> > > > Monaco - F2 - Course 1 : L'opportuniste Markelov s'impose, après un accrochage Albon-de Vries !

Monaco - F2 - Course 1 : L'opportuniste Markelov s'impose, après un accrochage Albon-de Vries !

Déjà vainqueur en 2016 le vendredi, Artem Markelov (Russian Time) s'adjuge sa deuxième victoire en Principauté. Le Russe empoche une course au scénario marqué par un accrochage entre Alexander Albon (DAMS) le poleman et Nyck de Vries (Prema), à l'entrée de la voie des stands, sous régime de voiture de sécurité !

© Fia/Formula2 - Artem Markelov retrouve les joies de la victoire en Principauté ! © Fia/Formula2 - Artem Markelov retrouve les joies de la victoire en Principauté !

5 saisons en GP2/F2 et un flair inégalé en Principauté. Oui, Artem Markelov se plait bien à Monaco ! Après une première victoire en 2016 (au nez et à la barbe du français Norman Nato), le Russe a remis ça ce vendredi midi. Pour arriver à ses fins, le pilote du Russian Time est resté le plus longtemps possible en piste. Parti troisième, il était aux premières loges lors du fait majeur de la course, survenu au quatorzième tour.

Perte de sang-froid chez les gros bras du championnat

Le début de course a été marqué par une belle lutte entre Albon et de Vries (Prema), dans la même seconde pendant 13 tours. Mais une voiture de sécurité a tout changée. Celle-ci a été provoquée par un accrochage entre Ralph Boschung (MP Motorsport) et Lando Norris (Carlin). Le jeune britannique (18 ans) a envoyé son adversaire suisse contre la barrière, au niveau du virage Anthony Noghès, le dernier du circuit.


Cet incident a été une conséquence terrible pour le leader d'alors. Probablement victime d'une précipitation de son muret des stands, Alexander Albon s'est jeté au dernier moment dans la pit-lane. Le Thaïlandais a surpris de Vries qui n'a pas pu anticiper. Les deux pilotes se sont ainsi accrochés, dans une curieuse situation ! Sanction maximale pour les deux protagonistes, qui ont du abandonner, laissant le champ libre à Artem Markelov.
Le Russe est ensuite resté sur la piste jusqu'au 35e tour, avant de procéder à son arrêt obligatoire. Coup de poker gagnant : les bons tours enchaînés sur son premier train de pneumatiques ont été suffisants pour effacer la menace Sean Gelael, virtuellement leader. Le pilote réserviste pour Toro Rosso s'était arrêté avant l'intervention de la voiture de sécurité.
Au final, Artem Markelov a donc empoché la septième victoire de sa carrière en F2/GP2, la deuxième dans les rues de Monaco. Il devance Gelael et Roberto Merhi, ancien pilote F1 pour le compte de Manor (13 courses effectuées en 2015). À noter également la belle performance de Louis Delétraz, passé de la quatorzième place sur la grille à la quatrième à l'arrivée. Le jeune suisse nous avait reçu dans le motorhome de son équipe en amont de cette course.

Du côté des prétendants au titre, Lando Norris a finalement bien limité la casse. Après sa mésaventure, l'espoir de Mclaren a quand même pris la sixième place. Moins de réussite pour George Russell. Troisième du championnat avant le départ, le britannique de l'équipe ART Grand Prix a fini sa course dans les barrières au virage de la Rascasse.


Double peine, il sera aussi relégué en fond de grille à l'occasion de la course 2, dont le départ sera donné à 17h20 ce samedi.

Voici le classement final de cette course principale :



Huitième de la course 1, Antonio Fuoco (Charouz Racing System) partira en pole de la course sprint, devant Jack Aitken (ART Grand Prix) et Lando Norris (Carlin).


F2, Monaco Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.