F1 - Chine - Course : Alonso gagne de main de maître à Shanghai

Fernando Alonso a remporté le Grand Prix de Chine, sa première victoire en 2013 mettant derrière lui son abandon en Malaisie. Le pilote Ferrari n'a jamais été trop inquiété en tête de la course. Il termine devant la Lotus de Kimi Räikkönen et la Mercedes de Lewis Hamilton qui signe un deuxième podium consécutif.

Exclu de la séance de qualification hier, Mark Webber et son équipe ont décidé de s'élancer depuis la voie des stands plutôt que depuis la dernière position sur la grille, ce qui leur permet de pouvoir retoucher les réglages de sa RB9 afin de les adapter au mieux pour cette course. En tête, Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen se partageront, dans cet ordre, la première ligne.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un très bon départ contrairement à Kimi Räikkönen qui se fait passer par les deux pilotes Ferrari. Fernando Alonso met la pression sur Hamilton mais le pilote espagnol ne parvient pas à passer.

A la fin du premier tour, Mark Webber est déjà de retour dans les stands ;le pilote australien qui s'était élancé en tendres chausse les médiums. Côté classement, on retrouve donc Hamilton en tête devant Alonso, Massa, Räikkönen, Rosberg, Grosjean, Ricciardo, Button, Vettel et Hülkenberg.

Au troisième tour, le DRS est activé et dans la deuxième zone, cela aide Romain Grosjean à passer Nico Rosberg. Dans le tour suivant, c'est Sebastian Vettel qui se fait passer par Nico Hülkenberg et dans la foulée, dans la ligne droite, Lewis Hamilton perd la tête au profit de Fernando Alonso et le Britannique voit également l'autre Ferrari, pilotée par Felipe Massa, lui passer devant.

Au sixième tour, Lewis Hamilton rentre aux stands, suivi par Nico Rosberg et Adrian Sutil qui a son aileron arrière fortement endommagé. Il y a un début d'incendie sur la voiture de l'allemand qui est rapidement éteint par les membres de l'équipe Force India. C'est Esteban Gutiérrez qui est rentré dans la Force India en bout de la ligne droite, la Sauber s'est immobilisée dans le dégagement avec la roue avant-droite endommagée. C'est l'abandon pour les deux pilotes.

Au septième tour, Fernando Alonso passe par les stands tout comme Kimi Räikkönen, qui résiste à la Red Bull de Mark Webber en sortant, le Finlandais reste devant l'Australien. Felipe Massa est donc en tête mais pas pour longtemps car le Brésilien passe à son tour par la voie des stands pour effectuer un changement de pneumatiques, il chausse les médiums comme ses rivaux. Massa repart derrière Hamilton, Räikkönen et Webber.

Avec ces différents arrêts, on retrouve Nico Hülkenberg en tête de la course au volant de sa Sauber devant Sebastian Vettel, Jenson Button, Sergio Pérez et di Resta, ces cinq hommes s'étant élancés en médiums contrairement à Hamilton, Alonso, Massa, Räikkönen ou Rosberg qui étaient en tendres au départ.

Après douze tours, on retrouve toujours Nico Hülkenberg en tête devant Vettel, Button, Pérez et di Resta, suivent ensuite les leaders avant la première salve d'arrêts, Alonso, Hamilton, Räikkönen et Massa qui sont déjà revenus malgré un passage par les stands.

Dans le tour suivant, Fernando Alonso passe Paul di Resta dans la ligne droite des stands avec l'aide du DRS et il commence à mettre la pression sur Sergio Pérez. Le pilote espagnol est bien plus rapide que les pilotes qui le précèdent, environ une seconde plus vite au tour. Après un tour derrière Pérez, Alonso trouve la solution dans la ligne droite des stands grâce au DRS.

A la fin du 14ème tour, Hülkenberg, Vettel et di Resta passent par les stands. Belle opération pour Red Bull et Vettel qui réalisent un arrêt en seulement 2.5 secondes contre 6.1 pour Hülkenberg et Sauber, qui voit donc son compatriote le passer dans les stands.

