F1 - Malaisie : Les qualifications vues des stands

Suite aux qualifications du Grand Prix de Malaisie 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Red Bull qui signe la pole grâce à Sebastian Vettel, pour la deuxième fois consécutive cette année.

Red Bull


Sebastian Vettel - Pole position
Mark Webber - 5ème

Christian Horner, directeur d'équipe : « La séance qualificative a représenté un vrai défi mais nous avons été en mesure de nous placer en Q3 quand la pluie est arrivée. Sebastian a fait deux tentatives. Mark n'a pas réalisé un bon premier tour et a choisi de rester en piste. Sebastian a réalisé un tour fantastique dans des conditions difficiles pour obtenir la pole. Avec Mark nous pensions qu'il serait le dernier à franchir la ligne et pourrait refaire un tour mais à cause d'un problème de communication il a été le premier a recevoir le drapeau à damiers et n'a pas pu réaliser un dernier essai. C'est dommage mais être 1er et 5ème pour la course de demain est un bon début. Je ne pense pas que la pole sera le facteur décisif demain. S'il pleut ça sera un plus au niveau de la visibilité mais si la course se déroule sur le sec alors la dégradation des pneus et la stratégie seront la clé d'un bon résultat. »

- Lire les déclarations des pilotes

Ferrari


Felipe Massa - 2ème
Fernando Alonso - 3ème

Pat Fry, directeur technique : « Comme les autres équipes, nous avons abordé la séance de qualification avec l'objectif d'utiliser le moins de train de pneumatiques possible pour les conserver pour la course de demain. Il a seulement fallu un relais avec les durs pour placer nos deux pilotes pour la Q2, fournissant aussi plusieurs options pour le reste de la qualification. En Q2, nous n'avons utilisé qu'un seul train de médiums et même sans la pluie, je pense que nous aurions pu nous qualifier sans problème pour la suite. A partir de là, comme prévu, il a commencé à pleuvoir, mais pas suffisamment pour compliquer les choses : même si la piste était mouillée, il était clair que les intermédiaires étaient le bon choix. Faire un arrêt après les premiers tours s'est avéré le bon choix : nous avons dû choisir un équilibre entre les températures des pneumatiques et la quantité d'eau sur la piste et alors que sur le moment, tout cela pouvait être stressant, compte tenue des conditions, en y repensant, tout cela a été très fluide. Si la pluie n'intervient pas demain, cela va être très intéressant de voir comment tout le monde exploitera les pneumatiques. Toutes les équipes ont encore des trains de pneumatiques neufs, ce qui rendra la course fascinante. »

- Lire les déclarations des pilotes

Mercedes


Lewis Hamilton - 4ème
Nico Rosberg - 6ème

Ross Brawn, directeur d'équipe : « Une séance qualificative excitante cette après-midi avec la menace de la météo changeante. La voiture était bien équilibrée que ce soit sur le sec ou sous la pluie et nous avons fait du bon boulot si on considère les conditions. Il y avait clairement une opportunité de monter un deuxième train d'intermédiaires et d'aller un peu plus vite. Aussi bien Lewis [Hamilton] que Nico [Rosberg] sont en bonne position pour la course et la voiture semble bien donc nous attendons avec impatience la journée de demain peu importe la météo. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Jenson Button - 8ème [7ème sur la grille]
Sergio Pérez - 10ème [9ème sur la grille]

Martin Whitmarsh, directeur d'équipe : « Jenson [Button] et Checo [Sergio Perez] ont fait une séance de qualification très solide aujourd'hui, dans des conditions piégeuses qui auraient pu facilement leur faire faire des erreurs coûteuses. En termes de performance de la voiture, nous ne sommes jamais satisfaits de se qualifier en huitième et dixième place. Il faut reconnaitre que nous avons fait quelques progrès depuis le Grand Prix d'Australie déroulé week-end dernier. Je veux donc remercier tous les gars tant sur la piste qu'à la maison à Woking pour leurs efforts.

C'est tout aussi important, nous avons continué à rassembler des informations utiles, que nous allons analyser afin de continuer à faire évoluer la MP4-28. Il y a encore beaucoup de chemin à faire parce que nous sommes très loin de là où nous voudrions être en termes de performance. Il faut reconnaitre que même si les gains que nous avons fait restent limités jusqu'à présent, les développements semblent aller dans le bon sens. »


- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Adrian Sutil - 9ème [8ème sur la grille]
Paul di Resta - 15ème

Robert Fernley, directeur d'équipe adjoint : « Nous avons terminé la séance de qualifications un peu déçus. Tout au long des essais, nous avons été compétitifs sur le sec et Adrian l'a démontré une fois de plus lors de Q1 en signant le meilleur temps. En Q2, nous avons mal évalué la météo avec l'arrivée de la pluie plus tôt que prévu, ce qui a beaucoup impacté Paul qui n'a pas pu faire son tour rapide sur le sec. Adrian a réussi à passer en Q3 mais il a eu du mal sous la pluie et il ne se sentait pas à l'aise avec les intermédiaires. Si les choses étaient restées sèches, je suis persuadé qu'il aurait pu être mieux placé sur la grille. Pour ce qui est de la course, nous allons garder un oeil sur la météo et essayer de placer nos deux pilotes dans les points. »

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Kimi Räikkönen - 10ème [après pénalité]
Romain Grosjean - 11ème

