> > > > Officiel : Nissan remplacera Renault en Formule E à partir de 2018-2019

Officiel : Nissan remplacera Renault en Formule E à partir de 2018-2019

Comme cela était attendu, Nissan entrera en Formule E à la place de Renault pour la saison 2018-2019.

© Nissan - e-dams passera sous giron japonais en 2018-2019© Nissan - e-dams passera sous giron japonais en 2018-2019

L’annonce a été faite par Nissan à l’occasion du Tokyo Motor Show et a été confirmée par Renault. Des négociations qui étaient en cours au sein du groupe Renault-Nissan depuis quelque temps, ont donc finalement abouti. L’inscription du constructeur nippon devrait vraisemblablement se faire auprès de la structure e-dams, déjà partenaire de Renault depuis la saison inaugurale du championnat. Concernant le groupe propulseur, les monoplaces de la nouvelle structure seront ceux développés par Renault mais rebadgés Nissan.

Ce changement soudain de stratégie se justifie par une volonté de meilleure répartition des ressources entre les deux membres du groupe dirigé par Carlos Ghosn. Renault se concentrant sur son engagement en Formule 1 et Nissan souhaitant remonter un programme de compétition internationale depuis l’échec du projet LMP1 en WEC.

Daniele Schillaci, vice-président marketing de Nissan se réjouit que Nissan soit le pionnier des constructeurs japonais en Formule E : « Nissan sera la première marque japonaise à entrer dans ce championnat en pleine expansion, apportant notre longue histoire de performance dans le sport automobile sur la grille de Formule E. »

Nissan est un acteur majeur de l’industrie des véhicules électriques avec son modèle LEAF qui est numéro 1 des ventes dans le monde. C’est une des raisons de l’engagement de la marque dans la discipline : « Il nous donnera une plate-forme mondiale pour présenter notre stratégie de mobilité intelligente Nissan à une nouvelle génération de fans de course. L'ADN de Nissan est riche en innovations dans le domaine de la mobilité électrique, sans parler d'une longue histoire de succès dans le sport automobile. Il est logique que nous allions ces deux éléments de base en concourant en Formule E. »

La saison 2017-2018 verra donc l’arrivée de deux nouveaux constructeurs avec BMW et Nissan avant l’arrivée de Mercedes et Porsche pour la saison suivante.

Alejandro Agag, PDG du championnat qui souhaitait voir l’arrivée d’un constructeur japonais dans la catégorie, estime que cette annonce est un moment important pour la discipline : « Avoir un nom comme Nissan à nos côtés est un jour important pour la série. Non seulement c'est formidable d'accueillir un nouveau constructeur dans la famille de la Formule E, mais il est aussi fantastique de voir un premier constructeur japonais entrer dans le championnat, démontrant ainsi à quel point la révolution électrique est mondiale. Le Japon est un pays à la pointe des nouvelles technologies avec les plus grands fans de la Formule E. Le basculement vers une mobilité durable est en marche et inéluctable. J'ai hâte de voir le logo Nissan orné les nouvelles voitures pour la cinquième saison. »

Alors que la dernière saison de l’association Renault e-dams se profile donc, le bilan du duo est plus que prolifique avec trois titres constructeurs et un titre pilote pour Sébastien Buemi en trois saisons. Cette saison constituera une année de transition entre deux chapitres pour la structure Française, mais avec des objectifs toujours aussi élevés.


Formula E, 2018 et Nissan Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.