Quelques virages plus loin, Mark Webber touche la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne, ce qui envoie le Français en tête-à-queue. Webber doit repasser par les stands pour changer son aileron avant. Dans le même virage, c'est au tour de Räikkönen et de Pérez de se toucher, le Finlandais poussé légèrement hors piste freine sur la partie sale et bloque ses roues et ne peut éviter la McLaren, son aileron avant est endommagé.

Dans la foulée de son arrêt, Mark Webber rencontre un problème, l'Australien est au ralenti, il poursuit mais doit s'arrêter juste après l'épingle après avoir perdu sa roue arrière droite, qui traverse la piste sans dommage fort heureusement.

Après dix-huit tours, on retrouve Jenson Button en tête devant Fernando Alonso, Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen - qui poursuit avec un aileron avant endommagé, Sergio Pérez, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Nico Hülkenberg, Nico Rosberg et Romain Grosjean qui est 10ème. Les deux pilotes McLaren sont les seuls à ne toujours pas avoir changé de gommes alors qu'à la fin du 19ème tour, Massa et Rosberg repassent par les stands pour la deuxième fois depuis le départ.

Au 21ème tour, Fernando Alonso parvient enfin à passer la McLaren de Jenson Button pour prendre la tête. Alors qu'il s'était arrêté juste avant, Nico Rosberg est de retour aux stands pour repasser un nouveau train de médiums, à cause d'une crevaison lente a priori, l'Allemand perd gros avec ces deux arrêts consécutifs. A la fin du 21ème tour, Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen repasse par les stands, pas de changement d'aileron avant pour le Finlandais qui repart derrière la Mercedes.

Au 22ème tour, Nico Rosberg est de retour aux stands pour la 4ème fois depuis le départ et la 3ème fois en trois tours, c'est l'abandon pour le pilote Mercedes. On annonce à Alonso qu'il doit passer par les stands à la fin de ce tour et le pilote espagnol s'exécute. Il est imité par Button et Grosjean. Alonso ressort devant Pérez et Button derrière son coéquipier mais devant Lewis Hamilton. Sebastian Vettel se retrouve en tête devant Nico Hülkenberg.

Suite à l'arrêt de Pérez, on retrouve la hiérarchie suivante : Vettel, Hülkenberg, Alonso, Button, Hamilton, Räikkönen, di Resta, Massa, Grosjean et Pérez à la 10ème place.

Après vingt-neuf tours, Lewis Hamilton parvient enfin à trouver la solution face à son ancien coéquipier, Jenson Button. Le pilote Mercedes passe la McLaren pour le gain de la 4ème place. Fernando Alonso passe Sebastian Vettel juste avant la zone DRS située sur la ligne droite mais suffisamment tard pour pouvoir profiter du DRS contrairement à Vettel. Le pilote Ferrari reprend la tête de la course. Nico Hülkenberg, qui était 5ème, repasse par les stands, il chausse les tendres.

A la fin du 31ème tour, Sebastian Vettel qui était deuxième repasse par les stands. Il chausse les médiums et repart en 8ème position. Dans le même temps, Kimi Räikkönen est venu à bout de la McLaren de Jenson Button. Le Finlandais, au volant d'une Lotus toujours endommagée, est désormais 4ème. Dans la foulée de son arrêt, Sebastian Vettel parvient à passer Felipe Massa pour le gain de la 7ème place. Le champion du monde en titre efface par la suite Paul di Resta, qui rentre aux stands pour son deuxième arrêt.

Au 35ème tour, Kimi Räikkönen repasse par les stands, toujours pas de changement d'aileron avant pour le pilote Lotus. Deux tours plus tard, c'est au tour de Felipe Massa et de Nico Hülkenberg d'observer un nouvel et dernier passage par les stands. Pendant ce temps, Sebastian Vettel a passé Jenson Button pour le gain de la 3ème place.

Au trente-huitième tour, Lewis Hamilton observer son dernier arrêt aux stands. Le pilote Mercedes repart en médiums. Il est suivi dans les stands par Romain Grosjean, 7ème avant l'arrêt, et Jean-Eric Vergne, 12ème avant cet arrêt.

