F1 - Italie : Les qualifications vues des stands

Suite aux qualifications du Grand Prix d'Italie 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Red Bull Racing qui verrouille la première ligne grâce à la pole de Sebastian Vettel et la deuxième place de Mark Webber.

Red Bull


Sebastian Vettel - Pole position
Mark Webber - 2ème

Christian Horner, Directeur d'équipe : « C'est une fantastique performance d'équipe pour décrocher notre 50ème pole position et la 40ème pour Sebastian ici à Monza. Nous avons eu une voiture très forte tout le week-end, mais ce n'est pas un circuit qui a été historiquement le meilleur pour nous, donc nous avons les meilleures places possibles pour le départ de la course de demain afin d'essayer de convertir le résultat d'aujourd'hui en de gros points. La météo pourrait jouer un rôle demain et il y a beaucoup de tours, mais c'est une journée vraiment satisfaisante aujourd'hui. »

- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Nico Hülkenberg - 3ème
Esteban Gutiérrez - 17ème

Monisha Kaltenborn, Directrice d'équipe : « Nous sommes vraiment ravis de ce résultat. Bien évidemment, il y a deux aspects. Petit à petit, nous pouvons voir que le développement de la voiture va dans le bon sens. De plus, les ingénieurs ont fait un travail fantastique, travaillant toute la nuit pour changer la voiture. En complément, le pilote a tiré le meilleur de la voiture, réalisant un tour parfait. Esteban a très bien piloté lors des dernières courses, donc espérons qu'il sera en mesure de tirer le maximum de la voiture demain également. »

- Lire les déclarations des pilotes

Ferrari


Felipe Massa - 4ème
Fernando Alonso - 5ème

Pat Fry, Directeur technique : « Après les résultats obtenus lors des 5 ou 6 dernières courses, nous pouvons être satisfaits de notre performance aujourd’hui à Monza et des positions à partir desquelles Fernando et Felipe s’élanceront demain. Certainement, notre but n’est jamais d’être seulement sur la deuxième ou troisième ligne, mais la quatrième et la cinquième place sur la grille sont le résultat d’un super travail de toute l’équipe tout au long du week-end, durant lequel nous avons accordé le maximum d’attention dans le choix du meilleur package possible pour ce tracé. Nous savions que les qualifications seraient particulièrement serrées, comme on peut le voir avec les sept dixièmes qui séparent les 16 pilotes qui sont passés de Q1 à Q2. Nous ne tenons rien pour acquis et même si le rythme des deux premiers, aujourd’hui, n’était pas à notre portée, nous savions que nous allions pouvoir compter sur une voiture rapide et compétitive. Maintenant, nous avons déjà concentré toute notre attention sur la course, parce que c’est la chose qui compte vraiment et qui nous permettra d’analyser la performance globale de la voiture. »

- Lire les déclarations des pilotes

Mercedes


Nico Rosberg - 6ème
Lewis Hamilton - 12ème

Ross Brawn, Directeur d'équipe : « Malheureusement, cela a été notre pire séance de qualification de l'année. Avec les standards que nous nous sommes fixés, cela fait de ce résultat une réelle déception. Toutefois, Nico est bien revenu après avoir perdu presque toute la séance d'essais de ce matin suite à un problème hydraulique. La conséquence de ce genre de problème est qu'il a manqué l'opportunité d'améliorer l'équilibre de la voiture, qui n'était pas complètement comme il le souhaitait lors des qualifications. Du côté du garage de Lewis, nous n'avons tout simplement pas réussi à réaliser un tour clair dans deux relais critiques et cela l'a laissé hors du top 10, malgré un bon rythme avec les durs en Q1. En ce qui concerne demain, ce sera une course difficile pour nous si elle reste sèche. Toutefois, la pluie est prévue. Espérons qu'elle vienne ! »

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 7ème
Jean-Eric Vergne - 10ème

James Key, Directeur technique : « Vendredi matin a montré que nous pouvions faire bien fonctionner notre voiture sur un circuit aussi spécial, nécessitant des réglages uniques. Lors des essais libres 2, nous sommes allés dans la mauvaise direction, mais nous avons travaillé dur cette nuit pour rétablir les choses, afin de capitaliser sur les points positifs et également nous adapter aux conditions plus chaudes pour les qualifications. Les essais libres 3 se sont également bien déroulés et nous avions l'équilibre souhaité, notamment sur la voiture de Jean-Eric. Ensuite, nous étions plutôt convaincus que notre monoplace serait à son meilleur niveau et ensuite est arrivé un fantastique travail lors des qualifications. Une partie est arrivée du travail de l'équipe bien évidemment, mais le crédit revient principalement à nos pilotes et à leur approche disciplinée pour tirer le maximum des pneumatiques. Le résultat est que nous avons placé nos deux voitures en Q3 au mérite et c'est bien de nous élancer depuis la 7ème position avec Daniel. C'est dommage pour Jean-Eric qui est allé trop au large dans la Parabolique, sinon il aurait été dans une position similaire à celle de son coéquipier. C'est bien d'être de nouveau compétitifs. Pourquoi un tour de sortie et d'entrée pour nos deux voitures au début de Q3 ? Simplement pour vérifier l'équilibre avec des pneumatiques usés avant de faire notre dernier relais avec un nouveau train de pneumatiques, car nous avions fait quelques changements après Q2. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Sergio Pérez - 8ème
Jenson Button - 9ème

