F1 - Monaco : Les qualifications vues des stands

Suite aux qualifications du Grand Prix de Monaco 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Mercedes qui signe une quatrième pole position de suite, la troisième pour Nico Rosberg.

Mercedes


Nico Rosberg - Pole position
Lewis Hamilton - 2ème

Ross Brawn, Directeur de l'équipe : « C'était une session piégeuse et la météo nous a gardés en haleine toute l'heure. Nico, Lewis et toute l'équipe ont fait un super travail durant les qualifications pour nous placer dans une position parfaite sur la première ligne demain. Nous sommes bien conscients de ce qui arrivait lors des dernières courses et nous devons nous assurer que nous sommes en meilleure forme demain. Je crois que nous sommes allés dans la bonne direction et nous verrons demain si ces améliorations sont suffisantes pour avoir une bonne course. »

- Lire les déclarations des pilotes

Red Bull


Sebastian Vettel - 3ème
Mark Webber - 4ème

Christian Horner, Directeur de l'équipe : « Une très solide performance d’équipe avec les deux voitures trustant la seconde ligne de la grille dans ce qui était une séance de qualifications très serrée. Sebastian a réalisé un tour très rapide au début de la Q3 et, malheureusement, ce n’était pas suffisant pour assurer la pole, mais malgré tout, une grande performance de sa part et de celle de Mark qui a une fois de plus fait du beau boulot à Monte Carlo. »

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Kimi Räikkönen - 5ème
Romain Grosjean - 13ème

Alan Permane, Directeur des opérations piste : « Cela a été une séance décevante pour nous. Tout d’abord, nous devons adresser un grand merci aux mécaniciens de Romain pour avoir réparé sa voiture à vitesse éclair pour les qualifications. Ils ont été récompensés par un tour éclair de leur pilote. Malheureusement, en fin de Q2, le trafic l’a empêché d’entrer dans le top 10, ce qui est très dommage. La position de Kimi sur la grille, 5ème, est correcte, mais il est exceptionnellement difficile de gagner des places à Monaco, aussi toute progression sera âprement conquise.
Notre voiture fonctionnait très bien dans toutes les conditions aujourd’hui, la météo n’était pas vraiment un problème. Nous devions juste faire en sorte d’avoir les bons pneus au bon moment. Trouver un tour clair ici est toujours difficile, quelle que soit la météo et nous l’avons encore constaté avec Romain aujourd’hui.
[En Q1, Romain a réalisé] un tour incroyablement impressionnant. Sortir dans des conditions variables, avec la pression de ne disposer que de quelques minutes et réussir le meilleur chrono dans son premier tour, c’est vraiment sensationnel.
[Pour la course,] Monaco est un circuit très différent des autres, son tracé est court et le trafic est un paramètre important, ce qui signifie que nous avons peu d’options viables pour différentes stratégies. Si vous ajoutez le temps sec prévu demain et le fait qu’il est presque impossible de dépasser, cela nous laisse présager une course très difficile. »


- Lire les déclarations des pilotes

Ferrari


Fernando Alonso - 6ème
Felipe Massa - DNQ [22ème sur la grille]

Pat Fry, Directeur technique : « Pas une journée facile puisque nous avons eu des difficultés dès ce matin lorsque Felipe a eu son accident lors de la troisième séance d'essais. L'équipe s'est battue contre le temps pour réparer la voiture à temps pour qu'il puisse participer aux qualifications. Malheureusement, il y avait trop de dégâts à l'avant et à l'arrière. Cela représentait beaucoup de travail et il n'y avait tout simplement pas assez de temps pour le faire.
Se qualifier sur le mouillé à Monaco est toujours intéressant puisqu'on doit faire attention au trafic, aux drapeaux jaunes et aux conditions de piste changeantes, surtout les jours où la pluie vient et s'en va. La baisse des températures a quelque peu compromis notre performance et nous avions quelques problèmes d'équilibre avec Fernando : ces deux facteurs combinés nous ont empêchés d'avoir le résultat que nous voulions, même si le classement final n'est pas très surprenant par rapport aux courses précédentes. En Q2, la décision de passer des Intermédiaires aux Super Tendres a été prise au bon moment : au final, la piste était sèche par endroits mais le rythme des Mercedes et des Red Bull était très bon. Demain, nous allons nous battre contre les statistiques puisque les vainqueurs ont quasiment toujours débuté depuis les premières lignes. Mais nous allons faire de notre mieux pour saisir toute opportunité qui sera à notre portée. »


- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Sergio Pérez - 7ème
Jenson Button - 9ème

Martin Whitmarsh, Directeur de l'équipe: « La séance de qualifications d'aujourd'hui a été difficile pour tout le monde comme ça l’est toujours ici à Monaco, mais Jenson et Checo ont piloté sans faute. Pendant ce temps, pour notre part, nous avons généralement réussi à les mettre tous les 2 au bon moment sur la piste et avec les bons pneus. Checo a fait un excellent travail pour se qualifier septième mais Jenson était déçu de finir seulement neuvième, défavorisé par une perte de puissance qui l'a empêché de réaliser un tour rapide en fin de Q3. Nous ne savons pas encore avec certitude ce qui a causé cette perte de puissance, mais nous avions déjà vu des signes de ce problème à la fin de Q2. C'est dommage parce que, comme il le fait toujours à Monaco, Jenson a vraiment bien piloté. Je suis sûr qu'il aurait pu avoir une meilleure place sur la grille s'il avait eu un autre tour pour le faire. La course de demain sera longue et difficile et, bien que les dépassements seront toujours aussi difficiles, les erreurs vont inévitablement jouer un rôle majeur de la course. Jenson et Checo vont essayer de faire de leur mieux pour conduire sans faute demain afin de marquer autant de points au championnat du monde que possible. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Adrian Sutil - 8ème
Paul di Resta - 17ème

Vijay Mallya, Directeur de l'équipe : « Cela a été une séance de qualifications passionnante aujourd'hui à Monaco. Après l'accident d'Adrian ce matin, les mécaniciens ont fait un travail magnifique pour réparer la voiture pour le début de la Q1 et Adrian est parvenu à en tirer le maximum. Dans ces conditions piégeuses, il a fait ce qu'il fallait quand il le fallait pour se qualifier 8ème. Quant à Paul, je voudrais m'excuser auprès de lui car nous n'avons pas choisi la bonne stratégie pneumatique lors de la Q1. Il était très rapide en intermédiaires mais nous avons manqué le créneau pour lui donner un train neuf à la fin de la séance. Par conséquent, il part 17ème. Pour la course de demain, nous savons que tout peut arriver à Monaco. Nous allons donc longuement réfléchir à la stratégie afin d'assurer un bon résultat aux deux voitures. »

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Jean-Eric Vergne - 10ème
Daniel Ricciardo - 12ème

James Key, Directeur technique : « Le fait qu'il ait très légèrement plu a rendu très difficile le jugement de la réelle situation. En plus, à Monaco, avec toutes les difficultés de cette piste, cela a été encore plus difficile. L'équipe dans le garage et sur le muret des stands a fait un excellent travail, en gérant la situation, en prenant les bonnes décisions et en faisant les bons choix de pneumatiques. Les deux pilotes se sont très bien adaptés.
Jean-Eric a fait un travail fantastique. Il était déjà en bonne forme ce matin, après les nombreuses modifications effectuées depuis jeudi. Meme si les temps lors de la troisième séance d'essais n'avaient rien de spécial, nous pouvions voir que nous étions dans un bon rythme. Il méritait très clairement d'aller en Q3, en maîtrisant son pilotage de superbe manière dans ces conditions difficiles. Il aurait pu faire encore mieux s'il avait plu à la fin plutôt qu'au début de la séance.
Malheureusement, Daniel a manqué la Q3 car il n'est pas parvenu à obtenir la même adhérence que son coéquipier. Mais il a fait beaucoup de progrès depuis jeudi. Nous sommes désormais dans une position où les deux pilotes peuvent se battre pour les points demain. »


- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Nico Hülkenberg - 11ème
Esteban Gutiérrez - 19ème

