> > > > Nouvelle victoire de Pierre Gasly à Spa-Francorchamps

Nouvelle victoire de Pierre Gasly à Spa-Francorchamps

Pierre Gasly a été en mesure de remporter sa troisième victoire de la saison à l'issue de la première course du week-end belge. Il devance Jordan King et Alex Lynn alors que Norman Nato a été contraint à l'abandon et que Sergey Sirotkin doit se contenter de la 9ème place.

© GP2 Media Service - Pierre Gasly enchaine un troisième succès cette année© GP2 Media Service - Pierre Gasly enchaine un troisième succès cette année

Les deux pilotes Prema monopolisaient la première llgne sur la grille de départ de Spa-Francorchamps, avec Antonio Giovinazzi devant Pierre Gasly. Néanmoins, au premier virage, ni l'un, ni l'autre n'était en tête. En effet, Gustav Malja est parvenu à s'envoler parfaitement de sa troisième place et à prendre la tête.

A l'inverse, le poleman a eu beaucoup de patinage et a également vu les deux pilotes Racing Engineering lui passer devant. Les déboires d'Antonio Giovinazzi ne s'arrêtaient pas là puisqu'il était victime d'un contact avec Alex Lynn, ce qui le rejeta derrière Raffaele Marciello.

Les deux Français ne tardaient pas à dépasser le Suédois et occuper les deux premières places. Au 6ème tour, la vague des changements pneumatiques fut initiée par Gustav Malja, Jordan King et Alex Lynn. Mais si Pierre Gasly s'arrêta le tour suivant, il fut en mesure de conserver la tête du groupe des pilotes s'étant arrêtés. Mais le leader du championnat ne tenait pas à attendre que les autres pilotes s'arrêtent à leur tour pour reprendre la tête. Il fut donc en mesure de dépasser tour à tour Daniël de Jong, Mitch Evans et Jimmy Eriksson.

Au 16ème tour, Sergey Sirotkin fut contraint de rentrer aux stands plus tôt que prévu et laissa donc son compatriote Artem Markelov seul en tête pour deux tours supplémentaires. Lorsque l'heure du passage par les stands fut arrivée pour le Russian Time, Pierre Gasly retrouva la tête, devant Jordan King et Norman Nato. C'est à ce moment que le Français a été victime de sa mécanique, qui s'arrêta à la sortie de la dernière chicane. Immobilisée en pleine piste, elle provoqua la mise en place du régime de voiture de sécurité.

Pierre Gasly n'eut aucun problème à conserver sa position lors du restart et s'envola donc vers sa troisième victoire de la saison. A noter, que dans le dernier virage, la tentative de dépassement d'Oliver Rowland sur Sergio Canamasas ne se passa pas de la meilleure des façons, les deux pilotes entrant en contact, ce qui permis à Sergey Sirotkin de gagner deux places et de remonter en 9ème position.

Avec cette nouvelle victoire, Pierre Gasly conforte évidemment la tête du championnat et ses espoirs de promotion en F1 la saison prochaine. Il compte désormais 23 points d'avance sur Sergey Sirotkin, qui ne devance Raffaele Marciello que de d'un point et Antonio Giovinazzi de trois points.

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps


Course, Spa-Francorchamps et Gasly Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Gasly fait ce qu'il faut mais son accession en F1 n'est pas garantie pour autant. Seule l'éviction de Kvyat lui offrirait l'opportunité d'un volant chez Toro Rosso ... et rien d'autre.

Car, à l'inverse de ce qui s'est passé pour Bianchi, Wehrlein, Ocon et - peut-être - Vandoorne la saison prochaine, RedBull ne placera pas un pilote de sa filière dans un autre baquet qu'une équipe lui appartenant.
Il y a 43 mois
AP01
AP01 :
Pour Gasly, rien n'est joué mais je pense que Kvyat a intérêt à être sacrément performant s'il veut sauver sa place et je doute qu'il en trouve une ailleurs en F1. Une sorte de Vitaly Petrov...

Chez Renault, apparemment on se dirige vers un ticket Perez/Bottas ou Perez/Vandoorne ama.
Ocon aura du mal à être titularisé chez Renault si Button est reconduit chez McLaren. Il pourrait alors rester chez Manor en 2017 ou être placé dans une meilleure équipe à moteur Mercedes en place de Perez ou Bottas mais Welhein devrait être prioritaire dans la stratégie Mercedes.

Bref, ce n'est pas gagné pour les "français"...
Il y a 43 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.