> > > > Monaco - Course 2 : Nobuharu Matsushita l'emporte sans trembler

Monaco - Course 2 : Nobuharu Matsushita l'emporte sans trembler

Partant en pole inversée grâce à sa huitième place d'hier, le pilote ART Nobuharu Matsushita l'emporte lors de la seconde course à Monaco. Il devance Marvin Kirchhofer et Raffaele Marciello.

© GP2 Media Service - Seconde victoire en GP2 pour Nobuharu Matsushita© GP2 Media Service - Seconde victoire en GP2 pour Nobuharu Matsushita

Nobuharu Matsushita aura su parfaitement saisir sa chance. En effet, il n'aurait dû s'élancer qu'en neuvième place mais Antonio Giovinazzi a été pénalisé à l'issue de la première course pour avoir couper la nouvelle chicane. Le Japonais a donc progressé d'une place, synonyme de pole inversée pour la seconde course.

Comme souvent à Monaco, tout s'est joué lors du départ. En effet, Nobuharu Matsushita n'a pas réalisé le meilleur des envols à l’extinction des feux, ce qui a permis au rookie Marvin Kirchhofer de se placer à hauteur du protégé de Honda. Mais le Japonais avait le bénéfice de la ligne intérieure et a donc pu passer Sainte Dévote en tête. Il ne l'aura plus lâché de toute la course, gérant facilement son avance sur ses principaux poursuivants. Il en a également profité pour se concentrer à signer le meilleur temps de la course, coupant finalement la ligne d'arrivée avec 13 secondes d'avance sur l'Allemand.

Celui-ci a dû passer la seconde partie de la course à surveiller ses rétroviseurs avec l'insistance de Raffaele Marciello. Le pilote Russian Time finit donc de belle manière un très beau week-end pour Russian Time, après la victoire d'Artem Markelov lors de la course principale.

L'ancien pilote de l'équipe russe, Mitch Evans, aura réalisé une course en solitaire, pour finalement terminer 4ème. En effet, il a été en mesure de creuser l'écart sur Alex Lynn, qui aura eu dû mal à trouver le rythme tout au long de la course, retenant juste derrière lui un groupe composé de Norman Nato, Oliver Rowland et Artem Markelov.

Le Français de Racing Engineering réalise donc une très belle opération au classement général puisque Pierre Gasly a payé très chèrement sa disqualification des qualifications, ne terminant que 13ème de cette seconde course. Le protégé de Red Bull ne marque donc aucun point sur le week-end alors que Norman Nato a pu en engranger 22, ce qui lui permet de prendre la tête du championnat, un petit point devant Artem Markelov alors que Pierre Gasly retombe en 4ème position.


Course, et Monaco Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.