> > > > Trois jours d'essais privés pour la F2 sur le Paul Ricard

Trois jours d'essais privés pour la F2 sur le Paul Ricard

L’ensemble du plateau de Formule 2 avait rendez-vous sur le circuit du Castellet pour trois jours d’essais privés. Petit résumé de ces essais.

© FIA F2 - La F2 passe aux choses sérieuses© FIA F2 - La F2 passe aux choses sérieuses

Journée 1 :

La première des trois journées d’essais du championnat de F2, qui se déroulait cette fois sur le circuit du Castellet, démarrait sous des conditions pluvieuses, mais en l’absence de neige contrairement au shakedown de Magny-Cours qui avait eu lieu il y a quelques semaines.

Oliver Rowland était le premier à effectuer un tour d’installation à bord de sa DAMS juste devant Ralph Boschung pour MP Motorsport. A l'issue de la première heure de roulage, c’était le nouveau pilote Trident Arjun Maini qui menait les débats devant son coéquipier Santino Ferrucci.

Sur une piste s’asséchant lentement, Lando Norris a été le premier à franchir la limite des deux minutes à mi-séance. Il n’était toutefois pas possible de passer les pneus pour conditions sèches.

Seuls incidents notables, 3 drapeaux rouges déclenchés d’abord par Santino Ferrucci (Trident) et Sergio Sette Camara (Carlin) qui s’accrochaient suite à une perte de contrôle due à la pluie, puis par Louis Delétraz (Charouz) à l’arrêt à la sortie des stands et enfin par Alexander Albon (DAMS) arrêté au virage 2 à cause de problèmes mécaniques.

Bilan de la matinée, Lando Norris (Carlin) tournait aux alentours de la minute 56 devants Ralph Boschung (MP Motorsport), son coéquipier Sergio Sette Camara, Alexander Albon (DAMS) et enfin Arjun Maini (Trident).

Après la pause c’est Jack Aitken dans sa ART qui se lançait le premier en piste afin de compenser le manque de kilomètres parcourus le matin. La piste ayant enfin séché, il était maintenant possible de rouler en pneus slicks. Le Britannique était rapidement rejoint par son coéquipier George Russell et le duo Campos aux mains de Luca Ghiotto et Roy Nissany.

Après la première heure, Nyck De Vries dans la Prema avait pris la tête du classement devant George Russell. C’était sans compter sans Lando Norris (Carlin) devant son équipier Sette Camara. La séance était assez calme avec seulement un bref drapeau rouge déclenché par Maximilian Günther (Arden), victime d’un tête-à-queue.

A la fin de la journée, Lando Norris (Carlin) était de nouveau le plus rapide devant Nyck De Vries (Prema), Sergio Sette Camara (Carlin), Luca Ghiotto (Campos) et enfin George Russell (ART).


Journée 2 :

La deuxième journée d’essais commençait sous un temps ensoleillé, ce qui permettait aux pilotes de se lancer rapidement en piste avec des pneus secs. Arjun Maini (Trident) était le premier à prendre la piste, suivi de près par Sergio Sette Camara (Carlin). Ils étaient assez rapidement rejoints par l’ensemble du peloton, soucieux de rapidement signer des temps significatifs.

Jack Aitken dans son ART parvenait à battre le meilleur temps signé par Lando Norris la veille au bout de 20 minutes de séance, avant que Nyck De Vries (Prema) ne batte le temps du Britannique.

Trois drapeaux rouges seulement étaient à déplorer dans cette séance. Le premier était déclenché par Roberto Merhi (MP Motorsport) à l’arrêt au virage 12. Le second par Sean Gelael lui aussi à l’arrêt en piste (Prema) et enfin le troisième par George Russell (ART), brièvement à l’arrêt en piste.

En fin de séance, c’est finalement Lando Norris qui se montrait le plus rapide devant son équipier Sergio Sette Camara, Jack Aitken (ART), Louis Delétraz (Charouz) et Arjun Maini (Trident).

L’après-midi, c’était Maximilian Günther (Arden) qui prenait immédiatement la piste devant un très assidu Arjun Maini (Trident) ainsi que les deux Charouz de Louis Delétraz et Antonio Fuoco.

A la moitié de la séance, c’était Louis Delétraz (Charouz) qui se montrait le plus rapide avant d’être battu par Nick De Vries (Prema) ne passe devant. A pris de l'avance après avoir ciselé le temps du pilote suisse. Le reste de la séance était assez calme et sans incidents majeurs. L’ensemble du plateau était occupé à effectuer des simulations de course.

Une fois la journée terminée, c’était finalement Alexander Albon pour DAMS qui prenait le premier temps devant Nick De Vries (Prema), Louis Delétraz (Charouz), Oliver Rowland (DAMS) et enfin Arjun Maini (Trident).


Journée 3 :

La dernière journée des essais se déroulait encore une fois sous un temps ensoleillé. Comme souvent depuis le début de ces essais c’était le pilote Trident, Arjun Maini qui était le premier à s’élancer avant d’être rejoint par les pilotes ART Jack Aitken et George Russell puis par son coéquipier Santino Ferrucci.

Du point de vue des incidents, c’est Roy Nissany (Campos) qui déclenchait l’abaissement du premier drapeau rouge après une panne sur la ligne droite du Mistral. C’était ensuite Antonio Fuoco (Charouz) qui déclenchait le second pour des raisons similaires, puis brièvement Artem Markelov (Russian Time) et Ralph Boschung (MP Motorsport) momentanément au ralentit.

A ce stade, George Russell (ART) était en tête du classement en pneus médiums autour de la minute 43, en bataille avec son équipier Jack Aitken. Par la suite, il n’y avait pas d’améliorations notables puisque les pilotes se dirigeaient vers un programme de longs relais.

Au classement, c’était bien George Russell (ART) qui conservait la tête devant son coéquipier Jack Aitken (ART), Nyck De Vries (Prema), Alexander Albon (DAMS) et Louis Delétraz (Charouz).

Après une pause d’une heure, les pilotes étaient de retour en piste pour la dernière session de ces essais. Le premier pilote à se lancer était Lando Norris (Carlin) juste devant Louis Delétraz (Charouz).

La séance était interrompue deux fois par des drapeaux rouges, le premier fut bref après un arrêt en piste momentanée de la part de Maximilian Gunther (Arden). Le second par Sean Gelael (Prema) pour des raisons similaires.

A mi-parcours, Lando Norris s’emparerait de la première place, très proche toutefois de Maximilian Gunther. Les pilotes profitaient des dernières heures de roulage pour enchainer les longs relais ce qui ne conduisait qu’à peu d’améliorations chronométrique. Ce n’est qu’à moins d'une demi-heure de la fin, qu’Arjun Maini (Trident) ne prenait la tête des opérations à deux dixièmes de Norris. C’était sans compter sur un temps canon, signé par Alexander Albon pour DAMS en toute fin de session.

Le tout dernier classement était donc le suivant : Alexander Albon (DAMS) devant Arjun Maini (Trident), Lando Norris (Carlin), Daniel Ticktum (DAMS) et Maximilian Gunther (Arden).

C’est ainsi que s’achevait cette première session d’essais pour la F2 avant la deuxième session prévue à Bahreïn du 21 aux 23 mars.


F2, Essais Prives et Paul Ricard Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.