F1 - Essais Jerez - Jour 2 : Déclarations des pilotes

Au soir de la deuxième des quatre jours d'essais prévues à Jerez de la Frontera, les pilotes reviennent sur leur travail de la journée à commencer par Romain Grosjean, auteur du meilleur temps au volant de sa Lotus.

Lotus


Romain Grosjean (1:18.218, 95 tours) : « Ce fut une bonne journée. Nous avons accompli le programme prévu et nous avons fait preuve de fiabilité. En ce qui me concerne, les essais se sont bien passés, ce qui laisse bien augurer de l’année à venir. Mon feeling dans la voiture est bon et c’est un plaisir de terminer en tête de la feuille des temps. Même si cela ne signifie pas grand-chose pendant les essais, c’est toujours bon d’être devant. Nous avons utilisé les pneus tendres, les médiums et les durs et même si nous ne sommes pas à 100% sur chacun, nous en avons une bonne idée. Kimi [Räikkönen] va travailler sur ce domaine les deux prochains jours, donc nous aurons une meilleure compréhension en arrivant à Barcelone. Il n’est pas encore aisé de tout comprendre de la voiture et des pneus, mais je pense que nous avons plutôt bien travaillé et c’est à nous de trouver les meilleures solutions. »

Force India


Paul di Resta (1:19.003, 95 tours) : « J'ai réussi à faire 95 tours aujourd'hui, ce qui a été une belle réussite, et nous avons réalisé le programme prévu sans le moindre soucis. Nous avons encore fait du travail aérodynamique intéressant ce matin et nous avons testé plusieurs réglages sur la voiture également. Ces essais sont une vraie chance de faire des changements plus importants que lors d'un week-end de course et cela nous permet vraiment de voir comment cela affecte la voiture et cela nous a fourni des données précieuses sur la performance des pneumatiques. Le comportement de la voiture est bon pour le moment et je me sens à mon aise après deux jours dans la voiture. »

James Rossiter (1:21.273, 19 tours) : « C'est agréable d'être de retour dans une monoplace de Formule 1 et j'ai été impressionné par la performance. Ce n'est que la deuxième journée de roulage, mais la voiture semble déjà très bien équilibrée et avoir beaucoup de potentiel. Ayant déjà réalisé du travail dans le simulateur de l'équipe, c'est bien d'avoir de vraies sensations de la voiture et j'ai pu m'acclimater à la voiture aujourd'hui afin de pouvoir tirer le maximum de mon roulage demain matin. »

Toro Rosso


Daniel Ricciardo (1:19.502, 83 tours) : « Quelques tours supplémentaires aujourd'hui et une image un peu plus nette de ce qu'est la STR8. Nous avons réalisé notre programme, avec des relais courts ce matin et des plus longs dans l'après-midi. Nous avons également essayé les pneumatiques mediums de Pirelli, n'ayant utilisé que les durs hier, donc pour ce circuit au moins, nous avons pu établir une bonne comparaison des deux gommes. Nous avons aussi testé plusieurs éléments et je pense que nous pouvons être satisfaits du travail d'aujourd'hui qui a produit des données intéressantes. »

Red Bull


Mark Webber (1:19.338, 101 tours) : « Ce fut une bonne journée pour l’équipe au niveau du travail et de notre préparation. C’était important de tirer le maximum profit des conditions et c’est ce que nous avons fait : nous avons plus ou moins bouclé notre programme et avons collecté toutes les informations dont nous avions besoin.
Le programme de ce matin était ambitieux mais nous l’avons plutôt bien mené. Nos longs relais se sont également bien passés, nous donnant plus de confiance dans les composants de la voiture. Au final, j’étais surpris de la quantité de kilomètres que nous avons parcourus [101 tours, ndlr], c’est plutôt bien.
Nous avons évidemment appris plus de choses qu’hier et nous en apprendrons davantage demain lorsque Sebastian [Vettel] prendra la relève. Je suis très heureux des derniers jours et de moi-même. La voiture me donne de la confiance pour attaquer et nous pouvons certainement nous appuyer sur cela en termes de développement. »


Sauber


Nico Hulkenberg (1:19.502, 99 tours) : « Pour la deuxième journée consécutive, nous avons eu de la réussite. Nous avons testé beaucoup d'éléments et nous avons fait une comparaison entre les gommes - tendres, mediums et dures - ce qui a été très intéressant. J'ai également été en mesure de poursuivre mon adaptation à la voiture et j'ai fait des longs relais. Comme hier, cela a été une journée positive. »

Mercedes


Lewis Hamilton (1:19.519, 15 tours) : « Nous avons eu une panne sur l’une des conduites de freins et donc quand j’ai appuyé sur les freins, ils n’ont pas fonctionné et j’ai tiré tout droit. Ce fut un assez gros choc mais ce n’était pas aussi dur que ce que j’ai pu connaître par le passé. Je suis simplement content de ne rien avoir et que ça se soit produit maintenant plutôt que durant la saison. Je n’ai fait que quatorze tours et six d’entre eux étaient des tours d’installation, mais j’ai fait un relais avec les nouveaux pneus, j’ai eu de très bonnes sensations avec la voiture et j’ai pu donner à l’équipe pas mal de retours, bien que j’aie peu roulé. »

