> > > > F2 - Course 1 : Lando Norris réussit parfaitement ses débuts à Sakhir

F2 - Course 1 : Lando Norris réussit parfaitement ses débuts à Sakhir

Lando Norris a envoyé un message très fort en ce début de saison, avec une pole et une victoire pour ses débuts en F2 alors qu'Artem Markelov a réussi une superbe remontée pour terminer troisième.

© LAT - Première victoire pour Lando Norris en F2© LAT - Première victoire pour Lando Norris en F2

Sakhir a été le théâtre de la première course de F2. De nombreux pilotes se positionnent comme des candidats déclarés au titre. Au premier rang desquels, on peut retrouver Lando Norris (Carlin) et Nyck de Vries (Prema), qui sont soutenus par McLaren. De même, Mercedes aura un oeil plus qu'intéressé sur George Russel (ART Grand Prix) alors chez Renault, on s'intéressera de près aux résultats de Jack Aitken (ART Grand Prix) et Artem Markelov (Russian Time).

La première séance de qualifications a été plus que serrée puisque les quatre pilotes de tête se tiennent en seulement 12 centièmes ! Mais à ce petit jeu, c'est le plus jeune du plateau, Lando Norris, qui a su prévaloir en toute fin de séance, en battant sur le fil la référence chronométrique de George Russel. Alexander Albon, qui ne dispose que d'un contrat pour cette seule course au sein de Dams, a tenu à montrer ses capacités, en signant le troisième temps de la séance. Le contraste avec son coéquipier, l'expérimenté Nicholas Latifi, seulement 15ème n'en est que plus flagrant. Il en va de même chez Prema puisque Nyck de Vries signe le 4ème temps alors que le fortuné Sean Gelael n'a pas fait mieux que 19ème et avant-dernier temps.

Dans la chaleur de ce samedi après-midi, on pouvait donc s'attendre à une lutte serrée, sur fonds de gestion des pneumatiques, qui joue un rôle important sur cette piste sablonneuse. Mais à la fin du tour de chauffe, les pilotes sont renvoyés pour une seconde boucle puisque Roberto Merhi (MP Motorsport) et Artem Markelov ont calé en s'installant sur la grille. Si l'ancien pilote de F1 espagnol ne repartit pas, le vice-champion en titre a été en mesure de s'élancer depuis la voie des stands.

A l'extinction des feux, Lando Norris réalise un envol parfait et il ne sera plus jamais menacé, creusant l'écart tout au long de la course, culminant jusqu'à plus de dix secondes d'avance, avant de finalement géré en fin de course. Le Britannique réalise donc le grand chelem, avec les points du meilleur tour également sécurisés.

Mais il n'en fut pas de même pour George Russel, qui patina énormément sur sa seconde place. Cela permit à Sergio Sette Camara de jaillir de la sixième place, pour pointer en seconde position au premier virage. Nyck de Vries n'hésita pas à longer le muret des stands pour également s'offrir une place sur le podium initial tandis que Nirei Fukuzumi (Arden) profitait également de la détresse du pilote ART.

Nyck de Vries eut ensuite à cœur de trouver rapidement l'ouverture sur le second pilote Carlin afin de tenter de lutter avec son rival direct au sein du programme de jeunes pilotes de McLaren mais ce fut sans succès puisqu'il ne fut jamais en mesure de se rapprocher de la tête. A l'inverse, il souffrit avec ses pneumatiques, ce qui permit à Sette Camara de le repasser et même à Alexander Albon de venir se mener à la bataille pour le podium.

Dans ce contexte, George Russel tenta un coup stratégique en étant le premier à repasser par la case des stands, dès la 15ème boucle d'une course qui comptait 31 tours. Cela s'avéra payant dans un premier temps puisqu'il fut en mesure de se positionner devant Sergio Sette Camara et Alexander Albon. Mais les deux hommes n'eurent ensuite aucun mal à revenir, puis à dépasser le Britannique.

Mais un nouvel homme se mena à la bataille, à savoir Artem Markelov. Le Russe fut très offensif pendant toute la course, pour compenser son départ de la voie des stands. Il fut malgré tout l'un des derniers à repasser par les stands pour changer des pneumatiques peu endommagé par sa remontée fantastique. Il fut ainsi en mesure de revenir dans les échappements de la Carlin n°2. Il pensait avoir fait le plus dur en se plaçant à l'intérieur du premier virage à l'entame du dernier tour. C'était sans compter sans la contre-attaque éclair du Brésilien, qui fut ainsi en mesure de conserver sa seconde place et assurer le doublé pour le retour de Carlin dans la discipline.

Derrière, Nyck de Vries fut en mesure de reprendre le meilleur sur son coéquipier, qui avait opté pour un changement de gommes en début de course, ce qui lui permet donc de finir 7ème en s'élançant 19ème sur la grille. C'est Maximilian Gunther (Arden), qui s'élancera en pole au titre de sa huitième place du jour.


F2, Norris et Sakhir Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.