Martin Whitmarsh, Directeur d'équipe : « Aujourd'hui nous avons vu de bonnes performances de nos pilotes Checo et Jenson, qui donnent comme résultat des places en quatrième et cinquième lignes respectivement sur la grille de départ de demain.
Comme nous l'avions suggéré hier, cependant, se qualifier ne serait pas aussi crucial ici qu'il l'est sur la plupart des autres circuits, surtout si l'on garde à l'esprit qu'il risque de pleuvoir demain.
De plus, nos deux pilotes ont récemment prouvé qu'ils étaient des pilotes compétitifs et combattants qui sont capables de bonnes progressions même sans une bonne position sur la grille. Vous pouvez être sûrs, également, qu'ils vont faire tout leur possible pour gagner des places demain, dans ce qui pourrait être une course très piégeuse, surtout car Monza est un circuit sur lequel dépasser est moins difficile que sur les circuits tortueux qui composent le calendrier actuel de la Formule 1. »


- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Kimi Räikkönen - 11ème
Romain Grosjean - 13ème

Alan Permane, Directeur des opérations de piste : « La séance de qualification n'a pas été géniale et ce n'est pas un secret que nous ne sommes pas parvenus à trouver le rythme dont nous avions besoin ici à Monza. C'était décevant de ne pas être dans le top 10, mais Monza est un défi unique qui offre souvent une hiérarchie modifiée avec des voitures performantes ici, et c'est ce que nous avons vu aujourd'hui. 11ème et 13ème n'est pas là où nous voulons être, et ce n'est pas un véritable réconfort de voir une voiture qui a déjà gagné entre nous [Hamilton]. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Adrian Sutil - 14ème
Paul di Resta - 16ème

Vijay Mallya, Directeur d'équipe : « Monza a traditionnellement été un bon terrain de chasse pour Sahara Force India, mais nous n'avons pas été dans le rythme ce week-end. Hier, nous avons vu que nos deux pilotes étaient incapables de trouver un bon équilibre et souffraient avec la voiture au freinage, et malgré notre meilleur travail, nous n'avons pas résolu totalement ces problèmes. Je pense que cela s'est vu durant la séance de qualification d'aujourd'hui, avec nos deux voitures qui manquaient d'adhérence. Partir de la 14ème [ndlr : 17ème après pénalité d'Adrian Sutil] et de la 17ème [ndlr : 16ème pour di Resta] veut dire que nous avons un combat qui nous attend demain, mais nous n'abandonnons jamais et tenterons de faire de notre mieux pour repartir avec quelques points. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Pastor Maldonado - 15ème
Valtteri Bottas - 18ème

Xevi Pujolar, Ingénieur de course en chef : « Nous avons fait quelques essais avec les niveaux d'aileron arrière lors des essais libres 3 et les deux pilotes étaient contents de l'équilibre de la voiture avant les qualifications. Nous savions qu'il était important de pouvoir faire un tour entier car les temps sont proches. Valtteri a eu du mal à trouver l'adhérence en Q1, notamment avec les mediums. Pastor a fait du bon travail en Q1, mais ensuite après son premier relais en Q2, il a dû aller à la pesée. Nous laissons une marge pour cela, mais la durée de l'arrêt n'a pas permis d'avoir suffisamment de temps pour refaire sortir la voiture et réaliser le relais de trois tours que nous avions prévu afin d'avoir l'adhérence maximale avec les pneumatiques. Il y une chance de pluie demain pour la course donc même si nous sommes plus loin que nous l'aurions souhaité sur la grille, il sera question de la gestion pneumatiques et nous avons encore une chance de décrocher des points demain. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Giedo Van der Garde - 19ème
Charles Pic - 20ème

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Jules Bianchi - 21ème
Max Chilton - 22ème

John Booth, Directeur d'équipe : « Ce matin, avec les deux voitures nous avons continué à travailler sur plusieurs solutions mécaniques pour les réglages afin d'améliorer l'équilibre de la voiture par rapport à hier. Il est assez clair que la voiture est compliquée à piloter dans cette configuration avec peu d'appui et malgré des réglages différents sur les deux voitures, nous ne sommes pas parvenus à trouver un bon compromis d'ensemble. Lors des qualifications, il était clair que la mise en température des pneumatiques était un facteur significatif et cela a amené des relais un peu plus longs qu'habituellement. Sur notre deuxième relais, nous avons essayé quelque chose de différent afin de gagner plus de température mais il semble que cela n'a pas été suffisant et plusieurs tours étaient encore nécessaires.

Aucun de nos pilotes n'est parvenu à améliorer dans ce deuxième relais et nous allons passer du temps à analyser ce qui s'est mal passé. Du côté de Jules, nous avons eu un problème avec le DRS, un point sur lequel nous investiguons et à la fin de la séance, nous avons également découvert un problème d'essence dans la voiture de Max - de l'ordre de 19.5 kilos. Cela a pu impacter de manière significatif les temps au tour de Max et l'écart avec nos rivaux. Il n'y a rien que nous puissions faire désormais mais cela nous donne de la confiance sur le fait qu'en course, l'écart ne sera pas aussi grand que nous avons pu le craindre. En couplant cela au point d'interrogation qui règne sur les prévisions météo pour la course de demain après-midi, nous attendons avec impatience ce qui, nous l'espérons, sera une journée qui en vaudra plus la peine. »


- Lire les déclarations des pilotes

Publié le 07/09/2013 à 20:32:43.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2013/actualite/16132-F1-Italie-Les-qualifications-vues-des-stands.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.