James Allison, directeur technique de l'écurie : « C'est une qualification décevante pour nous. Comme à Melbourne, nous n'avons pas placé nos voitures aux positions que notre rythme sur le sec mérite. Comme la dernière fois, la pluie a perturbé la qualification et nous ne sommes pas aussi efficaces sur le mouillé que nous le sommes sur le sec. C'était la qualification, la course est demain et nous avons le potentiel pour que nos deux pilotes réalisent de solides performances.
Malheureusement, il semble que le temps pourrait être comme aujourd'hui, avec des conditions humides. Ce type de temps variable est ce que nous voyons fréquemment en Malaisie et ce sera probablement un test difficile pour les pilotes et les équipes ; il est très difficile de mettre en place la bonne stratégie à mesure que les conditions évoluent. Nous n'avons pas brillé sur le mouillé, mais les hauts niveaux d'essence que nous utiliserons demain devraient faciliter la mise en température des pneus intermédiaires.
Nous semblons bons au niveau du rythme sur le sec, surtout avec beaucoup d'essence, donc si quelqu'un peut réaliser une danse anti-pluie efficace, nous devrions être bien placés pour un bon résultat. Un scenario commun, en Malaisie, est une piste sèche suivie par une pluie extrême, suivie par une voiture de sécurité et c'est dans ces conditions que les décisions audacieuses peuvent amener de grandes récompenses. L'astuce est de prendre la bonne décision audacieuse... »


- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Nico Hülkenberg - 12ème
Esteban Gutiérrez - 14ème

Tom McCullough, responsable de l'ingénierie de piste : « Cela a été une séance de qualification à rebondissements. Nous n'avons pas eu de chance en Q2 parce que nous n'avons pas réussi à tirer partir de nos pneumatiques médiums neufs. Mais en partant depuis les 12ème et 14ème positions avec beaucoup de pneumatiques pour le sec et la pluie, l'objectif est d'inscrire des points avec les deux pilotes. »

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 13ème
Jean-Eric Vergne - 17ème

James Key, directeur technique : « Nous savions que l'équilibre de la voiture serait très différent de celui de Melbourne et nous avons donc modifié la voiture dans ce sens vendredi. Mais la différence d'équilibre de la voiture et du comportement des pneumatiques était plus importante que prévue. Dans la nuit, nous avons voulu faire des réglages supplémentaires pour la séance de ce matin, mais visiblement, ce fut un peu trop. Les pneumatiques les plus tendres ne fonctionnaient pas bien et l'équilibre n'était pas optimal. Nous sommes donc revenus un peu en arrière pour les réglages des qualifications, en faisant quelques changements supplémentaires. Cela a répondu à nos attentes et nous nous attendions donc que Q1 se passe bien pour nous. Malheureusement, Jean-Eric [Vergne] a rencontré du trafic et n'a pas eu un tour propre, ce qui est très dommage alors que nous deux pilotes étaient à égalité jusqu'à présent et semblaient pouvoir passer en Q2. Daniel a fait exactement ce qu'il fallait pour s'assurer une place en Q2, surtout quand on voit combien le milieu de peloton est serré. Les changements que nous avons adopté en qualifications ont bien fonctionné et devraient convenir pour la course. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Pastor Maldonado - 15ème
Valtteri Bottas - 18ème

Mike Coughlan, directeur technique : « Nous pensons avoir fait quelques progrès, que nous avons été en mesure de montrer lors de la troisième séance d'essais libres ce main. Cependant, nous n'avons pas été en mesure de capitaliser ces performances lors des qualifications avec Valtteri [Bottas] qui a manqué de peu la Q2 et qui finit 18ème. Pastor [Maldonado] est passé mais nous avons été pris par la pluie qui est arrivée plus tôt que prévue. Il n'a donc pas été en mesure de faire un temps. »

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Jules Bianchi - 19ème
Max Chilton - 21ème

John Booth, directeur de l'équipe : « Ce fut un réel plaisir de réaliser une séance de qualifications sur le sec aujourd'hui, pour permettre à nos deux nouveaux pilotes de gagner en expérience après une qualification sur le mouillée à Melbourne. Les conditions sèches nous ont aussi permis de recueillir plus d'informations sur notre vrai rythme - ce que nous attendions depuis les essais de pré-saison. De plus nous devons nous estimer heureux étant donné nos performances par rapport à celles des voitures de tête qui ne sont pas si loin devant.

La séance du matin ne s'est pas déroulée sans problème pour Max [Chilton] : nous ne l'avons pas préparé de la meilleure façon pour les qualifications et cela a sans aucun doute compromis sa séance. Cependant, comme le prouve sa performance de Melbourne, il peut certainement faire une bonne course demain et lutter pour obtenir une position plus représentative à l'arrivée.

Jules [Bianchi] a brillé aujourd'hui : il a bien travaillé avec ses ingénieurs pour extraire le maximum de performance de la voiture. Nous nous réjouissons de ce que nous voyons et la course sera sûrement mouvementée demain. On ne peut jamais rien prévoir à Sepang, mais nous sommes confiants de notre capacité à rester avec le milieu du peloton en termes de performances. »


- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Charles Pic - 20ème
Giedo Van der Garde - 22ème

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes

Publié le 23/03/2013 à 14:18:45.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/15211-F1-Malaisie-Les-qualifications-vues-des-stands.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.