Au tour 41, Fernando Alonso, toujours en tête, observe son troisième arrêt aux stands. Le pilote Ferrari ressort juste derrière la Red Bull de Sebastian Vettel. Les deux hommes ne luttant pas pour le même objectif, Alonso repasse Vettel dans le tour qui suit.

Après cinquante tours, Jenson Button repasse par les stands, observant ainsi son deuxième arrêt, le pilote McLaren chausse donc les tendres après deux relais en médiums. Il ressort en 7ème position. En tête, on retrouve toujours Fernando Alonso devant Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton, Paul di Resta, Felipe Massa, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg et Romain Grosjean qui pointe à la 10ème place. Grâce au surplus de performance offert par ses gommes tendres, Jenson Button parvient à gagner une place en passant Felipe Massa.

Dans le tour suivant, c'est au tour de Sebastian Vettel d'observer son deuxième arrêt aux stands, comme Button, il chausse les tendres après deux relais en médiums. Le pilote Red Bull ressort en 4ème position, avec une belle avance sur le 5ème, Paul di Resta.

En queue de peloton, dans le lutte des petites équipes, c'est Marussia qui devance Caterham. Jules Bianchi pointe à la 15ème place devant Charles Pic, Max Chilton et Giedo Van der Garde. A deux tours du but, Paul di Resta observe à son tour un nouvel arrêt, son troisième du Grand Prix. Le pilote écossais repart en 8ème position.

Dans le dernier tour, Sebastian Vettel revient à pas de géant sur Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen grâce à ses pneumatiques tendres, mais le pilote allemand ne parvient pas à passer le Britannique, il termine dans ses échappements, mais en 4ème position.

Au drapeau à damier, c'est donc Fernando Alonso qui s'impose, au volant de sa Ferrari. Il devance Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Jenson Button, Felipe Massa, Daniel Ricciardo, Paul di Resta, Romain Grosjean et Nico Hülkenberg qui inscrit le point de la 10ème place. Suivent ensuite Sergio Pérez, Jean-Eric Vergne, Valtteri Bottas, Pastor Maldonado, Jules Bianchi, Charles Pic, Max Chilton et Giedo Van der Garde.

Au championnat, Vettel est toujours leader, trois points devant Raikkonen. Alonso reprend la troisième place devant Hamilton et Massa et Webber. Niveau constructeur, Red Bull devance Ferrari de 5 points. Lotus est troisième.

Classement du Grand Prix de Chine 2013 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
AlonsoScuderia Ferrari1h36:26.945
56
2
RaikkonenLotus F1 Team+10.1
56
3
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team+12.3
56
4
VettelInfiniti Red Bull Racing+12.5
56
5
ButtonVodafone McLaren Mercedes+35.2
56
6
MassaScuderia Ferrari+40.8
56
7
RicciardoScuderia Toro Rosso+42.6
56
8
di RestaSahara Force India F1 Team+51.0
56
9
GrosjeanLotus F1 Team+53.4
56
10
HulkenbergSauber F1 Team+56.5
56
11
PerezVodafone McLaren Mercedes+63.8
56
12
VergneScuderia Toro Rosso+72.6
56
13
BottasWilliams F1 Team+93.8
56
14
MaldonadoWilliams F1 Team+95.4
56
15
BianchiMarussia F1 Team+1 tour
55
16
PicCaterham F1 Team+1 tour
55
17
ChiltonMarussia F1 Team+1 tour
55
18
Van der GardeCaterham F1 Team+1 tour
55
19
RosbergMercedes AMG Petronas F1 TeamAbandon
21
20
WebberInfiniti Red Bull RacingAbandon
15
21
SutilSahara Force India F1 TeamAbandon
5
22
GutierrezSauber F1 TeamAbandon
4

Publié le 14/04/2013 à 11:03:27.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/15319-F1-Chine-Course-Alonso-gagne-de-main-de-maitre-a-Shanghai.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.