F1 - Espagne : La course vue des stands

Suite au Grand Prix d'Espagne 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par celles de la Scuderia Ferrari suite à la victoire de Fernando Alonso devant son public.

Ferrari


Fernando Alonso - Vainqueur
Felipe Massa - 3ème

Stefano Domenicali, Directeur d'équipe : « Je suis vraiment content de ce formidable résultat d'équipe ! Nous avons fait du bon travail, à la fois ici sur les courses et à Maranello. Cela a été une course très tendue, dans laquelle le moindre détail pouvait faire une énorme différence. De ce point de vue, nous avons très bien lu la course, quand certains considèrent que la gestion des pneumatiques et les arrêts ont fait la différence aujourd'hui, je dois dire sans être présomptueux, que nos ingénieurs n'ont pas fait d'erreur. Je pense que c'est dû à Pat Fry, qui n'était pas avec nous aujourd'hui sur le muret des stands. Ces quarante points pris à Barcelone sont très importants : Fernando a encore une fois réalisé une magnifique course, agressif aux bons moments et conservateur lorsqu'il devait gérer son avance, creusant l'écart sur tous ses rivaux. Je suis ravi que nous ayons réduit l'écart avec nos plus proches rivaux. Je suis également particulièrement content de la performance de Felipe, parce que sur ce tracé, partir 9ème et terminer sur le podium n'est pas chose aisée. Il était dans la lutte jusqu'à la fin, et ce résultat est amplement mérité. Après la manière dont s'est déroulée la séance de qualification hier, ce résultat est le meilleur que nous pouvions espérer. Nous nous sommes organisés face à une forte opposition, mais nous savons qu'il reste encore beaucoup à faire pour améliorer notre voiture lors des samedi après-midi, comme nous l'avons déjà dit de nombreuses fois, si nous voulons nous assurer de pouvoir nous élancer en étant mieux placés. »

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Kimi Räikkönen - 2ème
Romain Grosjean - Abandon

Eric Boullier, Directeur d'équipe : « Nous sommes vraiment contents de ce podium. Perdre face à Fernando dans le premier virage a été problématique, et être bloqué d'abord derrière Lewis puis Sebastian a clairement impacté notre progression, mais même si je ne pense pas que nous avions le rythme pour gagner aujourd'hui. Malheureusement pour Romain, et sans erreur de sa part, une casse de suspension a mis fin à sa course très rapidement. La cause de cela n'a pas encore été déterminée et nous avons réalisé tellement de kilomètres avec cette configuration de suspension, donc c'est difficile de savoir ce qui a pu arriver. Nous allons renvoyer les pièces à Enstone pour étudier plus en détails ce qui s'est mal passé et éviter toute répétition. »

- Lire les déclarations des pilotes

Red Bull


Sebastian Vettel - 4ème
Mark Webber - 5ème

Christian Horner, Directeur d'équipe : « Une course difficile. Les 4ème et 5ème positions n'étaient évidemment pas ce que nous espérions de cette course mais il était évident que la dégradation des pneumatiques allait être un facteur-clé. Nous n'avons pas eu un bon rythme en course aujourd'hui mais nous sommes tout de même parvenus à marquer de gros points. Nous avons fait quatre arrêts aux stands pour nos deux voitures, avons fait du super travail dans les stands et avons fait une succession d'arrêts très rapides. Cela a été un bon retour après un premier tour difficile pour Mark. »

- Lire les déclarations des pilotes

Mercedes


Nico Rosberg - 6ème
Lewis Hamilton - 12ème

Ross Brawn, Directeur d'équipe : « Nous avons enduré une après-midi très difficile et la comparaison entre notre compétitivité en qualifications et en course a été particulièrement décevante. Nico a fait un excellent travail de gestion des pneus pour faire seulement trois arrêts et son niveau de performance a montré que notre voiture est actuellement capable de fonctionner correctement sur les pistes de ce genre. Lewis n'a pas réussi à avoir un bon équilibre et cela a rendu la situation encore plus critique, qui l'a obligé à adopter une stratégie à quatre arrêts au milieu de la course. Nous devons trouver la clé pour expliquer pourquoi nous perdons de la performance le dimanche après-midi et trouver les bonnes solutions pour s’améliorer. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Paul di Resta - 7ème
Adrian Sutil - 13ème

