> > > > Charles Leclerc remporte le titre de F2 à Jerez

Charles Leclerc remporte le titre de F2 à Jerez

Jeu, set et match pour Charles Leclerc, qui s'adjuge le titre en F2 grâce à sa victoire lors de la première course du week-end à Jerez.

© F2 Media Service - Travail accompli pour Charles Leclerc © F2 Media Service - Travail accompli pour Charles Leclerc

Ce week-end, Jerez a retrouvé un avant-goût de son glorieux passé. Si le championnat de F1 1997 fut adjugé sur le circuit espagnol à la suite de l'accident entre Michael Schumacher et Jacques Villeneuve, c'est le premier de F2 qui s'est joué dans le sud de l'Espagne.

Une nouvelle fois, le Monégasque a su mettre toutes les chances de son côté en signant hier la pole position, sa huitième en dix séances depuis le début de saison. Son départ fut de nouveau sans reproche et il n'eut aucun mal à maintenir la Russian Time de Luca Ghiotto derrière lui.

Il géra ensuite ses pneumatiques tendres jusqu'au 10ème tour, tout comme son principal rival pour le titre, Oliver Rowland. Les deux hommes durent alors se frayer un chemin parmi les pilotes qui avaient décidé de prolonger leurs efforts avec leurs gommes medium. Cette stratégie semblait être la mauvaise carte sur le circuit sinueux jusqu'à ce que Nobuharu Matsushita et Santino Ferrucci relancent complètement la course en se percutant à six tours de la fin.

L'entré de la voiture de sécurité a permis de regrouper tout le peloton et mettre Nicholas Latifi et Antonio Fuoco, montés en pneus beaucoup plus frais, dans une position idéale afin de jouer les trouble-fête dans la lutte qui opposaient leurs coéquipiers respectifs pour la tête de la course et, par conséquent, pour le titre.

Mais leur remontée fut nettement compromise par les commissaires, qui ne sortirent jamais leurs drapeaux bleus. Louis Deletraz et Sean Gelael se trouvaient dans le chemin des leaders alors qu'ils étaient à un tour de la tête. Cela fut providentiel pour Charles Leclerc, dont les pneumatiques arrivèrent à bout de course dans le dernier tour mais Oliver Rowland ne fut jamais en mesure de porter une attaque sur son rival, ce qui le laissa quelque peu frustré à la fin de la course : « Je savais qu'il commençait à souffrir. Je voulais capitaliser là-dessus mais c'était difficile car j'avais des retardataires qui voulaient me dépasser, ce qui est un peu frustrant car j'essayais de me concentrer sur mes trajectoires mais je devais garder un oeil dans mes rétroviseurs pour voir s'ils venaient. »

Cependant, la joie du Monégasque fut quelque peu gâchée par l'erreur des organisateurs locaux, qui décidèrent de jouer la Marseillaise et non l'hymne de son pays...



F2, Jerez et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Marc Diskus
Marc Diskus :
Bravo à Charles Leclerc pour ce titre de Champion de F2 2017 . Voilà un atout supplémentaire pour lui de le voir chez Sauber/Ferrari l'an prochain . La filière Ferrari fonctionne bien , Vasseur lui confie la Sauber pour quelques EL1 d'ici la fin de saison . Il ne reste plus qu'à convaincre les gros sponsors de l'équipe pour franchir la dernière marche et de prévoir pourquoi pas l'hymne monégasque pour le podium , Charles ayant dû se contenter de la Marseillaise aujourd'hui à Jerès .
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.