> > > > ePrix de Punta del Este : Présentation et enjeux

ePrix de Punta del Este : Présentation et enjeux

La tournée américaine s’achève pour la Formule E en Uruguay dans la ville côtière de Punta del Este. Il s’agit en réalité d’une manche de remplacement de celle initialement prévue à Sao Paulo. MotorsInside vous propose une présentation des enjeux, du circuit, des dernières informations du championnat ainsi que des horaires de diffusion de cet ePrix.

© FIA - Dernier passage à Punta del Este pour la Formule E ?© FIA - Dernier passage à Punta del Este pour la Formule E ?

La malchance de Rosenqvist a permis à Vergne de creuser un premier écart au championnat

La cinquième place de Jean-Éric Vergne à Mexico aurait pu sembler être un résultat décevant pour le Français, mais l’abandon de Felix Rosenqvist alors qu’il était largement en tête, a transformé cette position en résultat concluant pour le pilote Techeetah. Cela lui permettant de prendre 12 points d’avance pour la course au titre. Une nouvelle victoire pourrait permettre à l’ancien pilote de Formule 1 de prendre encore plus d’air au sommet du classement pilotes.

Dans le cas de Felix Rosenqvist, la donne est bien différente puisque le Suédois qui menait le championnat il y a cela deux courses, (depuis sa victoire à Marrakech) a perdu gros à cause de la panne mécanique qu’il a subi au Mexique. Si la fiabilité ne lui fait plus défaut, nul doute que sa rapidité habituelle devrait lui permettre de revenir dans la lutte pour le titre.

La dernière course, a aussi mal tourné pour Sam Bird puisque le pilote DS Virgin a été contraint à l’abandon après une attaque trop agressive sur Nicolas Prost. Si sa régularité lui aura permis jusque-là de rester au contact, il faudra qu’il la retrouve vite pour rester dans une bonne situation au championnat. L’expérience pourrait bien compter au moment de faire les comptes finaux.

Pour le champion de la saison deux, Sébastien Buemi, la remontée a continué grâce à un troisième podium consécutif à Mexico. Cela lui a permis de revenir à neuf points du podium du championnat bien qu'il possède déjà 29 unités de retard sur la tête. S’il parvient à se montrer véloce en qualifications lors de cette manche et qu’il confirme en course, l’inexorable remontée du pensionnaire de Renault e-dams pourrait bien continuer de plus belle.

Les autres pilotes à surveiller sur cet e-Prix seront Nelson Piquet Jr, qui s’accroche grâce à sa régularité, Daniel Abt qui a enfin ouvert son compteur de victoire au Mexique, Nicolas Prost qui continue à décevoir et enfin le champion sortant Lucas Di Grassi qui a inscrit ses trois premiers points lors de la dernière course, ce qui pourrait lui permettre d’enfin conjurer le mauvais sort.

Punta del Este fait office de roue de secours cette saison

La cité côtière de Punta del Este située en Uruguay n’est pas un inconnu du championnat puisque c’est déjà la troisième fois qu’une course de formule électrique y est organisée. En effet, la ville avait fait partie du championnat lors des deux premières saisons. Cette année, il n’était initialement pas prévu que la Formule E y fasse son retour, avant l’annulation du tout premier ePrix de Sao Paulo à cause de problèmes d’organisation. Mais, afin de ne pas perdre une manche, les dirigeants du championnat sont parvenus à organiser très rapidement cette course de remplacement, grâce au concours des autorités locales.

Le tracé de 2,785 kilomètres comporte 20 virages, longe la côte Atlantique sur la moitié du circuit avant d’entrer dans les terres pour l’autre partie. Dans l’ensemble il s’agit d’un circuit particulièrement sinueux et atypique par rapport aux autres manches du championnat. Les deux dernières éditions ayant vu Sébastien Buemi empocher la victoire. Ce CBMM Niobium Punta del Este ePrix 2018 sourira-t-il de nouveau au Suisse ?



