> > > > Abu Dhabi - Course 2 : Le Français Pierre Gasly sacré champion !

Abu Dhabi - Course 2 : Le Français Pierre Gasly sacré champion !

Cocorico dans l'antichambre de la Formule 1 ! La modeste neuvième place du Normand à l'issue de la course sprint fut anecdotique, de par la sixième position de son rival et équipier Antonio Giovinazzi. Alex Lynn empoche cette ultime manche, devant Johnny Cecotto et Sergey Sirotkin.

© GP2 Series - Cocorico pour Pierre Gasly, champion de cette saison 2016 !© GP2 Series - Cocorico pour Pierre Gasly, champion de cette saison 2016 !

Jusqu'ici, le week-end de Pierre Gasly était en tout point excellent. Après une belle pole, le Français est venu décrocher la course longue, tout en maîtrise. Une quatrième victoire personnelle cette saison : importantissime, qui l'avait vu prendre la tête du classement général ! Désormais, le pilote de la filière Red Bull comptait 219 points, soit douze de plus qu'Antonio Giovinazzi, deuxième et dernier prétendant au titre des pilotes. Curieuse coïncidence en tout cas entre le GP2 et la Formule 1. En première division, Nico Rosberg et Lewis Hamilton comptaient aussi douze points d'écart avant l'ultime course ! Seulement dixième, Raffaele Marciello avait lui abandonné ses rêves de sacre.

En ce dimanche de sacre, lequel des deux pilotes Prema allait donc inscrire son nom au palmarès du GP2 version 2016 ? Pour garder la tête au général, le constat était simple pour Pierre Gasly : terminer automatiquement dans les cinq premiers lui donnerait le titre ! Du côté de l'Italien, il fallait absolument boucler la course dans les trois premiers, voire obtenir le meilleur tour, pour se donner une chance.

Huitième hier, c'est bien Alex Lynn (Dams) qui partait depuis la première place de par le système de la grille inversée. Johnny Cecotto (Rapax) et le Français Norman Nato (Racing Engineering) le suivait. Du côté des prétendants, Giovinazzi s'élançait en quatrième place, Gasly en huitième.

Giovinazzi tombe de deux crans au départ !

22 tours de course étaient au programme de cette course sprint, disputée cette fois en journée à Abu Dhabi : le départ était donné à 14:25 heure locale. Et à l'envol, Giovinazzi faisait la mauvaise affaire en glissant sixième. Gasly gardait quant à lui sa huitième place du départ. Chez les autres, Sirotkin (le pensionnaire ART Grand Prix, parti cinquième) était parvenu au deuxième rang dans les premiers virages.

Les positions restaient figées lors des premiers tours. Une bonne affaire pour Gasly, d'autant plus que les pilotes, en pneus Pirelli médiums, n'avaient pas à changer de gommes aujourd'hui. L'Italien devait donc passer à l'attaque ou espérer une erreur de son équipier. En tête, Alex Lynn continuait de devancer Sirotkin, avec une marge avoisinante les deux secondes à mi-parcours au terme du onzième tour.

Le rêve s'éloigne définitivement pour l'Italien...

Alliés de circonstance de Pierre Gasly, Cecotto, Matsushita (ART Grand Prix) et Nato complétaient le top 5. Au neuvième tour le Japonais passait l'Azuréen pour la quatrième place. Juste derrière, Giovinazzi n'en profitait pas. Pire, le candidat au titre perdait pied au fur et à mesure de la course. Il voyait Artem Markelov revenir dans ses rétroviseurs. Les deux concurrents s'accrochaient même légèrement dans le seizième tour à l'issue de la deuxième zone DRS ! Echanges vifs de coups de roue mais tous deux pouvaient continuer l'aventure.

Cette passe d'armes marquait le chant du cygne pour Giovinazzi, de toute façon bien décramponné de la troisième place de Cecotto. La fin de course ne changeait pas la donne dans cette lutte pour le titre. Dernier changement malgré tout : Gasly cédait sa huitième place à Mitch Evans, après un dépassement litigieux et agressif, qui aurait pu tout renverser. Mais il n'en fut rien : Giovinazzi n'a pu améliorer son classement dans les tout derniers tours.

En tête, Alex Lynn franchissait le drapeau à damiers en tête et remportait la course sprint. Notons que Johnny Cecotto était venu chiper la deuxième place à Sergey Sirotkin dans le tout dernier tour. Et neuvième, un pilote Français empochait le Graal.

Pierre Gasly est ainsi couronné champion de GP2 Series 2016 !


Il succède à une liste prestigieuse de pilotes, dont un autre Français, Romain Grosjean (2011) ; mais surtout Nico Rosberg (2005) et Lewis Hamilton (2006) ! Deux pilotes cités qui 10 ans plus tard luttent ce dimanche pour un autre titre des pilotes, celui de la catégorie suprême...

Restez connectés sur notre site ! Nous vous proposerons un live textuel de cette dernière course de la saison 2016 de Formule 1 : venez nombreux réagir à cette course. Le rendez-vous est désormais fixé dès 13:45 !


, Yas Marina et Gasly Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
Nico Rosberg : "J'ai réussi à imiter mon père." Même lui reconnait qu'il a acquis un titre au rabais ! ^^

Enfin, ce n'est quand même pas une imitation parfaite car LH a quand même couru lors des 5 derniers GP...

Bravo à LH pour son panache et vivement 2017 !
Il y a 39 mois
Jcc
Jcc :
Pourqoi ne mette il pas gasly chez torro rosso ?? En tout cas bravo nico c'est mérité
Il y a 39 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.