Monisha Kaltenborn, Directrice de l'équipe : « Nous avons eu des conditions piégeuses lors des qualifications. Esteban est sorti quelques fois de la bonne trajectoire, ce qui lui a certainement fait perdre de la confiance et a donc conduit à ce résultat. Nico a fait une bonne qualification mais nous n'avons pas eu de chance quant au changement pour les super tendres. Cependant, il était difficile de juger à quel moment changer de pneumatiques. Nous allons maintenant nous concentrer sur la course, qui pourrait nous apporter quelques bonnes opportunités. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Valtteri Bottas - 14ème
Pastor Maldonado - 16ème

Mike Coughlan, Directeur technique : « Ce fut des qualifications difficiles où il fallait gérer les conditions changeantes, mais l’équipe a fait du bon travail pour prendre les bonnes décisions, telles que le moment où passer de nouveaux pneus. Sur le mouillé, Pastor a montré à quel point il peut être bon sur ce circuit, réalisant le tour le plus rapide en Q1. Valtteri a lui aussi réalisé du fantastique travail pour finir neuvième en Q1, lors de sa toute première séance de qualifications, ici, à Monaco. Malheureusement, au fur et à mesure que la piste s’asséchait, nous n’avions pas le rythme suffisant dans la FW35 et, avec nos deux voitures roulant ensemble en fin de séance, avec les pneus Super Tendres, ils n’ont pas pu tirer le meilleur de leur dernier tour. Nous avons collecté beaucoup de données utiles ici et nous avons le sentiment d’avoir une bonne orientation de développement devant nous. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Giedo van der Garde - 15ème
Charles Pic - 18ème

Cyril Abiteboul, Directeur de l’équipe : « Ça fait partie des bonnes journées, la meilleure depuis le début de l’année en ce qui nous concerne. Personnellement, je suis fier du travail que chacun fournit pour nous offrir des moments comme celui qui nous amène à voir le nom de Giedo apparaître en Q2. Il a très bien piloté, montrant à quel point il peut continuer de se développer et combien il est suffisamment courageux pour être le premier pilote à décider de passer les pneus slicks alors que les conditions de pistes étaient très piégeuses. Charles et lui se sont très bien comportés tout le week-end, minimisant les erreurs et attaquant lorsqu’il le fallait. Charles a été malchanceux de ne pas rejoindre Giedo en Q2. Cependant, il a lui aussi fait parler son talent en étant dans la bagarre en Q1 jusqu’à ce que le drapeau à damiers n’y mette un terme. Avec le rythme de course dont il a fait preuve toute l’année, particulièrement à Barheïn et en Espagne, il sera dans la bagarre demain.
C’est encore un petit pas de franchi dans notre développement continu, une autre raison qui nous pousse à travailler si dur pour être dans la lumière et je veux que tout le monde dans l’équipe utilise cela comme une source de motivation pour dimanche et pour le reste de la saison. Le plus dur est évidemment encore devant nous demain mais des journées comme celle-ci expliquent pourquoi nous participons à ce sport et réaliser notre première Q2 lorsque Tony est présent sur le circuit avec nous rend cette journée encore plus spéciale. »


- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Max Chilton - 20ème
Jules Bianchi - DNQ [21ème sur la grille]

John Booth, Directeur de l'équipe : « Lors de la troisième séance d'essais ce matin, nous avons décidé de faire davantage de travail sur les longs relais car nous n'en étions pas satisfaits jeudi. Nous avons tiré très peu d'informations des pneumatiques tendres. Nous savions donc déjà qu'il s'agirait d'une qualification difficile avant même que la météo tourne en notre défaveur. Nous avions besoin d'une piste sèche pour nos deux pilotes, qui n'ont jamais roulé sur le mouillé avec une F1 à Monaco. Nous sommes vraiment désolés pour le problème qui a empêché Jules de prendre part à la séance. Nous allons donc nous assurer que cela est corrigé pour l'avenir. Pour Max, nous n'étions pas forcément à la hauteur pour choisir le meilleur moment pour monter le dernier train d'intermédiaires. Cela va être une course difficile demain mais nous allons faire de notre mieux et voir ce qui va se passer. »

- Lire les déclarations des pilotes

Publié le 25/05/2013 à 21:31:07.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/15578-F1-Monaco-Les-qualifications-vues-des-stands.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.