Les dernières informations à retenir

Ford songe à arriver en Formule E à la fin de son programme en WEC :

Le groupe Ford serait en train de décider d’un engagement futur dans le championnat afin de remplacer son programme en championnat du monde d’endurance qui prendra fin en 2019. Mais certaines rumeurs vont jusqu’à dire que la marque à l’ovale souhaiterait intégrer le championnat, dès la saison prochaine en s’associant avec une équipe existante. Le patron de la Formule E Alejandro Agag se serait même rendu au siège de la marque à Détroit. Mais ce qui est certain, c’est que l’arrivée de Ford devra impérativement passer par le rachat d’une équipe ou un partenariat. En effet, le championnat compte se limiter à 12 équipes. L’écurie la mieux placée pour accueillir Ford serait Dragon. L’écurie américaine étant basée en Californie et dirigée par Jay Penske. Le fils du célèbre Roger Penske pourrait se voir faciliter la tâche par le fait que son père vend des véhicules Ford, par l’intermédiaire de son groupe d’entreprises. De plus, son équipe de NASCAR fait aussi rouler des Ford, cela en ferait le premier constructeur américain à intégrer le championnat.

Gunther signe chez Dragon, Franco Chiocchetti chez HWA :

Le jeune pilote allemand de 20 ans, Maximilian Günther a été désigné pilote de réserve et de test de l’écurie Dragon Racing. L’ancien pilote de F3 qui a terminé vice-champion en 2016 et troisièmes du championnat en 2017, pilotera pour l’écurie Arden en F2 cette saison. Sachez que Günther avait pris le volant pour l’écurie lors des tests pour jeunes pilotes de Marrakech. Franco Chiocchetti, l’ancien ingénieur de Lucas Di Grassi chez Audi a rejoint la filiale de compétition Mercedes HWA après la course du Mexique. Cette structure sera celle qui dirigera le programme de la marque à l’étoile lors son arrivée la saison prochaine. Certains ingénieurs de HWA ont d’ailleurs déjà intégré l’équipe Venturi dans le cadre d’un partenariat avec Mercedes. Les raisons du départ de l’ingénieur, qui tenait un rôle prépondérant chez Abt Audi, seraient que le Sud-Africain n’était pas en accord avec la direction prise par l’équipe suite au rachat complet par Audi.

La saison 2018-2019 verra bien l’apparition d’un second mode moteur plus puissant :

Le championnat introduira bien à partir de la saison prochaine un second mode moteur qui apportera un gain d’une seconde au tour pendant 40 minutes à chaque pilote, en ajoutant 25 KW de puissance. Des simulations de ce nouveau dispositif devraient avoir lieu en mars et avril lors d’essais collectifs. Une deuxième série d’expérimentations sur la nouvelle monoplace pour la saison cinq devrait aussi avoir lieu en septembre ou octobre, certainement sur le circuit britannique de Donington Park. Sachez aussi que le point du meilleur tour en course n’existera plus la saison prochaine. Il sera remplacé par un point accordé au pilote ayant le mieux géré son énergie en course. Les modalités n’ayant pas encore été précisées.

Le prochain ePrix de Monaco utilisera le tracé complet :

Le prochain ePrix de Monaco qui aura lieu la saison prochaine, empruntera pour la première fois le tracé complet après deux éditions sur une version raccourcie. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la direction de la discipline. L’utilisation du circuit F1 sera rendue possible par la nouvelle génération de monoplaces. En effet les monoplaces actuelles n’ont pas la capacité technique pour emprunter les grandes montées du premier secteur. Cela ne manquera pas de réjouir Sébastien Buemi et Lucas Di Grassi qui en appelaient de leurs vœux. Voilà qui donnera aussi encore un peu plus de crédibilité au championnat aux yeux des divers observateurs.

Le programme TV

Comme à l’accoutumée, vous disposerez de deux moyens pour suivre la course et les qualifications. La séance qualificative sera suivre à partir de 16 heures sur Eurosport 2 et à partir de 15 heures 55 sur Canal+ Sport. Concernant la course, vous pourrez la suivre sur Canal+ Décalé à 19 h 55 mais aussi sur Eurosport à 20 heures.
Cette présentation se termine ici mais rendez-vous bientôt pour un résumé détaillé de cet ePrix de Punta del Este sur MotorsInside.


Formula E, Preview et Punta del Este Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.