Robert Fernley, Directeur adjoint d'équipe : « Cela fait du bien de repartir avec une nouvelle 7ème place pour Paul et de conserver notre 5ème place au championnat. Paul a fait une course très solide et les décisions du muret des stands lui ont permis de continuer à se battre pour la 6ème place avec Rosberg jusqu'au dernier tour. De l'autre côté du garage, Adrian a eu beaucoup de malchance, il a perdu énormément de temps lors du premier arrêt aux stands lorsque la roue arrière droite ne s'est pas fixée correctement. C'était vraiment malheureux parce qu'il avait pris un excellent départ, en gagnant cinq places lors du premier tour. Son rythme en course était très impressionnant et il aurait certainement pu marquer beaucoup de points. En tant qu'équipe, nous allons nous concentrer sur le positif et aller à Monaco et étant confiants quant au fait que nous pourrons avoir le même niveau de performance et permettre à nos deux voitures d'être dans les points. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Jenson Button - 8ème
Sergio Pérez - 9ème

Martin Whitmarsh, Directeur d'équipe : « Jenson a fait une course de grande classe pour remonter du fond après un départ très malchanceux, qui l'a vu reculer au fond du peloton, jusqu'à la 8ème place finale. Faire cela sur ce circuit, où les dépassements sont réputés être difficiles, et avec cette voiture, qui n'est pas encore aussi compétitive que nous le voudrions, a été très impressionnant. Et le faire sur une stratégie à trois arrêts aux stands, en faisant très attention aux pneumatiques tout en conservant un rythme de course suffisamment rapide et constant, a été encore plus remarquable.

Par contre, comme la plupart des pilotes aujourd'hui, Checo a choisi une stratégie à quatre arrêts aux stands. Mais, comme Jenson, il a fait une très belle course, en finissant 9ème, pas loin derrière son coéquipier beaucoup plus expérimenté. A la fin de la course, les pneumatiques de Checo nécessitaient qu'on s'occupe d'eux mais comme Jenson il les a très bien gérés.

Nous avons marqué six points au championnat aujourd'hui et évidemment, nous n'en sommes pas satisfaits. Cependant, marquer des points avec nos deux voitures lors d'une course technique est une très belle preuve de réussite et constitue une plate-forme solide sur laquelle nous baser.

Maintenant nous allons à Monaco, un Grand Prix que McLaren a gagné 15 fois. Même si nous ne prévoyons pas une 16ème victoire de McLaren dans ces fameuses rues étroites cette année, nous ferons de notre mieux pour y marquer autant de points que possible. »


- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 10ème
Jean-Eric Vergne - Abandon

Franz Tost, directeur de l'équipe : « Comme prévu, il y a eu un grand nombre de ravitaillements durant la course en raison de la haute dégradation des pneus, donc nous savions que trois ou quatre arrêts était la stratégie la plus probable et à la fin, la plupart des voitures en ont fait quatre. Nous avions prévu trois changements de pneus mais elle est passée à quatre au fil de la course. Malheureusement, la course de Jean-Eric a été ruinée par le contact dans la voie des stands avec la Sauber d’Hülkenberg. Il a dû rentrer aux stands au tour 38 quand il était clair qu'il avait un pneu endommagé, puis dans les phases finales, on pouvait voir à partir des données que les dommages à l'arrière de la voiture s’étaient aggravés et nous lui avons demandé de rentrer dans les stands. Cet incident a eu une grande influence pour notre autre voiture, puisque nous devions laisser Daniel en piste pour un tour de plus avant un arrêt au stand pendant que nous nous occupions de Jean-Eric et comme ses pneus étaient bien usés à ce stade, cela lui a coûté une importante perte de temps au tour. Néanmoins, il a réussi à repousser Gutierrez dans les derniers tours et a ramassé un point avec sa dixième place. Sans ce problème plus tôt, nous aurions dû être beaucoup plus proche des McLaren avec une chance possible de les attaquer dans la dernière partie de la course. Il faut se réjouir de l'amélioration en termes de performance que nous avons vu le vendredi et le samedi et travailler pour obtenir plus de mises à jour qui ont permises d’obtenir ce pas en avant. »

- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Esteban Gutiérrez - 11ème
Nico Hülkenberg - 15ème

Monisha Kaltenborn, Team principal : « Finir une course sans point est toujours décevant. Néanmoins, il y a aussi quelques points positifs que nous pourrions tirer à partir de ce week-end, par exemple une meilleure compréhension de notre voiture et les mesures que nous avons prises avant de venir ici. Nous ne nous attendions pas à faire un énorme pas en avant, parce que nous savions que d'autres concurrents auraient également des améliorations. Toutefois, nos mises à jour ont fonctionné comme prévu, ce qui est positif. Cependant, nous savons que nous devons nous améliorer. L'analyse de ce week-end aidera à faire de plus grosses étapes dans l'avenir. Nico était en position de force, mais l'incident dans la pitlane, qui résulte d'une libération anticipée, a ruiné sa course. Esteban a livré une performance très solide, nous sommes heureux à ce sujet et nous espérons que cela va lui donner confiance. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Pastor Maldonado - 14ème
Valtteri Bottas - 16ème

Mike Coughlan, Directeur technique : « Nous savions que ce serait une course difficile aujourd'hui, mais nous pouvons retirer du positif du fait des trois places gagnées par Pastor par rapport à sa position sur la grille. Nous avons souffert d'une importante dégradation et nous avons donc décidé de prendre la décision de faire passer Pastor sur une stratégie à quatre arrêts. Nous sommes restés sur trois arrêts avec Valtteri, mais nous avons ensuite perdu du temps. Nous avons besoin d'analyser les données car la dégradation sur sa voiture était inhabituelle comparée à vendredi. Tout le monde chez Williams sait ce qu'il faut faire pour retourner la situation et nous avons besoin de continuer à travailler d'arrache-pied. J'aimerais également remercier tous nos fans et tous nos partenaires pour leur indéfectible soutien. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Charles Pic - 17ème
Giedo van der Garde - Abandon

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Jules Bianchi - 18ème
Max Chilton - 19ème

John Booth, Directeur d'équipe : « Nous quittons le Circuit de Catalogne avec des sentiments mitigés quant à notre week-end du Grand Prix d'Espagne. D'un côté, nous avons clairement fait des progrès grâce aux nouveautés pour cette course, pas seulement le vendredi mais aussi dans la manière dont nous avons optimisé les choses séance après séance. Nous espérions mieux pour la course mais nous avons eu des soucis avec Jules et Max qui ont masqué ce qui aurait dû être notre avantage aujourd'hui, qui est notre rythme par rapport aux voitures autour de nous. Nos deux pilotes ont fait du bon travail pour démontrer cela et ayant été forcés de s'arrêter 4 fois au lieu des 3 arrêts prévus, et ayant réalisé son dernier relais avec des durs usés, le retour de Jules a été particulièrement impressionnant. Avec le bénéfice de pneumatiques neufs, il aurait pu être en mesure d'attaquer dans ce dernier relais et cela aurait pu être un résultat différent aujourd'hui. Le rythme de développement est le résultat d'un dur labeur de notre usine à Banbury et nous devons continuer sur notre lancée à Monaco désormais, où nous aurons de nouvelles nouveautés, même si elles seront mineures. »

- Lire les déclarations des pilotes

Publié le 12/05/2013 à 21:35:13.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/15508-F1-Espagne-La-course-vue-des-stands.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.