F1 - Officiel : Jules Bianchi remplace Luiz Razia chez Marussia

Ca y est, c'est fait : la France aura quatre pilotes en F1 en 2013 puisque Jules Bianchi devient titulaire chez Marussia à la place de Luiz Razia, en difficulté avec ses sponsors brésiliens.

Comme nous le pressentions dès hier, Nicolas Todt, le manager du Français, n'a pas tardé à faire le forcing auprès d'une autre écurie lorsque Sahara Force India s'est enfin décidée à confier son second baquet à Adrian Sutil. En effet, il était bien au courant des graves problèmes financiers auxquels Luiz Razia était confronté et qui l'ont privé de roulage lors des essais de Jerez et de Barcelone.

Nous étions confortés dans nos convictions par les propos tenus hier par Graeme Lowdon, le directeur de l'écurie, auprès de Sky : « C'est la nature de la Formule 1. C'est rempli de compétiteurs. Comme on dit, si vous restez sur place, vous reculez. Ce genre de rumeurs est tout à fait compréhensible. De notre point de vue, au sein de l'équipe, c'est notre métier de prendre les bonnes décisions pour l'équipe et cela comprend les pilotes. Cela comprend donc de prendre la bonne décision concernant nos pilotes. Même si nous avons de très bonnes relations avec nos deux pilotes, ce n'est pas inhabituel de voir ce genre de rumeurs. Je suis sûr que c'est déjà arrivé et que cela arrivera encore. C'est la nature de la Formule 1. »

La porte était donc plus qu'ouverte et Jules Bianchi s'est engouffré dedans. Lors de ces négociations expresses, il disposait des mêmes arguments que ceux présentés à Sahara Force India : l'important soutien de Ferrari. Or Marussia est d'ores et déjà à la recherche d'un moteur pour 2014 puisque Cosworth n'a pas les moyens financiers pour développer le nouveau V6 turbo. Ferrari, qui risque de perdre Toro Rosso comme client au profit de Renault, est donc à la recherche de nouveaux clients. La Scuderia pouvait ainsi offrir une réduction sur la facture à venir en échange de la participation de Jules Bianchi à la saison 2013.

En effet, Ferrari ne peut se permettre de prendre le risque de mettre un pilote débutant en F1 dans un de ses baquets. Après une saison en tant que troisième pilote chez Sahara Force India, ce qui lui a permis d'accumuler les kilomètres lors des essais du vendredi matin, il va donc désormais pouvoir s'acclimater aux courses de F1 dans un climat plus serein que Maranello. Il faut ainsi se rappeler que c'est cette stratégie qui avait été adoptée avec Felipe Massa, également managé par Nicolas Todt. Le Brésilien avait ainsi passé trois saisons chez Sauber, motorisée par Ferrari, avant de rejoindre Michael Schumacher chez les Rouges.

Sur les réseaux sociaux, Marussia a ainsi confirmé la titularisation du Français : « Nous sommes heureux d'annoncer que nous avons désigné Jules Bianchi pour un baquet. Cela fait suite à la fin de notre contrat avec Razia. »

Cette nomination de Jules Bianchi en tant que titulaire est amplement méritée quand on regarde son palmarès : champion de Formule 3, troisième deux saisons de suite en GP2 et vice-champion de Formule Renault 3.5 (après avoir été sorti lors de la dernière course par son rival pour le titre, Robin Frinjs). Il arrive donc avec un bagage amplement plus rempli que beaucoup d'autres pilotes en F1, à commencer par son nouveau coéquipier Max Chilton. Si le Britannique a réussi à finir quatrième du GP2 l'an dernier, ce n'était qu'après deux saisons où il a terminé 25ème et 20ème.

Il est ainsi intéressant de noter que la France n'aura jamais eu autant de pilotes au départ d'un Grand Prix que depuis celui de Grande-Bretagne 1995, où Bertrand Gachot (Pacific), Olivier Panis (Ligier), Jean Alesi (Ferrari) et Jean-Christophe Bouillon (Sauber) étaient les représentants tricolores. Pourtant, c'est cette année que la France bascule vers la télévision payante, avec la victoire de Canal+ dans l'appel d'offres lancé par la FOM...

Avec la participation de www.Racingbusiness.fr

Publié le 01/03/2013 à 18:50:55.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/15056-F1-Officiel-Jules-Bianchi-remplace-Luiz-Razia-chez-Marussia.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.