Canada - Course : Démonstration de force de Lewis Hamilton

Lewis Hamilton n'a jamais tremblé au cours de la course. Il devance Valtteri Bottas et Daniel Ricciardo tandis que Sebastian Vettel est remonté en quatrième position après avoir été dernier à la suite d'un accrochage au premier virage. Lance Stroll a marqué ses premiers points, grâce à une belle neuvième place.

À l'occasion de cette première course de l'année en Amérique du Nord, la météo n'était pas idéale, avec un fort vent, qui pourrait déstabiliser les pilotes et pourrait les pousser à la faute. La problématique est d'autant plus importante que le vent est très irrégulier, avec de nombreux changements de direction.

Sur la grille, les Mercedes et les Ferrari se sont réparties les deux premières lignes, avec la pole position pour Lewis Hamilton. A noter qu'il n'y avait que 19 pilotes sur la grille puisque Pascal Wehrlein a été contraint à de nombreuses réparations sur sa monoplace à la suite de sa sortie de piste en qualifications. L'Allemand de Sauber s'est donc élancé depuis de la voie des stands.

Daniil Kvyat a également connu une mésaventure puisque sa Toro Rosso ne s'est pas élancé lors du tour de formation. Il est resté de nombreuses secondes avant de finalement s'élancer. Il a donc pu récupérer sa place sur la grille mais pas à temps. Il a donc été sanctionné par un passage par les stands de pénalité.

À l’extinction des feux, Sebastian Vettel ne prend pas le meilleur des envols alors que Max Verstappen a surgi depuis la troisième ligne. Le Néerlandais a été en mesure de prendre la deuxième place alors que Valtteri Bottas s'est également glissé devant le pilote Ferrari.

Si le premier virage s'est relativement bien passé, la première chicane est beaucoup plus compliquée avec la Toro Rosso de Carlos Sainz en perdition au freinage est venue percuter la Williams de Felipe Massa, après un premier accrochage avec la Haas de Romain Grosjean. Cela a donc contraint l'entrée de la voiture de sécurité.

YELLOW FLAG/SAFETY CAR: Race is over for both MAS and SAI as they collide at the first chicane on lap one 💥#CanadianGP 🇨🇦 pic.twitter.com/mZduvoeFM8

— Formula 1 (@F1) 11 juin 2017

Après trois tours derrière la voiture de sécurité, la course a été relancée. Max Verstappen s'est montré offensif mais s'est loupé dans l'avant dernier virage. Mais un élément s'est détaché sur l'aileron avant de Sebastian Vettel, ce qui a contraint le leader du championnat à repasser par la case stands après seulement cinq tours, ce qui le relègue en fond de peloton.

LAP 6/70: Damage to VET's front wing after a chaotic start in Montreal

He returns to the pits for repairs and emerges P18#CanadianGP pic.twitter.com/0o63BkN0pd

— Formula 1 (@F1) 11 juin 2017

Les surprises ne s'arrêtent pas puisqu'au 12ème tour, la Red Bull de Max Verstappen s'est arrêtée en piste après un arrêt brutal de son moteur. Alors qu'elle était très mal placée à l'intérieur de la piste, les commissaires ont décidé de mettre en place la voiture de sécurité virtuelle en lieu et place d'une vraie voiture de sécurité.

Cela a donc laissé les deux Mercedes aux deux premières places mais l'écart entre les deux coéquipiers atteignaient déjà neuf secondes. Lewis Hamilton n'a alors jamais été menacé puisque le Britannique est resté en piste beaucoup plus longtemps que ses adversaires directs. Ainsi il ne s'est arrêté qu'au 32ème tour pour passer des super tendres, tout comme Esteban Ocon, qui occupait la seconde place et tenait en respect Valtteri Bottas, qui avait passé les pneumatiques tendres.

Le Français de Force India repartait alors entre les deux Ferrari, entre Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel. L'Allemand n'était pas en mesure de remonter rapidement car le fond plat de sa monoplace était endommagé, sûrement à cause de son problème initial.

Au 42ème tour, Kimi Raikkonen a été le premier à effectuer un second arrêt, pour remettre des ultra tendres. Cela a tout de même permis à Sebastian Vettel de revenir dans les échappements d'Esteban Ocon. Un train s'est donc formé entre Daniel Ricciardo (en tendres), Sergio Perez, Esteban Ocon et Sebastian Vettel.

Le pilote Ferrari a alors décidé d'imiter son coéquipier au 50ème tour et ainsi repasser les ultra tendres. Il a alors été en mesure d'aligner les meilleurs tours en course afin de remonter sur les Force India. L'équipe de Silverstone a alors tenté une stratégie en demandant à Sergio Perez de laisser le Français tenter sa chance sur Daniel Ricciardo. Cependant, le Mexicain a refusé d'obtempérer.

A neuf tours de la fin, Kimi Raikkonen est victime de problèmes techniques, qui furent Cela a permis à Sebastian Vettel de gagner une place supplémentaire. L'Allemand est alors revenu sur les Force India, comme cela avait été prévu par les stratèges italiens. A trois tours de la fin, Esteban Ocon a tenté de prendre l'avantage sur son coéquipier mais la manoeuvre échoue et c'est Sebastian Vettel qui en a profité.

LAP 67/70: Drama in the closing stages as VET pushes his way past OCO to take P5

PER remains in P4

RIC P3#CanadianGP 🇨🇦 pic.twitter.com/SupTM5Z99j

— Formula 1 (@F1) 11 juin 2017

L'Allemand est même parvenu à faire sauter le verrou de Sergio Perez. Le Mexicain s'est défendu jusqu'au bout de la course, ce qui n'a pas manqué de provoquer la colère d'Esteban Ocon.

Le tour suivant, nouvelle déception pour Fernando Alonso, de nouveau contraint à l'abandon alors qu'il était dans les points pour la première fois de l'année.

Mais Lewis Hamilton était très loin de ses considérations et est en mesure de signer sa sixième victoire sur le circuit canadien. Le public canadien fut en mesure de se réjouir pour le héros local, Lance Stroll, qui marque ses premiers points en F1 avec les deux points de la neuvième place. Le jeune pilote termine entre la Renault de Nico Hülkenberg et la Haas de Romain Grosjean.

PROVISIONAL CLASSIFICATION

First @MercedesAMGF1 1-2 of 2017

RIC's third straight podium

And that's only half the story...#CanadianGP pic.twitter.com/vUUHxgUgRQ

— Formula 1 (@F1) 11 juin 2017

C'est donc le premier doublé Mercedes de l'ère Hamilton-Bottas. Le Britannique en profite pour revenir à seulement douze points de Sebastian Vettel tandis que Mercedes reprend la tête du classement Constructeurs.

Publié le 11/06/2017 à 21:41:52.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2017/actualite/22053-Canada-Course-Demonstration-de-force-de-Lewis-Hamilton.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.