« J'ai une bonne compréhension des bases de la voiture et, bien qu'il nous reste du travail à faire dans certains domaines, c'était bien d'avoir quelques tours pour cerner ces domaines. J'ai dit aux gars qu'il fallait simplement continuer à attaquer et je sais que c'est ce qu'ils vont faire. »

McLaren


Sergio Pérez (1:19.572, 81 tours) : « Ce fut une super journée. Dès que je suis sorti du garage et que j’ai fait mes premiers tours, j’ai su que cette voiture avait un bon potentiel. Les sensations ont immédiatement été bonnes et on sent assurément le potentiel de la voiture. Nous ne savons pas à quel point nous sommes compétitifs mais tout ce que je peux dire c’est que la voiture se comporte bien. Nous avons réussi à effectuer quelques bons programmes alors espérons que nous pourrons faire pareil au cours des cinq prochaines journées d’essais [d’ici à Melbourne, ndlr] et que je serai en bonne forme, prêt pour le début de saison.
Il y a eu beaucoup de travail en simulateur, beaucoup de préparation pour cette journée. C’est ce qu’on attend : monter dans la voiture, commencer à travailler avec les ingénieurs, faire le débriefing et commencer à passer des heures à essayer de s’améliorer. Le jour est enfin arrivé et je suis très heureux.
C’est bien plus que de s’asseoir dans un nouveau baquet. C’est tellement différent qu’il faut s’adapter à une position différente, à une autre manière de tenir le volant : presque tout est différent. C’est comme recommencer à partir de zéro. Je suis plus heureux que ce à quoi je m’attendais. J’ai encore quelques choses à résoudre pour être un peu plus à l’aise, même si nous avons réalisé une journée incroyable. »


Ferrari


Felipe Massa (1:19.914, 78 tours) : « Aujourd'hui, nous nous sommes concentrés à 100% sur l'aérodynamique et les échappements. Ce matin, je n'ai même pas fait un tour rapide car nous avons utilisé le temps de piste pour faire des relais à vitesse constante et analyser plusieurs solutions aérodynamiques. Tous les changements effectués sur la voiture ont pris plus de temps que prévu, mais dans l'après-midi, j'ai réussi à faire trois longs relais ce qui était très important afin de comprendre dans quelle direction nous devrons aller pour les jours à venir. »

Williams


Pastor Maldonado (1:20.693, 71 tours) : « Nous avons bien roulé cet après-midi, bouclant notre programme d’essais, mais il y a encore beaucoup à faire pour mieux comprendre les pneus. Nous avons beaucoup de données à étudier depuis hier et il règne une bonne atmosphère au sein de l’écurie. Je connais bien Andrew, mon ingénieur de course, parce qu’il était mon ingénieur performance au cours des deux dernières années, donc ça semble très naturel de continuer à travailler ensemble. »

Caterham


Giedo van der Garde (1:21.311, 88 tours) : « Une nouvelle journée solide en piste et avec 88 tours couverts nous pouvons être satisfaits de ce que nous avons réussi aujourd'hui. Pour la deuxième journée de roulage, nous n'avons pas connu de problèmes majeurs et nous avons réalisé le programme prévu en piste et à l'usine avec beaucoup de données à étudier.
Ce matin, nous avons réalisé plusieurs tests aérodynamiques et ensuite nous avons testé plusieurs réglages sur différents types de gommes. Je pense que nous avons trouvé une bonne direction dans notre dernier relais de l'après-midi, donc maintenant, l'équipe va pouvoir continuer à faire des progrès lors des deux prochains jours.
L'autre chose importante pour moi est que je me sens de plus en plus à l'aise dans la voiture. Le temps que j'ai pu passer l'année dernière en piste avec l'équipe est bien évidemment d'une grande aide et cela signifie que je suis arrivé pour ces essais en connaissant l'équipe, et avoir pu réaliser plus de 150 tours pour mes deux premiers jours d'essais est très positif. »


Marussia


Luiz Razia (1:23.537, 31 tours) : « Cela a été une journée très occupée mais aussi très heureuse pour moi. Tout d'abord, il y a eu l'annonce de ma titularisation avec l'équipe et ensuite je suis tout de suite monté dans la voiture pour ma première journée d'essais. Ce n'est pas la première fois que je travaille avec l'équipe, mais il y avait beaucoup de choses à absorber et j'ai dû trouver mon rythme très rapidement. Je suis ravi de la manière dont les choses se sont déroulées pour moi, donc c'est dommage de ne pas avoir pu rouler cet après-midi. Nous avions un problème moteur mais nous en avons profité pour faire les vérifications liées au KERS et ensuite nous n'avons pas pu remettre la voiture en marche avant le drapeau rouge. Dans l'ensemble, je pense que nous avons de bonnes raisons d'être positifs car les gars travaillent très dur. J'attends avec impatience d'être de nouveau dans la voiture vendredi mais pour aujourd'hui, je vais savourer parce que j'ai travaillé dur et j'ai attendu ce moment depuis longtemps. »

Publié le 06/02/2013 à 21:27:54.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/14948-F1-Essais-Jerez-Jour-2-Declarations-des-pilotes.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.