Bilan des Français : tir groupé et des points

Les francophones ont évolué en formation serrée puisqu'ils occupent toutes les places entre la 9ème et le 12ème position. Esteban Ocon et Charles Leclerc ont ainsi été en mesure de marquer de nouveaux points alors que Romain Grosjean a réalisé une belle remontée.

Sur la grille de départ, la dernière ligne était 100% tricolore puisque Pierre Gasly et Romain Grosjean étaient rejetés en fond de grille. Les deux hommes sont partis sur une stratégie commune, en ne s'arrêtant que très tard afin de s'offrir des possibilités en cas de voiture de sécurité. Malheureusement pour eux, elle n'est sortie que lors du premier tour, ce qui ne leur a pas permis d'en profiter.

Au final, ils ont terminé roue dans roue mais juste à la porte des points, en 11ème et 12ème positions. Ils avaient donc le même ressenti à l'issue de la course : la satisfaction d'avoir fait une belle remontée mais la déception de ne pas avoir pu marquer des points, comme l'explique Romain Grosjean : « La performance est là ce week-end. Nous avons essayé une stratégie différente »

Mais avant, il a tenu pendant de nombreux tours devant Esteban Ocon, qui s'était déjà arrêté. La rentrée dans les stands du pilote Haas a ainsi été mouvementée car le pilote Sahara Force India s'est rabattu devant lui, ce qui l'a contraint à se déporter vers l'herbe : « Il m'a collé dans l'herbe tout simplement. Il faut qu'il y ait des explications car je ne comprends pas qu'on puisse me coller dans l'herbe à 300 km/h. »

Du côté d'Esteban Ocon, il n'y avait pourtant pas de quoi en faire une montagne : « Il était 20 secondes derrière, nous n'étions pas dans la même course. Ca ne servait à rien de prendre des risques. J'attendais simplement qu'il s'arrête. » C'est donc bien le pilote de la Panthère Rose qui termine le meilleur des francophones, avec une belle neuvième place. Mais il ne pouvait cacher sa déception d'avoir été dépassé par les deux pilotes Renault lors de leur unique arrêt aux stands :: « J'ai pu résister aux Renault sur le premier tour. On est rentré au bon moment, j'aurais dû ressortir devant eux mais j'ai perdu un peu de temps avec le jack arrière. C'est ce qui nous coûte notre course, on a perdu deux places. »

Au milieu des Français, on retrouve un francophone, qui s'habitue à marquer des points avec le Monégasque Charles Leclerc. Celui-ci est parvenu à rentrer une troisième fois dans les points, grâce à la dixième place : « Encore une fois extrêmement content ! On a dû géré les freins et on a pas voulu avoir les mêmes problèmes qu'à Monaco. Sur la fin, on avait un très bon rythme et on est parvenu à marquer un nouveau point. » Auparavant, il avait vu Fernando Alonso lui passer devant lors de l'arrêt aux stands mais il a pu profiter de l'abandon de l'Espagnol pour rentrer dans le top 10.

Quant au local de l'étape, Lance Stroll, sa course s'est arrêtée dès le cinquième virage lorsqu'il est parti à la faute, projetant Brendon Hartley dans les barrières de sécurité.

Publié le 10/06/2018 à 22:52:17.

Retrouvez l'article original sur : http://www.motorsinside.com/f1/2018/actualite/22759-Bilan-des-Francais-tir-groupe-et-des-points.html

Merci de l'interêt que vous portez à MotorsInside.com.