F1 - Allemagne - Course : Synthèse des stratégies

Fan-F1.com vous propose de découvrir, sous forme graphique, les stratégies employées par chacun pendant le Grand Prix d'Allemagne 2013 qui a vu la victoire de Sebastian Vettel (Red Bull) devant Kimi Räikkönen (Lotus) et Romain Grosjean (Lotus).

Sebastian Vettel (Red Bull) a étendu son avance au championnat du monde de Formule 1 en signant une victoire âprement acquise au terme du Grand Prix d’Allemagne. L’Allemand a adopté une stratégie à trois arrêts, réalisant un relais en pneus tendres P Zero Jaunes et trois autres, plus longs, avec le mélange medium P Zero Blanc.

Le leader du championnat s’est élancé de la seconde position sur la grille et a pris un excellent départ, s’emparant de la tête dans le premier virage. De nombreuses stratégies furent mises en œuvre dès le départ, les deux Ferrari s’élançant avec le mélange medium, tout comme la McLaren de Jenson Button et la Sauber de Nico Hülkenberg. 11ème sur la grille, Nico Rosberg (Mercedes) fut également l’un des sept pilotes à prendre le départ en mélange medium.

La voiture de sécurité qui est intervenue à 36 tours de l’arrivée a accéléré les seconds arrêts de la majorité des pilotes, la dernière salve arrivant en fin de course. Le podium ne se dessina que dans les toutes dernières boucles en raison de différentes stratégies appliquées par les pilotes. Kimi Räikkönen (Lotus) réalisa un long relais intermédiaire en milieu de course, s’arrêtant pour chausser les tendres à seulement 11 boucles de l’arrivée. La Ferrari de Fernando Alonso et Button complétèrent également la course en gommes tendres. Le top 5 partage le point commun d’une stratégie à trois arrêts, tandis que Button est le mieux placé des pilotes en deux passages aux stands, au sixième rang.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « Nous avons eu tous les ingrédients d’une course brillamment stratégique dès le départ, certains pilotes débutant avec le pneu medium afin de rester plus longtemps en piste sur leur premier relais que les autos parties en tendres. Pour de nombreuses équipes, il s’agissait presque d’un pneu de qualifications, ce qui offrit une pointe de tactique intéressante. La performance globale et la durabilité de nos pneus furent en adéquation avec nos prévisions, tandis que la dégradation thermique fut peut-être un petit peu plus élevée qu’attendu hier, en raison de la forte température de piste. L’usure fut cependant au niveau attendu. Il aurait certainement été possible de compléter la course en deux arrêts, comme l’ont démontré de nombreux concurrents. Ceci dit, l’intervention de la voiture de sécurité a légèrement modifié les choses. Enfin, et cela a son importance, je tiens à remercier notre équipe de l’usine d’Izmit, en Turquie, qui a travaillé sans relâche après Silverstone pour produire le nombre de pneus arrière requis ainsi que notre équipe logistique qui s’est assurée que les pneus soient livrés à temps mardi. Ce fut un grand effort d’équipe, pour lequel je souhaite remercier tout le monde. »

Les meilleurs temps de la journée par composé :
- Tendres : Alonso en 1:33;468 devant Räikkönen en 1:33.767 et Bottas en 1:33.972
- Mediums : Hamilton en 1:34.156 devant Vettel en 1:34.164 et Grosjean en 1:34.576

Plus long relais en course :
- Tendres : 13 tours par Jenson Button (McLaren) et Romain Grosjean (Lotus)
- Mediums : 36 tours par Paul Di Resta (Force India) et Sergio Pérez (McLaren)

[A partir du communiqué officiel publié par Pirelli]



Afin d'avoir une meilleure lecture de ce graphique, vous pouvez utiliser le tour par tour de la FIA en cliquant ici.

Publié le 07/07/2013 à 23:41:13.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/15875-Allemagne-Course-Synthese-des-strategies.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.