à la Scuderia et le remplacement de Schumacher en s’offrant son premier titre mondial ! Après 2 ans de règne de Renault, Ferrari récupère à nouveau les deux titres de champion.

Avec la Ferrari frappée du numéro 1, Raikkonen est le favori de la saison 2008 d’autant que la F2008 a fait forte impression en essais hivernaux… l’année sera pourtant loin d’être facile ! Après un premier Grand Prix soldé par un abandon mais où il marque un point, deux victoires en Malaisie et Espagne le place en tête du championnat à mi-saison. Hélas pour le finlandais, les nouveaux développements sur la voiture ne favorisent pas son style de conduite et il parviendra difficilement à l’exploiter en qualification et début de course. Il connaîtra un passage à vide assez long avec quatre courses hors des points dont le Grand Prix de Belgique qu’il a mené pendant la majeure partie de la course avant une bataille avec Hamilton terminée dans le mur. Ecarté de la course au titre et de plus en plus décrié en Italie, il finira la saison par trois troisième places qui lui permettent de chiper la 3ème place finale au championnat à Kubica. Cette saison en demi-teinte, juste après son titre, aura alimenté les rumeurs d’une arrivée précipitée d’Alonso pour prendre sa place mais le finlandais est confirmée chez les rouges.

Pour la saison 2009, la voiture de la Scuderia est mal préparée face à la concurrence et il n'inscrira ses premiers points qu'à la 3ème course au Barhein. Les évolutions apportées en Europe vont dans le bon sens et il signe un premier podium à Monaco puis un autre en Hongrie. A partir de là et avec l'accident de Massa, la Scuderia décide de stopper le développement de son auto et se concentrer sur 2010. Néanmoins, Raikkonen parvient l'exploit de remporter la victoire à Spa -sa quatrième- et de signer 4 podiums consécutifs. Mais la fin de saison sera longue avec une chute progressive dans le peloton, d'autant que Raikkonen est le seul capable de marquer des points pour Ferrari. Il se fera dépasser par Hamilton au championnat à l'avant-dernière course et termine 6ème. La saison de Raikkonen aura surtout été intense hors des pistes avec la rumeur continue de son remplacement par Alonso. Le line-up Ferrari 2010 est annoncé en octobre et Raikkonen n'en fait pas parti. Le finlandais sera alors en discussion avec Brawn GP, équipe championne du monde rachetée par Mercedes, et avec son ancienne équipe McLaren, sans succès. Finalement Kimi décidera de faire une pause avec la F1 et de céder enfin à sa grande passion du rallye. Il disputera l'année 2010 en WRC dans l'équipe Red Bull Citroen.


Palmarès de Kimi Raikkonen en Formule 1 :

2009: F1 - Ferrari - 6e - 1 victoire
2008: F1 - Ferrari - 3e - 2 victoires - 2 poles
2007: F1 - Ferrari - Champion - 6 victoires - 3 poles
2006: F1 - McLaren - 5e - 3 poles
2005: F1 - McLaren - 2e - 7 victoires - 5 poles
2004: F1 - McLaren - 7e - 1 victoire - 1 pole
2003: F1 - McLaren - 2e - 1 victoire - 2 poles
2002: F1 - McLaren - 6e
2001: F1 - Sauber - 10e







Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.