ePrix de Zurich : Présentation et enjeux

Pour la première fois, une course de Formule E se déroulera dans les rues de Zurich, en Suisse. Cette édition sera d’ailleurs la dernière course européenne de cette saison 2017-2018. Motors Inside vous plante le décor et met en avant les enjeux de ce week-end.

Le titre pour Jean-Éric Vergne ?

Maintenant qu’il reste trois courses avant le dénouement du championnat, les enjeux sont de plus en plus réduits.

Avec une avance de 40 points sur Sam Bird, Jean-Eric Vergne se rapproche du titre de champion. Il faudrait tout de même une contre-performance du pilote DS Virgin pour que le Français soit sacré avant la double manche de New York. Si le suspense est de moins en moins grand concernant l’identité du champion de la saison 2017-2018, tout reste à faire pour la troisième place sur le podium du classement des pilotes. En effet, Felix Rosenqvist, Daniel Abt et Sébastien Buemi ne sont séparés que de quatre unités.

Cette course à domicile pourrait être le moment idéal pour que le pilote Renault e.Dams frappe un grand coup dans ce combat. De son côté, Rosenqvist, qui traverse une mauvaise passe depuis quelques courses, semble difficilement pouvoir garder cette troisième place si cette dynamique continue. Enfin, Daniel Abt, qui sort d’une victoire convaincante à Berlin, aura l’occasion de surfer sur l’euphorie de la victoire pour marquer de gros points.

Les autres luttes serrées concernent des pilotes entre la septième et la dixième place du championnat, qui se joue à huit points entre Mitch Evans, Nelson Piquet, Oliver Turvey et André Lotterer.

La Formule E fait revenir le sport automobile en Suisse

Un événement historique aura lieu ce week-end avec le grand retour de la course automobile en Suisse. En effet, cela fait désormais 60 ans que toute compétition automobile était interdite dans le pays. Cette interdiction faisait suite au choc généré par l’accident du Mans en 1955, ayant fait de nombreuses victimes. Jusqu’ici, seules les courses de côte pouvaient être organisées dans le pays alpin. Plus précisément, le premier ePrix de Suisse aura lieu dans les rues de la ville la plus peuplée la confédération, Zurich.

Les monoplaces s’affronteront sur un tracé d’une longueur de 2,46 km comportant un total de 11 virages. Le circuit se tiendra dans le quartier du port en empruntant notamment le Mythenquai ainsi que la rue Alfred-Escherue. Particularité de ce tracé provisoire, il comporte deux longues lignes droites qui devraient faire la démonstration de la vitesse de pointe des voitures. Ce Julius Baer Zürich E-Prix (sponsor de la Formule E) sera en tout cas l’occasion pour Sébastien Buemi et Edoardo Mortara de briller devant leur public.

Embarquez pour un tour du circuit de Zurich :

Who wants to discover the #ZurichEprix track ? 😇 #ABBFormulaE #VENTURI #MadeInMonaco pic.twitter.com/jzEgxdkbZ2

— Venturi Formula E (@VenturiGP) 6 juin 2018



L'information à retenir

Alex Tai quitte officiellement DS Virgin :

C’est désormais officiel, le directeur de DS Virgin Alex Tai a décidé de démissionner de son poste à effet immédiat. Il continuera toutefois à jouer un rôle de consultant auprès de la structure britannique pour le reste de la saison. Il sera remplacé à ce poste par le directeur adjoint et directeur technique de l’écurie Sylvain Filippi. Tai était membre de l’entreprise Virgin depuis une dizaine d’années en tant que directeur des projets spéciaux, ce qui lui avait valu de diriger brièvement l’écurie Virgin Racing en F1 en 2010, avant de se consacrer à la création de l’écurie de Formula E en 2014. À l’origine, il avait débuté en tant que pilote avant de gravir les échelons de l’entreprise.

Afin de lui trouver un remplaçant Virgin et son nouvel actionnaire Envision pourrait se tourner vers l’Italien Marco Mattiaci. L’ancien directeur de l’écurie de F1 du Cheval Cabré a dirigé la branche commerciale américaine de la société pendant 15 ans. Il avait rejoint l’entreprise Américaine Faraday Future en tant que dirigeant en 2016, avant de quitter son poste assez rapidement, face à la fragilité du projet de construction de véhicules électriques.

Breaking news: @JeanEricVergne and @Andre_Lotterer, DS Performance development drivers! #FormulaE pic.twitter.com/dy9qbzMz4X

— DS Performance (@DS_Performance) 6 juin 2018



Vergne et Lotterer ont bien testé la monoplace de seconde génération de DS :

Comme annoncé précédemment, les deux pilotes Techeetah ont testé pour la première fois la monoplace de DS Performance sur le circuit de Calafat en Espagne. Cela a permis aux constructeurs Français de récolter les premiers commentaires des deux pilotes de l’équipe qui mène le championnat cette saison. Même si cela n’est pas encore officiel, il semble que cela confirme la signature d’un contrat de manufacturier entre Techeetah et DS pour l’an prochain.

Le programme TV

Extrait du Jeux F1 2013


Les qualifications ne seront finalement pas diffusées sur Canal + Sport

Attention, exceptionnellement la course aura lieu dimanche.

Publié le 07/06/2018 à 15:18:31.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/22748-ePrix-de-Zurich-Presentation-et-enjeux.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.