> > > > Tai, D'Ambrosio, DS Performance : les dernières actus de la Formule E

Tai, D'Ambrosio, DS Performance : les dernières actus de la Formule E

À une semaine de l'ePrix de Zurich et à trois courses de la fin de saison en Formule E, Motors Inside vous propose un petit résumé des dernières actualités à retenir.

© Virgin - La séparation Virgin DS se précise© Virgin - La séparation Virgin DS se précise

Alex Tai va quitter la direction de DS Virgin :

Le directeur de l’écurie DS Virgin Alex Tai devrait quitter son poste à la fin de la saison. Il dirige l’équipe Britannique depuis le début du championnat en 2014. Tai n’était d’ailleurs pas présent lors du dernier ePrix de Berlin, où le directeur technique et directeur adjoint de l’écurie Sylvain Filippi avait assumé son rôle. Les membres du conseil d’administration de l’équipe ont été informés de son départ en fin de saison juste avant la manche allemande. Hasard ou coïncidence, cette décision intervient deux semaines tout justes après que la société Envision Energy ait acheté des parts de la structure, avec l’ambition de devenir manufacturier dans la discipline. Sachez, que le double ePrix de New York organisé en juillet devrait être l’occasion pour l’écurie Virgin d’officialiser son partenariat moteur avec Audi à partir de la saison prochaine. DS devant rejoindre l’écurie Techeetah l’an prochain.



Jérôme d’Ambrosio devrait quitter Dragon en fin de saison :

Le pilote belge Jérôme d’Ambrosio va vraisemblablement quitter l’écurie américaine Dragon en fin de saison, après quatre années de collaboration. Les dirigeants de l’équipe ont même songé à remplacer l’ancien pilote Virgin en F1 pour la fin de saison, par son pilote d’essais Maximilian Gunther. Finalement cette possibilité ne se réalisera pas. Jérôme d’Ambrosio a remporté jusqu’ici deux victoires en Formule E, à Berlin lors de la saison 1, et à Mexico lors de la saison 2. Ces deux victoires ont été obtenu sur tapis vert après la disqualification de Lucas Di Grassi lors des deux courses. Malheureusement pour lui, les difficultés de son équipe l’ont fait rétrograder dans les profondeurs du classement lors des deux dernières saisons. Son agent serait en tout cas en discussion avec plusieurs équipes en vue de la saison prochaine.


Jean-Eric Vergne et André Lotterer vont tester la monoplace deuxième génération de DS Performance :

Les deux pilotes titulaires de l’écurie chinoise Techeetah vont pouvoir tester la monoplace de DS Performance de la saison prochaine. En effet, le partenariat entre le constructeur français et la structure serait presque bouclé. Les deux pilotes testeront pour la première fois la monoplace lors des essais organisés sur le circuit de Calafat en Espagne, à partir de jeudi. Aucun membre de l’écurie Techeetah ne devrait être présent lors de ces séances qui seront encadrées uniquement par les ingénieurs de chez DS Performance. Jusqu’ici, c’était Stéphane Sarrazin qui était chargé du développement chez DS Performance. Sa titularisation chez Andretti , qui sera motorisée par BMW l’an prochain, a obligé DS à changer de plan. Le Français ne devrait toutefois pas tester la future monoplace germanique plus tôt. L’annonce officielle du futur nom de l’écurie ainsi que de son association effective avec DS devrait être faite lors de l’ePrix de New York en juillet.

Voilà tout pour l’actualité de la discipline électrique, rendez-vous désormais sur Motors Inside pour le premier ePrix de Zurich de l’histoire, qui aura lieu le dimanche 10 juin, après plusieurs décennies d’interdiction de compétition automobile en Suisse.


Formula E, 2018 et D'Ambrosio Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.